Publicité
Publicité : Ordival 94
Commerce | Villeneuve-Saint-Georges | 09/07
Réagir Par

Coup de pression sur les marchés à Villeneuve-Saint-Georges

Coup de pression sur les marchés à Villeneuve-Saint-Georges
Publicité

Mercredi dernier, douanier, agents des services de la répression des fraudes et policiers ont fait une descente sur le marché central de Villeneuve-Saint-Georges. Une opération commando qui s’inscrit dans le plan d’amélioration des marchés forains lancé par la ville. Mécontente du concessionnaire Semaco, la commune tente par ailleurs de réviser son contrat de délégation de service public (DSP).

Le marché central de Villeneuve-Saint-Georges rythme la vie de la commune le mercredi et le samedi matin, sous sa halle et dans la rue Henri Janin. Si le succès est au rendez-vous, avec des clients venus parfois de loin pour remplir leurs cabas, le marché forain est également devenu un sujet majeur de préoccupation pour les riverains et la municipalité. «Nous avons lancé au début de l’année un plan d’amélioration pour traiter différentes problématiques que nous avons identifiées. Ainsi, nous procédons dorénavant à l’enlèvement systématique des véhicules qui bloquent le début du marché. Nous avons également sécurisé les entrées. Puis nous avons engagé des rencontres avec les commerçants pour leur expliquer que nous allions renforcer les contrôles sur l’hygiène, l’affichage des produits, veiller à ce qu’il n’y ait pas de marchandises frauduleuses», explique la ville.

C’est dans ce contexte que les services des douanes, de la répression des fraudes, de la police nationale ainsi que des policiers municipaux ont débarqué mercredi dernier pour mener une grande opération de contrôle. Sur la totalité des commerces contrôlés, une quarantaine, 19 ont reçu un avertissement assorti de préconisations, 9 ont été verbalisés pour des infractions au code de la consommation pour des défauts d’étiquetage, des produits non conformes ou des prix non affichés. Enfin, un vendeur a vu toute sa marchandise détruite après s’être avéré que sa vitrine réfrigérée n’était pas à la température réglementaire.

Une procédure judiciaire pour changer de prestataire

«La ville a compétence en matière de police du marché mais ça n’est pas à elle d’en assurer la gestion courante. Elle l’a confiée à un délégataire duquel elle est en droit d’attendre des actions», souligne le cabinet de la maire PCF, Sylvie Altman. En cause : une délégation de service public qui n’est pas suffisamment contraignante pour le délégataire, Semaco, en place depuis 1993. «Il ne remplit pas l’intégralité de ses fonctions comme l’entretien de la halle, le contrôle des respect des métrages linéaires, la gestion des déchets ou le respect des horaires. Le marché doit s’achever vers 12h30 mais il arrive régulièrement qu’il dure jusqu’à 14 heures. Les services municipaux réalisent de fait le nettoyage des lieux une fois le marché terminé alors que ça n’est pas leur rôle», relate Manuel Menal, directeur général des services. La municipalité s’est engagée dans une procédure et souhaite mettre fin au bail emphytéotique dont bénéficie la Semaco.

Du côté de la Semaco, Roland Bensidoun, son président, dément ces accusations. «La halle est lavée et nettoyée à chaque fin de marché et tout est bien entretenu, nous avons les factures pour le prouver. Il y a un problème d’espace pour les marchands qui déballent leur marchandise et ne savent pas où mettre les emballages, mais nous en avons déjà parlé de nombreuses fois avec la ville. Concernant les marchandises vendues par les commerçants, nous n’en sommes pas responsables et n’avons pas autorité pour les contrôler», indique le patron du gestionnaire de marchés qui s’occupe par ailleurs de nombreux marchés parisiens.

Sur le second marché forain de la ville, dans le quartier des HBM, place Henri Barbusse, la ville de Villeneuve-Saint-Georges n’a pas ses problèmes de gestion. En revanche, avec seulement six commerçants, la municipalité souhaite améliorer la diversité des produits vendus en attirant de nouveaux marchands ambulants.

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Coup de pression sur les marchés à Villeneuve-Saint-Georges
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi