Entreprendre | Val de Marne | 08/04
Réagir Par

Entreprendre et travailler en Val-de-Marne: en bref ce 8 avril

Publicité

Green River Cruises s'amarre au port de Nogent-sur-Marne - L’association des commerçants de Boissy-Saint-Léger renaît - Appel à projets en faveur du climat - La fondation Face cherche des volontaires pour le dispositif Entre voix - Un numéro unique pour se renseigner sur le droit du travail - Journée sur les enjeux du retour des animaux en ville - Salon des métiers d'art au Plessis -  Rendez-vous pour l'emploi - Rendez-vous pour entreprendre - Bureaux en Ile-de-France : un premier trimestre en petite forme - Signature du Pacte régional d’Investissement dans les Compétences (PIC) : 1,75 milliard € pour l'Ile-de-France.

 


- Publicité -
Entreprises, collectivités, pensez à nous pour publier vos annonces légales de création d'entreprise ou enquête publique en Val-de-Marne. 94 Citoyens dispose d'un partenariat avec Val-de-Marne Infos, journal indépendant habilité, pour publier vos annonces.
Voir nos pages annonces légales

Installation d’entreprises

Green River Cruises s’amarre au port de Nogent-sur-Marne

Fondée en 2012 par Evrard de la Hamayde, Green River Cruises a commencé par s’attaquer à la Seine avec d’abord une première péniche, Playtime, amarrée à Ivry-sur-Seine puis quai d’Austerlitz. Objectif : faire découvrir le fleuve et Paris en mode décontracté, au son d’une musique lounge avec un verre de blanc frais à la main. Dès 2014, l’entreprise investit dans deux autres bateaux puis étend son ancrage au pont Marie, rive droite. En 2018, la flotte s’agrandit encore avec deux nouvelles embarcations dont une électrique. La nouveauté 2019 : la diversification vers la Marne, avec désormais un ponton au port de plaisance de Nogent-sur-Marne. Plus d’infos.

Commerces

L’association des commerçants de Boissy-Saint-Léger renaît

L’ancien président de l’Acap (Association des commerçants et artisans professionnel de Boissy-Saint-Léger), Stéphane Suir, gérant de la boutique Cycles Evolution, annonce relancer l’association. «Si nous voulons sauvegarder les commerces encore ouverts et attirer d’autres commerçants dans notre ville, nous devons à nouveau se fédérer et mettre en place des événements commerciaux pour attirer et séduire une nouvelle clientèle», motive le marchand de cycles. L’association indique avoir déjà fédéré un fleuriste, une agence immobilière, un centre de remise en forme et plusieurs restaurants.

 

 

Feu vert pour un Carrefour drive à Créteil Soleil

Voir article détaillé

Appels à projets

Appel à projets en faveur du climat

Le Conseil départemental du Val-de-Marne renouvelle son appel à projets pour soutenir des initiatives en faveur du climat. Les lauréats recevront une subvention pouvant s’élever à hauteur de 60% du coût du projet. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au lundi 11 juin 2019.
Plus d’informations

La fondation Face cherche des volontaires pour le dispositif Entre voix

Dans le cadre du dispositif Entre voix, développé avec France Terre d’Asile Créteil, avec le soutien du Conseil départemental, la fondation Face Val-de-Marne, qui regroupe des entreprises qui oeuvrent en faveur de l’emploi local et de l’insertion, cherche «des dirigeant.es ou collaborateur.rices pour converser avec des personnes migrantes, volontaires et soucieuses de comprendre l’entreprise et son fonctionnement pour mieux s’intégrer demain.» Le dispositif comporte 3 discussions d’1 h 00 à 1 h 30 sur le lieu de travail du volontaire.
Pour le bon déroulement des entretiens, des fiches-outil ont été élaborées et proposent un fil conducteur.
Inscriptions

Pratique

08 06 000 126 : un numéro unique pour se renseigner sur le droit du travail

La Direction régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l’emploi (DIRECCTE) d’Ile-de-France a mis en place un numéro de téléphone unique, le 08 06 000 126 (coût d’un appel local), pour répondre aux employeurs et salariés à propos du droit du travail.

Evénements

Le retour des animaux en ville

Table-ronde organisée par Enlarge your Paris
Vendredi 12 avril à Maisons-Alfort
Plus d’informations et réservation

Salon des métiers d’art au Plessis-Trévise

Du 12 au 14 avril Espace Carlier

Rendez-vous pour l’emploi

Journée pour l’emploi à Chennevières-sur-Marne

Mardi 9 avril
Plus d’informations

Journée Tremplin jeunes de l’Apec à Vincennes

Jeudi 11 avril
Toute la journée au 53 bis rue de Fontenay

Trouvez un contrat d’insertion à la RATP

Lundi 15 avril
Plus d’informations

Forum jobs d’été à Limeil-Brévannes

Mercredi 17 avril
Plus d’informations

Découvrez les métiers du transport

Vendredi 19 avril
Plus d’informations

 

Rendez-vous pour entreprendre

Atelier embaucher un salarié au club Bry Entreprises

Mercredi 10 avril
Plus d’informations

Atelier dématérialisation des marchés publics à la CCI Val-de-Marne

Mercredi 10 avril matin
Depuis octobre 2018, les entreprises doivent transmettre par voie électronique leur candidature et offres concernant les marchés publics. C’est le cas notamment des travaux du Grand Paris qui devraient générer plus de 100 milliards d’euros d’investissements d’ici 2030 dont 20% dédiés aux PME. Comment s’adapter, c’est le propos de la matinée proposée par la CCI le 10 avril prochain, en collaboration avec la société Canéva, expert des marchés publics.  Au programme: rappels des prérequis nécessaires pour répondre par voie électronique, mise en place d’un processus infaillible pour répondre par voie dématérialisée, refonte de sa mémoire technique pour la rendre lisible lors d’un dépôt par voie électronique, signature électronique
Inscription en ligne Plus d’infos : dcarre@cci-paris-idf.fr

Déjeuner atelier Pôle Emploi avec le club du Plateau briard

Jeudi 11 avril
Plus d’informations

Permanence conseil au club Affaires et convivialité de Saint-Mandé

Lundi 15 avril
Plus d’informations

Fête des entrepreneurs

Mardi 16 avril à partir de 17h30
Le réseau Entreprendre Val-de-Marne organise sa fête annuelle à l’hôtel de ville de Vincennes en présence de l’économiste Philippe Dessertine et des 19 entreprises lauréates  de la promotion 2018.
Plus d’informations

Forum Santé du dirigeant avec le club Gravelle Entreprendre

Jeudi 18 avril
Plus d’informations

Réunion autour du projet de supermarché coopératif CoopCot à Créteil

Jeudi 18 avril
Plus d’informations

Se former aux métiers de l’artisanat

Jeudi 18 avril
Plus d’informations

Journées de la recherche de l’IGN (Institut national de l’information géographique et forestière)

Jeudi 18 et vendredi 19 avril
Plus d’informations

 

Grand Paris

Bureaux en Ile-de-France : un premier trimestre en petite forme

-23% d’une année sur l’autre (-3% en première couronne et-28% à Paris), telle est la baisse qu’accuse le marché des bureaux en Ile-de-France au premier trimestre 2019, selon les chiffres de l’agence Cushman & Wakefield qui constate une demande placée de seulement 541 700 m² commercialisés. La comparaison avec 2018, année qui avait démarré sur les chapeaux de roues est néanmoins trompeuse, indique l’agence qui note que le volume actuel de transactions «est en ligne avec la moyenne relevée au cours des dix dernières années» et que le stock de bureaux continue de se contracter, «limitant de facto la réalisation des prises à bail, surtout sur le marché parisien.»  Dans le détail, l’activité du marché des bureaux a été essentiellement portée par les surfaces de taille intermédiaire de 1 000 à 5 000 m², en croissance de 17% sur un an, surtout à Paris intramuros et dans l’ouest. Les petites surfaces reculent en revanche de 10% et les très grandes, au-dessus de 5000 m2, de 51%.

L’offre immédiatement disponible en Île de France continue de diminuer, en baisse de  7% de sa substance avec seulement 2,9 millions de m² de surfaces vacantes à l’échelle de la région, soit un taux de vacance de 5,3%. Le secteurs le plus touchés par cette tension restent Paris intramuros (2?2% de taux de vacance) et le croissant ouest (9,6%). Conséquence : des prix en hausse à Paris, qui atteignent une moyenne de 620 €/m²/an. En première couronne en revanche, les valeurs locatives des transactions du 1er trimestre 2019 diminuent de -4% à -8% selon les secteurs. En seconde couronne, les loyers baissent au sud et à Marne-la-Vallée et augmentent du côté de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Signature du Pacte régional d’Investissement dans les Compétences (PIC) : 1,75 milliard € pour l’Ile-de-France

Le Pacte régional pour l’Investissement dans les Compétences s’inscrit dans le cadre du Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC) lancé au niveau national en 2018. et doté de 15 milliards d’euros sur 5 ans pour former un million de jeunes et un million de demandeurs d’emploi. En Île-de-France, la dotation sur 5 ans est de 1,75 milliard d’euros dont environ 900 millions € de l’État et 800 millions € de la Région Île-de-France. La signature du volet « Pacte » 2019-2022 doit donner lieu à 78 305 entrées en formation en 2019 ainsi que 45 500 formations financées par Pôle emploi. Ce pacte doit aussi soutenir des expérimentations comme la lutte contre l’illectronisme dans les quartiers en politique de la ville ou la meilleure prise en charge des personnes handicapées dans les organismes de formation. 15 millions d’euros par an seront également dédiés à la formation linguistique au bénéfice de 7 000 bénéficiaires de la protection internationale. 22 millions d’euros seront, en outre, mobilisés par l’État en 2019 dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt, pour financer des actions de formation correspondant à des besoins locaux et à destination des publics les plus éloignés de l’emploi, en lien avec les plans d’actions existants, tels que le plan d’insertion pour la jeunesse (PRIJ), détaille la préfecture de région.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi