Politique locale | Maisons-Alfort | 13/06
Réagir Par

Confiance au gouvernement : Michel Herbillon (LR) ne vote pas contre

Publicité

Alors que la déclaration de politique générale du Premier ministre Edouard Philippe à l'Assemblée nationale ce mercredi 12 juin était suivi d'un vote engageant le gouvernement, la recommandation de vote chez LR était plutôt au vote contre, même si chaque parlementaire garde sa liberté de vote. Député de la 8ème circonscription, Michel Herbillon s'est abstenu et s'en explique, affirmant rester dans l'opposition.

Pour rappel du contexte, les positions de vote par groupe

 LREM : Les 305 membres ont voté pour sauf le président de l’Assemblée, Richard Ferrand, qui ne prend pas part aux votes.
Modem : Vote pour à l’unanimité des 46 membres
UDI : 11  pour et 16 abstentions
LR :  81 contre et 22 abstentions
LT (Libertés et territoires) : 2 pour, 8 contre, 8 abstentions
PS : Vote contre à l’unanimité des 29 membres
LFI: vote contre à l’unanimité des 17 membres
GDR (Gauche démocrate et républicaine) : 15 votes contre
Non inscrits : 13 contre, 1 abstention
Total : 363 pour, 163 contre, 47 abstentions

Dans le Val-de-Marne, les 7 députés LREM et Modem du Val-de-Marne ont voté pour, les députés PS et LFI ont voté contre. Quand aux 2 députés LR, l’un a voté contre, Gilles Carrez, l’autre s’est abstenu, Michel Herbillon.

Michel Herbillon : «Je reste dans l’opposition»

«Ma position de vote est en cohérence avec ma campagne et mon action depuis deux ans. Je ne me situe pas dans une opposition sectaire systématique, et vote les projets de loi qui vont dans le bon sens», défend le parlementaire en rappelant que son groupe a voté 41% des projets de loi proposés par le gouvernement. «Dans la déclaration d’Edouard Philippe, j’ai noté favorablement certains engagements comme ceux en faveur du développement durable et de la transition écologique ou encore les baisses d’impôt. La question est désormais d’expliquer comment financer ces mesures, ainsi que la baisse des impôts, la suppression de la taxe d’habitation… Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, il y a eu beaucoup d’annonces pas beaucoup suivies de réalisations concrètes. Je serai aussi attentif à l’amélioration de la situation des finances publiques et la lutte contre l’immigration clandestine. Mon abstention ne signifie pas approbation. Il s’agit d’une abstention vigilante. Je n’ai pas voté la confiance et reste clairement dans l’opposition, mais cela traduit mon souhait profond, réel et sincère de voir mon pays se sortir de sa mauvaise situation», insiste l’ancien maire de Maisons-Alfort. Et de rappeler qu’il y a deux ans, l’indication de vote LR avait été plutôt à l’abstention.

 

 

A lire aussi :

Val-de-Marne : les députés Gaillot et Mbaye rejoignent le collectif Social démocrate

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi