Manifestation | Val de Marne | 21/02
Réagir Par

Disparition des bureaux de poste en Val-de-Marne : manifs et motions se succèdent

Publicité

Le programme de réduction du nombre de bureaux de poste en Val-de-Marne se poursuit, ainsi que les manifestations locales de protestation.

«Depuis octobre 2018, les disparitions de bureaux de Poste se sont accélérées dans le Val-de-Marne (Boissy l’Orangerie, Saint Maurice Montgolfier, La Varenne Champignol) : une vingtaine de bureaux dans le département (dont Cachan la Plaine dès mars 2019) restent menacés de fermeture. Au même moment, les bureaux subsistant subissent des réductions d’horaires d’ouverture (Champigny Coeuilly, Maisons Alfort les Planètes, Saint Maur la Pie etc.). La distribution du courrier se dégrade suite aux suppressions d’emplois de facteurs. Tournant le dos à ses missions de service public, La Poste se lance dans des opérations immobilières (fermeture du bureau de Saint Maurice Montgolfier, délocalisation des facteurs de Vincennes et Saint Mandé sur Montreuil) pour revendre au prix fort ses locaux de centre-ville à Saint Maurice et Vincennes, au détriment des communes et des usagers», déplore le collectif Val-de-Marne de défense et développement des services publics, qui regroupe des syndicats et organisations politiques. Après des manifestations à Saint-Maur-des-Fossés (photo de une), Cachan, Vincennes, c’est devant la préfecture de Créteil qu’un rassemblement était organisé ce mercredi 20 février, en amont de la Commission départementale de présence postale du Val-de-Marne, qui réunit deux fois par an les représentants des élus, de La Poste et de l’Etat pour examiner la situation du service postal dans le département. La semaine dernière, Cachan avait voté un voeu contre la fermeture du bureau de la Plaine, qui doit être remplacé par un point relais chez un commerçant du quartier.

A Saint-Maur-des-Fossés, c’est le 9 février qu’un rassemblement citoyen était organisé par le Collectif pour le Bien Commun de Saint-Maur et la Convergence 94 devant la permanence du député de la première circonscription du Val-de-Marne, Frédéric Descrozaille (LREM) pour dénoncer la fermeture du bureau de Poste de Champignol-La Varenne, effective depuis début février «malgré les 800 pétitions», souligne le collectif, rappelant aussi la réduction des horaires d’ouverture du bureau de poste de La Pie en septembre dernier et les inquiétudes autour de Saint-Maur-Berthelot. A cette occasion, une délégation avait été reçue par le député qui leur a indiqué qu’il allait rencontrer le 22 février la directrice déléguée aux territoires de la Poste, l’occasion d’aborder la question de l’évaluation accrue des partenariats passés avec les commerçants ainsi que la préparation du renouvellement du contrat triennal.

 

 

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi