Publicité
Publicité : Fête des solidarités
Culture | Accueil Val de Marne (94) Champigny-sur-Marne | 16/05
Réagir Par

Démarrage enthousiaste pour la librairie L’Instant Lire à Champigny-sur-Marne

Démarrage enthousiaste pour la librairie L’Instant Lire à Champigny-sur-Marne
Publicité

Depuis ce lundi 13 mai, les habitants de Champigny-sur-Marne et alentours sont nombreux à passer la porte de la librairie L’Instant Lire tout juste ouverte place Lénine. Un accueil enthousiaste alors qu’au même endroit, l’ancienne librairie Honoré a fermé définitivement ses portes en avril 2018.

Aux commandes, Albert Zenouda, déjà à la tête d’une librairie à Bry-sur-Marne depuis 2010, L’Ivresse du livre. Le professionnel, qui avait repris la librairie bryarde ouverte par Gérard Collard  (La Griffe noire) lorsque ce dernier s’est recentré sur Saint-Maur-des-Fossés, s’est entourée de Sophie Duquesnes, déjà responsable de la librairie Honoré. «J’aime bien cette librairie. Je peux y venir à pied, facilement. Surtout, ils donnent des conseils, souvent très pertinents», commente Annie, 85 ans, une cliente fidèle qui habite Saint-Maur, contente de retrouver les deux libraire qui officiaient déjà avant la fermeture. Par rapport à l’ancien magasin, l’offre a été enrichie et diversifiée. «Un rayon papeterie a été ajouté, les rayons jeunesse et BD ont été étoffés», explique Sophie Duquesnes. «Il y avait une attente importante concernant la papeterie», motive Albert Zenouda. Au total, la librairie accueille déjà 12 000 références. De quoi peupler les 130 m2 refaits à neuf dans une ambiance chaleureuse avec ses grands luminaires et fauteuils cosy.

«Cela manquait. Ça anime le quartier», se réjouit Patrick, qui observe la devanture depuis la rue. A l’intérieur, les clients découvrent, feuillettent, flânent d’un rayon à l’autre. Gourmand, Raphaël, 15 ans, indiquer aimer «tout», du manga au roman. «C’est comme la musique, ça dépend du moment», explique-t-il. «Comme la librairie vient d’ouvrir, je m’empresse de la découvrir ! » témoigne Dominique, 62 ans, venue acheter des livres pour ses petits-enfants. Elle est particulièrement satisfaite du coin jeunesse qui propose un large catalogue mais aussi des petites tables et des petites chaises. «J’étais très heureuse d’apprendre que ça allait rouvrir. Une librairie c’est le rêve ! C’est l’ouverture sur la vie.»

 «Les gens attendaient vraiment la réouverture. Ils étaient impatients» commente Sophie Duquesnes, interrompue par une habituée venue la saluer. «Hier c’était la folie, comme à Noël !» reprend-t-elle radieuse.

 

 

«Il y a beaucoup de monde qui se presse par curiosité, car la librairie vient d’ouvrir. Cela va sûrement se tasser un peu mais nous pressentons une bonne fréquentation», se projette Albert Zenouda. Avec 80 000 habitants, Champigny-sur-Marne a du potentiel, calcule le libraire qui a réussi à faire fonctionner sa librairie à Bry qui compte 16 000 âmes, «même si les 80 000 habitants ne sont pas tous des lecteurs.» 

Pour animer ce lieu culturel au-delà de la fébrilité des premiers jours, des conférences et dédicaces sont d’ores et déjà programmés. A venir, une signature de Nicolas Lebel, auteur de polar, pour son dernier ouvrage «Dans la brune écarlate». 

A lire aussi :

La libraire de Champigny-sur-Marne rouvrira avant Noël

Fermeture définitive pour la librairie Honoré à Champigny-sur-Marne

L’Ivresse du livre : Albert Zenouda relève le défi de la librairie indépendante à Bry-sur-Marne

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi