Politique locale | | 14/02/2019
Réagir Par

Fresnes : LREM attaque la maire pour défaut de parité

Fresnes : LREM attaque la maire pour défaut de parité

C’est un effet rebond de l’élection surprise de Marie Chavanon (PS) à la mairie de Fresnes en 2017 contre la volonté de l’ancien maire, le député Jean-Jacques Bridey, passé du PS à LREM. Ce dernier soutenait la candidature de sa première adjointe Laurine Da Silva, à l’époque restée au PS mais qui a depuis rejoint LREM.  S’en est suivie la recomposition complexe d’un nouvel exécutif comprenant notamment 10 adjoints : 6 hommes et 4 femmes. Une non parité que LREM a attaqué au Tribunal administratif. Au-delà de cette offensive juridique, se dessine une bataille qui s’annonce rude pour les municipales. Explications.

La suite de cet article est réservée aux abonnés !

Si vous êtes abonné cliquez ici pour vous connecter.

Si vous êtes déjà abonné et connecté à votre compte, pensez à recharger la page avec Ctrl+F5 ou à vider le cache de votre navigateur pour accéder à l’intégralité de l’article (ou cliquez ici).

La plupart de nos articles sont accessibles gratuitement afin de pouvoir être lus par tous.

Cependant l’information a un coût, et nous réservons donc certains articles ou parties d’articles à nos abonnés payants. Vous pouvez souscrire un abonnement individuel en quelques clics ici.

Il vous donnera immédiatement accès à tous nos articles et contenus réservés aux abonnés, et à tous nos autres articles sans limitation.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Fresnes : LREM attaque la maire pour défaut de parité

    Seuls les abonnés peuvent commenter cet article.

    A lire aussi