Commémoration | Accueil Val de Marne (94) Saint-Mandé | 11/01
Réagir Par

Commémoration en hommage aux victimes de l’Hyper Cacher

Commémoration en hommage aux victimes de l’Hyper Cacher © Martine Fitoussi
Publicité

« Assassinés parce que juifs » Telle était la phrase affichée devant les portes de l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes, à l’occasion de la commémoration de la prise d’otages meurtrière du 9 janvier 2015 lors de laquelle Yohan Cohen, Philippe Braham, François-Michel Saada et Yoav Hattab perdirent la vie.

Ce mercredi 9 janvier 2019, une centaine de personnes se sont souvenues ensemble, du président du Crif au grand rabbin de France en passant par l’ambassadrice d’Israël, les présidents du consistoire,  du centre communautaire ashkénaze de Vincennes, de la Confédération des Juifs de France et des Amis d’Israël, du directeur des institutions Loubavich Vincennes-Saint-Mandé, du sous-préfet de Nogent, des élus et parlementaires locaux, et bien sûr des habitants.

Rendez-vous était donné devant le jardin des oliviers  Paix et Fraternité où cinq arbres ont été plantés en hommage aux victimes, un an après les attentats. Après les dépôts de gerbes de fleurs et de roses blanches, des bougies ont été allumées avant une minute de silence suivie de la Marseillaise et de la prière de la République par le grand rabbin de France, Haim Korsia.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Un commentaire pour Commémoration en hommage aux victimes de l’Hyper Cacher
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi