Société | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 14/05/2019
Réagir Par

Créteil : une miss Val-de-Marne aux multiples talents à l’hôpital Mondor

Créteil : une miss Val-de-Marne aux multiples talents à l’hôpital Mondor

Tatiana Moreau représentera le Val-de-Marne lors du concours miss international le 2 juin. Cette laborantine à l’hôpital Mondor se veut aussi une miss engagée et entend profiter de son titre pour rappeler l’importance du don du sang.  

« Comme toutes les petites filles, j’aimais bien regarder les miss à la télé », témoigne cette jeune femme blonde de 26 ans, coquette et souriante. Elle ne se lancera toutefois dans les concours de beauté que sur le tard. « J’ai privilégié mes études, et puis je me suis rendu compte que si je ne le faisais pas j’allais le regretter. J’ai voulu essayer avant qu’il ne soit trop tard ! »

A 23 ans, elle participe au concours miss Manche et finit deuxième dauphine. « Une super expérience », se souvient-elle. Mais pour les miss France, l’heure est déjà passée. « J’avais laissé les concours de miss de côté, et 25 ans c’est déjà trop tard dans ce milieu » explique-t-elle. C’est par hasard qu’elle entend parler de miss international, le troisième concours le plus important de France, dont la limite d’âge est fixée à 27 ans. Sélectionnée pour représenter le Val-de-Marne, elle défendra le département lors de la compétition qui aura lieu le 2 juin prochain à Roubaix.

La gagnante s’envolera au Japon pour porter les couleurs de la France durant trois semaines de compétition. « Un podium me ravirait, mais représenter la France ce serait vraiment super. Aller au Japon, c’est l’occasion de mettre notre pays en avant à l’étranger et de découvrir d’autres cultures. Il y a 80 pays représentés ! » s’enthousiasme-t-elle. A 26 ans, Tatiana est la doyenne des 33 candidates au titre.

Une écharpe pour développer les dons du sang

A la ville, Tatiana est technicienne de laboratoire dans le département de pathologie de l’hôpital Henri-Mondor de Créteil. Ce service diagnostique des cancers et des maladies auto-immunes. « On prend des fines lamelles de tissus, on les colore pour que les cellules soient visibles et ensuite le médecin fait son diagnostic » explique-t-elle.

En tant qu’«Ambassadonneuse» pour l’Etablissement français du sang (EFS), la miss entend mêler l’utile à l’agréable et donner un sens à son écharpe. « Je veux mettre en avant le don du sang grâce à l’élection. De par mon travail à l’hôpital, je sais combien les ressources sont faibles.» Sortive, Tatiana pratique aussi le tennis de table à haut niveau au sein de l’équipe de N3 féminine du Kremlin-Bicêtre. Des atouts précieux à l’heure où la personnalité des miss est de plus en plus scrutée lors des sélections.

Désormais la miss cherche des partenaires pour l’élection. Les val-de-marnais peuvent la soutenir sur le site de l’élection ou en la contactant par mail à missinternationalvaldemarne@gmail.com.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi