Loisirs | Fresnes | 12/06
Réagir Par

A Fresnes, l’Écomusée du Val de Bièvre met les jardins à l’honneur

A Fresnes, l’Écomusée du Val de Bièvre met les jardins à l’honneur
Publicité

Lieu d'évasion mais aussi espaces de sociabilité, les jardins permettent aux citadins de se reconnecter avec la nature et de se ressourcer. C'est ce rapport au jardin qu'a décidé d'explorer l’exposition Fenêtres sur Jardins, mise en scène à l’Écomusée du Val de Bièvre de Fresnes situé dans la Ferme de Cottinville, jusqu’au 23 février 2020.

«En parlant de leurs jardins, les habitants parlaient beaucoup d’eux-mêmes et nous nous sommes aperçus que le rapport aux jardins était très intime»,expose Anne-Laure Chambaz, directrice de l’Écomusée du Val de Bièvre. Entrelaçant les récits personnels des riverains, Fenêtres sur Jardins dresse un portrait de la pratique du jardinage en banlieue. L’exposition est le résultat d’une enquête mené dans vingt jardins – privés, familiaux et partagés – sur neuf villes du Val-de-Marne. Les témoignages de Raymond, Philippe, Louis, Madely, Roger, Laurent sont incarnés par les photographies de Gilberto Güiza-Rojas, ainsi que par les planches botaniques dessinées par la paysagiste et illustratrice Léa Chauvet.

«On vient découvrir, on vient goûter, on vient humer, on vient s’imprégner. Si vous interrogez notre rapport au vivant, c’est ça ! Les gens en ville, au milieu du béton, découvrent que tout cela peut fleurir, et on peut s’en imprégner ! On peut s’y reconnecter. Pour moi personnellement, la naissance de ce jardin partagé a été ma reconnexion au vivant, à la terre, à la nature. Avant, j’étais déconnecté», raconte Laurent, membre d’un jardin partagé à Gentilly.

L’immersion des visiteurs passe par le chant des oiseaux ou le son d’un avion et l’odeur de figuier qui envahissent la grande salle d’exposition. «Les jardins sont sensoriels. Même si j’ai visité des jardins qui sont des havres de paix, aucun n’est silencieux. Il y a toujours quelque chose pour nous rappeler qu’on est en ville», raconte Anne-Laure Chambaz. Les photographies historiques de Robert Doisneau et les interventions de Pascal Aspe, responsable des jardins au Centre écologique Terre vivante à Grenoble, et de l’ethnologue Bernadette Lizet enrichissent le parcours. La visite s’achève dans un herbier collectif qui regroupe les plantes choisies et prélevées par les habitants jardiniers.

 

 

L’agenda des événements à suivre

Conçu pour et par les habitants, l’Écomusée accueille aussi l’exposition participative Constellation culturelle, ville de demain  jusqu’au 31 juillet 2019. Les créations plastiques des élèves du collège Jean Charcot de Fresnes sur l’architecture et leur ville rêvée seront affichées dans la petite salle d’exposition, dans la bibliothèque Gabriel Bourdin et à la maison de quartier Aimé Césaire.

A découvrir également : Jardins secrets, du 15 juin au 31 juillet 2019, une exposition photographique participative des élèves des écoles Les Blondeaux de l’Haÿ-les-Roses (classe de CP), Maurice Thorez d’Ivry-sur-Seine (classe de CE2) et du collège Jean Charcot de Fresnes (classe de 5ème). Les photographies prises par les élèves dans le cadre des ateliers de l’imaginaire seront «plantées» dans la cour de la Ferme de Cottinville.

À l’occasion de la Fête de la Musique, le 21 juin, l’Écomusée organise par ailleurs une soirée festive à partir de 18h avec le Conservatoire de Fresnes. Au programme : spectacles de danse, musique, conte musical et improvisation. Rendez-vous familial le 26 juin, entre 14h30 et 17h, pour une promenade-découverte des animaux au parc des Prés. A noter aussi : le festival Nous n’irons pas à Avignon débarque dans la cour de la Ferme le dimanche 21 juillet. Des ateliers origami et herbier et des visites aux jardins partagés sont également proposés pendant le mois de juillet. À la rentrée de septembre,  l’espace ouvrira ses portes à une exposition du Forum Métropolitain autour de la consultation citoyenne sur le devenir des autoroutes, du boulevard périphérique et des voies rapides ou structurantes du Grand Paris.

Informations pratiques

Adresse : 41, rue Maurice Ténine – Fresnes

Horaires : mardi, jeudi, vendredi, dimanche et jour férié de 14h à 18h ; mercredi et samedi : de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Tarif : Entrée gratuite.

Site web : http://ecomusee.agglo-valdebievre.fr

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags culture, Ecomusée du Val de Bièvre, Fresnes, Loisirs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi