Urbanisme | L'haÿ-les-Roses | 14/03
Réagir Par

Le débat reste vif à propos du futur centre-ville de L’Haÿ-les-Roses

Publicité

Avis favorable unanime de la commission d'aménagement commercial, avis avec recommandations de l'autorité environnementale, nouvelle manifestation des détracteurs du projet... Les encouragements et protestations se poursuivent concernant la refonte du centre-ville de L'Haÿ-les-Roses.

Fin février, la CDAC (Commission départementale d’aménagement commercial) a rendu un avis favorable à l’unanimité concernant l’implantation des 1400 m² de commerces qui s’installeront en rez-de-chaussée, comprenant un Monoprix et deux boutiques, dont une de produits bio. Télécharger l’avis de la CDAC.

De son côté, l’Autorité environnementale a rendu un avis avec recommandations concernant l’ensemble du projet Coeur de ville porté par Citallios, comprenant l’îlot 1 (Roseraie) qui accueillera 6 bâtiments d’un total de 94 logements en R+3 ainsi que le Monoprix, une agence postale, une salle polyvalente de 365 m2 et deux niveaux de parking (142 places) au 1 rue Watel et l’îlot 2 (Tournelles) qui accueillera un bâtiment en R+1 de 42 logements ainsi que 3 commerces et un parking de 36 places au 10 bis rue des Tournelles. Les travaux doivent démarrer en janvier 2020 pour un achèvement total du projet à l’été 2024. Voir article plus détaillé sur le projet.


L’autorité environnementale recommande «d’approfondir l’analyse des conditions d’insertion paysagère du projet en expliquant les différentes variantes envisagées pour permettre d’implanter un écran végétal efficace entre le parc de la Roseraie et les bâtiments de l’îlot 1, d’analyser les impacts de la suppression des groupements d’arbres en termes de variation climatique au niveau de la Roseraie, de réaliser une étude acoustique au moyen de mesures in situ de façon à évaluer plus précisément les impacts sonores en phase de chantier et d’exploitation, d’étayer la présentation de l’étude de trafic en exposant notamment les réserves de capacité des voiries fréquentées par le futur trafic, d’exposer plus précisément l’organisation et le déroulement du chantier de façon à dégager des mesures d’évitement et de réduction des impacts liés à l’envol de poussière et aux nuisances sonores et encore d’intégrer dans l’étude d’impact une analyse des impacts environnementaux de l’ensemble de ces aménagements.»

Télécharger l’avis de l’Autorité environnementale.

Le maire se réjouit des feux verts

De quoi réjouir le maire de la ville, Vincent Jeanbrun (LR) pour qui «tous les feux sont au vert», tout en indiquant qu’il prendra en compte l’avis de l’autorité environnementale. L’élu défend ce projet quoi doit complètement repenser le centre ville et l’accès à la Roseraie comme une opportunité de valoriser le patrimoine de la commune tout en mettant les équipements à la page. « Le Cœur de Ville est en effet un nouveau centre à vivre pour tous, avec une nouvelle grande place publique arborée et aménagée de 5000m², de nouveaux commerces sur 2000 m² dont une brasserie, une nouvelle salle culturelle de 365m², des matériaux et aménagements de qualité pour mettre en valeur le patrimoine historique, une centaine de nouvelles places de stationnement public souterrain et des logements de qualité avec une architecture valorisant le cœur de ville. La municipalité a, par ailleurs, voulu inscrire le projet dans une véritable démarche de développement durable avec notamment 114 arbres replantés (dont 94 en pleine terre) pour 32 arbres coupés (soit 3,5 fois plus d’arbres). Les logements seront construits avec un chauffage en géothermie et neutres en consommation énergétiques. Il y aura aussi un éclairage public écologique LED et une partie des toits seront en toiture végétalisée réduisant ainsi les îlots de chaleur», insiste le maire qui rappelle que, sur le plan de la concertation, il y a eu 5 réunions publiques, 12 débats publics, 20 publications, une exposition, un registre mis à disposition des habitants et un site Internet.

 

 

Manifestation nature des opposants le samedi 16 mars à 15 heures

Les Collectifs citoyens et associatifs : Touche pas ma Roseraie, L’Haÿ en Commun, Aludhay, Béton à Tort et Jouons sous le cèdre ne partagent pas le même avis et considèrent au contraire que le projet «va défigurer les abords de la Roseraie» ainsi que le centre-ville et son église du 14ème siècle. «Ce projet, élaboré sans concours d’architecte et sans concertation avec les habitants, prévoit une opération immobilière et commerciale hors d’échelle (12.000 m2, avec 136 logements de standing, 2.000 m2 de locaux commerciaux et deux niveaux de parking souterrain) à proximité immédiate du conservatoire de roses anciennes créé en 1892, et la suppression de tous les espaces verts (arbres, pelouses, bosquets…), au profit d’une « place minérale » devant l’entrée du Parc et autour de l’église.»Et les collectifs de s’inquiéter des conséquences sur la biodiversité et la régulation climatique, citant l’imperméabilisation des sols, la création d’un îlot de chaleur, la pollution atmosphérique et sonore, et la covisibilité entre la Roseraie et les bâtiments…«Nous ne voulons pas d’un projet Disneyland, reproduit dans tous les centres-villes de banlieue», refusent les collectifs qui appellent à manifester ce samedi 16 mars à 15 heures au square Savador Allende, invitant les habitants à venir avec des costumes et accessoires inspirés de la nature.

A lire aussi :

La refonte du centre de L’Haÿ-les-Roses continue d’agiter la polémique

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

92 commentaires pour Le débat reste vif à propos du futur centre-ville de L’Haÿ-les-Roses
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi