Publicité
Publicité : Ordival 94
Société | Créteil | 14/05
Réagir Par

Créteil : une miss Val-de-Marne aux multiples talents à l’hôpital Mondor

Créteil : une miss Val-de-Marne aux multiples talents à l’hôpital Mondor
Publicité

Tatiana Moreau représentera le Val-de-Marne lors du concours miss international le 2 juin. Cette laborantine à l’hôpital Mondor se veut aussi une miss engagée et entend profiter de son titre pour rappeler l’importance du don du sang.  

« Comme toutes les petites filles, j’aimais bien regarder les miss à la télé », témoigne cette jeune femme blonde de 26 ans, coquette et souriante. Elle ne se lancera toutefois dans les concours de beauté que sur le tard. « J’ai privilégié mes études, et puis je me suis rendu compte que si je ne le faisais pas j’allais le regretter. J’ai voulu essayer avant qu’il ne soit trop tard ! »

A 23 ans, elle participe au concours miss Manche et finit deuxième dauphine. « Une super expérience », se souvient-elle. Mais pour les miss France, l’heure est déjà passée. « J’avais laissé les concours de miss de côté, et 25 ans c’est déjà trop tard dans ce milieu » explique-t-elle. C’est par hasard qu’elle entend parler de miss international, le troisième concours le plus important de France, dont la limite d’âge est fixée à 27 ans. Sélectionnée pour représenter le Val-de-Marne, elle défendra le département lors de la compétition qui aura lieu le 2 juin prochain à Roubaix.

La gagnante s’envolera au Japon pour porter les couleurs de la France durant trois semaines de compétition. « Un podium me ravirait, mais représenter la France ce serait vraiment super. Aller au Japon, c’est l’occasion de mettre notre pays en avant à l’étranger et de découvrir d’autres cultures. Il y a 80 pays représentés ! » s’enthousiasme-t-elle. A 26 ans, Tatiana est la doyenne des 33 candidates au titre.

Une écharpe pour développer les dons du sang

A la ville, Tatiana est technicienne de laboratoire dans le département de pathologie de l’hôpital Henri-Mondor de Créteil. Ce service diagnostique des cancers et des maladies auto-immunes. « On prend des fines lamelles de tissus, on les colore pour que les cellules soient visibles et ensuite le médecin fait son diagnostic » explique-t-elle.

En tant qu’«Ambassadonneuse» pour l’Etablissement français du sang (EFS), la miss entend mêler l’utile à l’agréable et donner un sens à son écharpe. « Je veux mettre en avant le don du sang grâce à l’élection. De par mon travail à l’hôpital, je sais combien les ressources sont faibles.» Sortive, Tatiana pratique aussi le tennis de table à haut niveau au sein de l’équipe de N3 féminine du Kremlin-Bicêtre. Des atouts précieux à l’heure où la personnalité des miss est de plus en plus scrutée lors des sélections.

Désormais la miss cherche des partenaires pour l’élection. Les val-de-marnais peuvent la soutenir sur le site de l’élection ou en la contactant par mail à missinternationalvaldemarne@gmail.com.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi