Société | Ivry-sur-Seine | 10/07
Réagir Par

Evacuation du bidonville des ex-entrepôts BHV d’Ivry-sur-Seine

Evacuation du bidonville des ex-entrepôts BHV d’Ivry-sur-Seine
Publicité

Environ 250 personnes ont été expulsées du site privé des anciens entrepôts du BHV d'Ivry-sur-Seine avec le concours des forces de l'ordre, ce mardi 9 juillet.

«Cette initiative était notamment motivée par des problèmes liés à d’importants risques d’incendie sur le site, de refus d’accompagnement, ou encore relatifs à la tranquillité publique», indique la ville. Un diagnostic social avait préalablement été réalisé par l’Etat et des solutions de mise à l’abri ont été proposées et acceptées par 7 familles, précise la commune qui ajoute avoir «fait prévaloir tout au long de l’année le principe d’accompagnement social, à travers un relogement transitoire.»  Et de rappeler que depuis le début des relogements en 2017, la moitié des 32 familles accompagnées dans le cadre du dispositif confié à l’opérateur social Alteralia a pu accéder à un logement pérenne.

«A ce titre, la municipalité défend l’extension de ce type de politiques à travers la mise en place, sous l’autorité de l’Etat, d’une stratégie régionale de résorption des bidonvilles reposant sur un principe de solidarité territoriale, et non sur le simple volontariat. Dans l’attente d’une mobilisation plus largement partagée sur ce sujet, et dans des cas bien particuliers comme celui-ci, l’évacuation du bidonville est apparue comme nécessaire en dernier recours», poursuit la mairie.

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Bidonville, entrepôts BHV, Expulsion de roms, Ivry-sur-Seine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi