Transports | Accueil Val de Marne (94) Boissy-Saint-Léger | 13/11
Réagir Par

Déviation RN19 à Boissy-Saint-Léger : encore quelques mois de patience

Déviation RN19 à Boissy-Saint-Léger : encore quelques mois de patience © @Prefet94
Publicité

Initialement prévue pour la fin de l’année 2019, la déviation de la RN19 à Boissy-Saint-Léger sera finalement mise en service d’ici la fin du mois d’avril. La préfecture du Val-de-Marne en a fait l’annonce vendredi dernier lors de la dernière réunion de pilotage de ce projet entamé au printemps 2014.

Travaux de génie civil, écrans acoustiques, ventilation, quasiment tout est prêt pour ouvrir la déviation de la RN19 à Boissy-Saint-Léger. Alors pourquoi devoir attendre encore quelques mois ? Parce qu’une portion de 3 kilomètres de chaussée est toujours dépourvue de sa couche de roulement et que les conditions climatiques ne sont pas optimales pour procéder à la pose. «[Elle ne] pourra être posée au début du printemps 2020 (fin avril). En effet ces travaux ne peuvent être réalisés qu’avec des températures et un taux d’humidité supérieurs à ceux habituellement constatés en période hivernale. Dans le même temps, plusieurs essais et inspections indispensables à la circulation en toute sécurité des usagers doivent être effectués sur l’ensemble de la déviation et plus particulièrement dans le tunnel», justifie la préfecture du Val-de-Marne. Une fois en service, l’ouvrage d’un montant de 180 millions d’euros cofinancés à parts égales par l’État et la région Île-de-France doit permettre de fluidifier le trafic de plus de 40 000 véhicules quotidiens dont de nombreux poids-lourds qui empruntent cet axe structurant du réseau routier francilien.

Si la livraison prochaine de cette réalisation va permettre de décongestionner les abords de Boissy-Saint-Léger, des élus craignent que les bouchons ne se reforment ailleurs et souhaitent que cette déviation de la RN19 soit suivie d’un prolongement jusqu’à la Francilienne (N104) à Servon. «Certes, les usagers ne seront plus bloqués à Boissy-Saint-Léger, mais les feux de signalisation et autres facteurs de ralentissement du trafic à Brie-Comte-Robert, Santeny, Marolles ou Villecresnes seront toujours là. Je m’inquiète également que le bouchon ne se reforme plus loin, au carrefour Pompadour. Je crois savoir que la région a débloqué des crédits pour étudier la connexion de la RN19 à la 104 mais à ce stade, impossible de dire où ils en sont», réagit Pierre-Jean Gravelle, conseiller départemental du canton.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
9 commentaires pour Déviation RN19 à Boissy-Saint-Léger : encore quelques mois de patience
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi