Entreprises | Val de Marne | 04/02
Réagir Par

Economie et formation en Val-de-Marne : les brèves du 4 février 2019

Publicité

L'Upec organise une table-ronde sur les Fake news - L'Upec recrute - Transgourmet France désigné parmi les meilleurs employeurs par le magazine Capital - Marcus Zepf, nouveau co-directeur de l’Ecole d’Urbanisme de Paris - Trois startups du Val-de-Marne lauréates du prix de la solution digitale -  Transgourmet France obtient le label meilleur employeur 2019 - Les chiffres de l'emploi dans l'artisanat en Val-de-Marne en 2018.

Formation

Un centre de formation au nucléaire ouvre en Val-de-Marne  

Socotec ouvre son sixième centre de formation nucléaire, le premier en Ile-de-France, à Rungis. Voir article détaillé

L’Upec organise une table-ronde sur les Fake news

Elle se tiendra le 8 février de 8h30 à 10h30 dans le cadre des rendez-vous de la Maison de l’Innovation et de l’Entrepreneuriat Étudiant (MIEE). Plus d’infos.

L’Upec recrute 

Voir tous les postes à pourvoir

 

 

Marcus Zepf, nouveau co-directeur de l’Ecole d’Urbanisme de Paris

Le professeur Marcus Zepf a pris ses fonctions de co-directeur le 1er janvier 2019 aux côtés de Taoufik Souami et remplace ainsi Corinne Larrue, ancienne co-directrice depuis le 1er janvier 2015. Docteur en sociologie urbaine de l’EPFL à Lausanne en Suisse depuis 1999, Marcus Zepf a été habilité à diriger des recherches (HDR) de l’Université Lumière Lyon 2 en 2004. Il a ensuite mené des recherches au CNRS à l’INSA de Lyon et à l’Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat. En 2010, il devient directeur de l’Institut d’urbanisme de Grenoble pour un mandat de cinq ans. En détachement au Smart Living Lab à Fribourg durant les années 2015-2017, il mène des recherches sur la prise en compte de l’incertitude dans le projet urbain. En 2017, il est recruté en tant qu’enseignant-chercheur en urbanisme à l’Ecole d’Urbanisme de Paris. Ses recherches portent sur le projet urbain et la prise en compte de l’incertitude, la qualité socio-spatiale des espaces publics et des espaces verts, de la synergie entre patrimonialisation et renouvellement urbain ainsi que des dynamiques de métropolisation et de la planification territoriale. Marcus Zepf a été élu co-directeur de l’EUP pour l’UPEC le 2 juillet 2018 au cours du Conseil de gestion de l’EUP. Issue de l’union entre l’Institut d’Urbanisme de Paris (Université Paris-Est Créteil) et l’Institut Français d’Urbanisme (Université Paris-Est Marne-la-Vallée), l’École d’Urbanisme de Paris (EUP) propose un master qui accueille chaque année plus de 350 étudiants et plusieurs diplômes d’Université. Elle forme aux métiers de l’urbanisme et de l’aménagement dans leur grande diversité : métiers de la planification, de la fabrication, de la gestion et des usages de la ville et des territoires urbains. http://www.eup.fr/

Entreprises et entrepreneurs

La CCI du Val-de-Marne réinvente son modèle économique

Voir article détaillé

Trois startups du Val-de-Marne lauréates du prix de la solution digitale

A l’occasion de ses voeux, la CCI du Val-de-Marne a récompensé, en partenariat avec Orange, trois sociétés du département pour leur activité tournée vers le numérique. Ont été primée :
Fairjungle, une plate-forme de préparation de voyages d’affaire au meilleur coût.  Entreprise basée à Saint-Mandé.
Vemli, un portail qui permet aux laboratoires de présenter leurs solutions et produits aux médecins via des vidéos en ligne. Entreprise basée à Maisons-Alfort
Teelt, une plate-forme à destination des directions des ressources humaines, pour bien accueillir les nouveaux collaborateurs. Entreprise basée à Vitry-sur-Seine et Paris.
Voir tous les candidats

Sally Bennacer, la première lauréate Talents des cités, devient marraine à son tour

Voir article détaillé.

Transgourmet France obtient le label meilleur employeur 2019

Filiale de la société coopérative suisse Coop, Transgourmet France est un grossiste alimentaire et prestataire de services à la restauration. Il emploie environ 3300 personnes et a son siège à Valenton.

Emploi

32 307 emplois dans l’artisanat en Val-de-Marne en 2018

Fin janvier, le préfet du Val-de-Marne accueillait comme chaque année les artisans boulangers du département pour partager une immense galette. L’occasion de donner quelques chiffres sur l’emploi et les entreprises d’artisanat dans le département.

 

 

A lire aussi cette semaine : 

Carmelo Visconti, nouveau président du Conseil des prud’hommes du Val-de-Marne

La CCI du Val-de-Marne réinvente son modèle économique

La première lauréate nationale Talents des cité, Sally Bennacer, devient marraine

Socotec ouvre un centre de formation nucléaire à Rungis

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi