Publicité
Publicité : Ordival 94
Société | Ivry-sur-Seine | 30/08
Réagir Par

De Gagarine à PNL: la fin d’une cité à Ivry-sur-Seine

De Gagarine à PNL: la fin d’une cité à Ivry-sur-Seine © PNL
Publicité

Construite par les frères Henri et Robert Chevallier, auteurs prolifiques d’ouvrages ivryens du début des années 1930 à la fin des années 1950, la Cité Gagarine sera détruite à partir de septembre après une maxi-fête ce samedi 31 août.

Des deux fils de Louis Chevallier, lui-même concepteur de la première cité ivryenne (Pax en Progrès en 1912), le grand ensemble le plus connu, labellisé patrimoine du XXème siècle depuis 2008, est la cité Maurice Thorez, forte de 400 logements et premier ouvrage de grande hauteur (jusqu’à 14 étages) érigé en 1952. Livrée quelques années plus tard, en 1961, à l’apogée des grands ensembles, la cité Gagarine fut conçue comme sa grande soeur, en forme de T, tout en béton et briques rouges et dans un gabarit proche (13 étages et 380 logements).

Son heure de gloire, elle l’a connue en juin 1963, lors de son inauguration par le cosmonaute russe dont elle porte le nom, premier homme à avoir voyagé dans l’espace. Foule en liesse, bouquets de fleurs, officiels… 55 ans plus tard, les grands ensembles ont vécu. L’heure est aux éco-quartiers et d’ici à 2022, c’est une agro-cité qu’ont programmée l’aménageur Epa-Orsa et la ville. Au programme : du logement toujours (environ 1400 sur un périmètre étendu), mais aussi des bureaux, des écoles, une nouvelle connexion au centre-ville et des espaces d’agriculture urbaine au sol et sur les toits. Le tout en partie construit en réutilisant des matériaux et mobiliers de la cité détruite.

Lire à ce sujet : Légumes et logements: le nouveau quartier Gagarine Truillot d’Ivry-sur-Seine

Vidée progressivement de ses habitants depuis 2014, la cité Gagarine n’attend plus que sa destruction, vaste espace désaffecté propice au tournage de clips mélancoliques. Au printemps, les frères Andrieu, alias PNL, qui ont vécu quelques année sur place, l’ont ainsi remise sur le devant la scène en y tournant Deux frères. Et cet été, Fanny Liatard et Jérémy Trouilh y ont tourné leur premier long métrage, Gagarine (sortie prévue fin 2020) en faisant participer les habitants.

De Gagarine à PNL: deux films, deux ambiances…

Un film d’archives donne à voir la visite de Gagarine en 1963. A visionner sur le site Ciné Archives (fonds audiovisuel du PCF).

Ambiance bien différente un demi-siècle après, dans le clip de PNL, à visionner ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=vNpl-M3_9_o

Do svidaniya Gagarine

Ce samedi 31 août, une journée de fête, baptisée Good bye Gagarine, clin d’oeil au film Good Bye Lénine, célébrera la fin et le renouveau du site. Programme :

  • 11h30 : premier « coup de pioche » et lancement solennel de la déconstruction, suivi de prises de paroles protocolaires.
  • 12h15 : cocktail déjeunatoire en musique.
  • 12h45 à 17h00 : Bal d’après-midi, animations associatives et démarche artistique et culturelle.

Durant toute la journée, un arbre aux mémoires récoltera les souvenirs et anecdotes des anciens habitants de la cité, une exposition et deux minis conférences (à 14h30 et 16h30) seront organisées sur le futur projet urbain ainsi qu’une animation sur le réemploi des matériaux issus de la déconstruction, une présentation du livre Ivry-centre ville par le service archives-patrimoine, des jeux de kermesse pour les enfants, et encore un photo call avec la cité en toile de fond…

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

4 commentaires pour De Gagarine à PNL: la fin d’une cité à Ivry-sur-Seine
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi