Publicité
Publicité : Ordival 94
Associations | Saint-Mandé | 09/09
Réagir Par

Cresco: nouvelle maison des entrepreneurs et associations à Saint-Mandé

Cresco: nouvelle maison des entrepreneurs et associations à Saint-Mandé
Publicité

Alors que le Floresco, cet ensemble de 30 000 m2 de bureaux en lisière du bois de Vincennes, est en pleine construction, le Cresco, jolie pousse de 3200 m2 germée à côté, a été inaugurée ce vendredi 6 septembre. Explications en images.

Les terrains de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) de Saint-Mandé n’en finissent pas de se transformer. A côté du siège, ont déjà éclos plusieurs résidences de logement social et étudiant et à l’orée de la rue Pasteur, au débouché du bois de Vincennes, une affiche annonce désormais l’arrivée prochaine de la perle française et mondiale du jeu vidéo, Ubisoft, dans une cité de bureaux en construction. Un ensemble de trois bâtiments, le Floresco, entourés de mails piétons. Au programme : 30 000 m2 de bureaux, un espace de détente et de sport, une cafétéria, des locaux d’archives et un parking de 350 places qui devraient être opérationnels d’ici le mois de mars 2020.

Une architecture qui cherche l’espace extérieur

En attendant, c’est un autre bâtiment, petit frère, qui a été inauguré ce vendredi, le Cresco, clin d’oeil à la devise de la ville « Creso et Floresco » (Je crois et je fleuris). Inséré entre le Floresco et les bâtiments de l’IGN, en fond d’une parcelle tout en longueur de 1000 m2, ce bâtiment de 3200 m2 sur huit niveaux, conçu comme son grand frère par l’architecte François Péron, a joué à fond sur des porte-à-faux allant jusqu’à 12,5 mètres, qui s’élancent en triangles de tous les côtés pour gagner en volume et en visibilité, comme pour s’imposer dans cet environnement déjà dense en bâtiments de gros volume. De quoi s’offrir le luxe de terrasses pour éviter l’effet de confinement lié aux proches voisins. Le jardin du dernier étage, qui surplombe le bois, permet ainsi d’apercevoir le rocher du zoo de Vincennes. L’ensemble est habillé d’une résille en arborescence « pour dialoguer avec le bois voisin« , motive l’architecte.

Vue sur le rocher

Salles d’activités, co-working, spectacles…

Au programme : un auditorium de 250 places en sous-sol, de larges salles polyvalentes au rez-de-chaussée, une cafétéria, une trentaine de salles pour les associations dont certaines dédiées à des activités particulières comme la danse, l’informatique, la musique -avec des murs acoustiques absorbants- mais aussi une cuisine pédagogique de 40 m2, des espaces de détente, un jardin suspendu, et encore un espace de coworking ainsi qu’un incubateur porté par la société Silicon Cité, développés au dernier étage en partenariat avec le territoire Paris Est Marne et Bois. De quoi accueillir aussi bien les associations que les entreprises en devenir.

Cuisine pédagogique

9,4 millions € financés en partie par le promoteur et le territoire

La facture est à la hauteur de l’ambition architecturale : 9,4 millions d’euros, sans compter le foncier cédé à l’euro symbolique par l’Etat. Pour financer les travaux, la ville a conclu un Pup (Projet urbain partenarial) avec le promoteur du Floresco, Euroequipement, permettant de remplacer la taxe d’aménagement par une contribution un peu plus importante, en l’occurrence 3,3 millions d’euros, en contrepartie d’un partage des locaux sur certains créneaux, notamment l’auditorium par exemple. Le territoire Paris Est Marne et Bois a également mis au pot un peu plus de 2 millions d’euros pour développer un espace de co-working avec un incubateur, qui sera inauguré le 25 septembre, et la Métropole du Grand Paris a versé une subvention de 363 000 euros. La ville a investi le reste, environ 3,8 millions d’euros. « Ce qui, compte tenu de l’estimation du terrain à près de 3,5 millions €, constitue quasiment une opération zéro« , a pointé le maire LR de la ville, Patrick Beaudouin, qui a invité les habitants, associations et entrepreneurs, à « faire vivre le bâtiment. »

En images

[su_carousel source="media: 174051,174050,174049,174048,174047,174046,174045,174044,174043,174042,174041,174040,174039,174038" width="760" height="720" items="1" speed="500"]

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi