Publicité
Publicité : Fête des solidarités
Mouvement social | Accueil Val de Marne (94) Vitry-sur-Seine | 29/11
Réagir Par

Grève des agents à Vitry-sur-Seine

Grève des agents à Vitry-sur-Seine
Publicité

Depuis septembre, les négociations sur l’évolution du régime indemnitaire se poursuivent entre syndicats et direction à la mairie de Vitry-sur-Seine. A quelques jours de la présentation en comité technique du projet final, FSU et Sud appellent au débrayage ce vendredi.

« Le compte n’y est pas ! », estiment les syndicats FSU et SUD des agents territoriaux de Vitry-sur-Seine. Les deux organisations invitent le personnel municipal à débrayer ce vendredi de 10 heures à midi pour exiger « une revalorisation significative du régime indemnitaire » des catégories B et C. « Si la collectivité a bien accepté d’augmenter la part des primes des agents de ces catégories (…), en accordant la somme de 40 euros pour ces catégories, elle ne précise pas s’il s’agit de brut ou de net, et ne répond que partiellement aux attentes des agents. Aussi l’intersyndicale continue de dénoncer une iniquité dans la répartition des enveloppes budgétaires entre les catégories A, B et C. Après les engagements pris le 4 juillet 2019 par la collectivité concernant la revalorisation du pouvoir d’achat, ces premières propositions ne sont toujours pas à la hauteur des vœux manifestés par nos collègues lors de la consultation Imagine ton service public. Aussi, l’intersyndicale se refuse à valider un projet manquant d’ambition et qu maintient de fortes inégalités de traitement entre les agents », expliquent les syndicats.

Pour comprendre les tensions autour de cette négociation. Il faut comprendre le système de rémunération des fonctionnaires territoriaux. Il y a d’une part la grille indiciaire à laquelle s’ajoute des primes. La mairie de Vitry-sur-Seine souhaite modifier le système actuel de primes qui existe depuis une dizaine d’année.

«Nous avons assuré à tous les agents qu’il n’y aurait aucun perdant avec cette réévaluation. Elle s’inscrit dans un contexte de difficulté budgétaire mais nous avons tâché de faire un effort pour mieux valoriser le travail de notre personnel. Le maire a décidé par exemple de ne plus attribuer la prime au mérite. Il estime qu’il y a d’autres façon d’impliquer les agents que de recourir à ce système qui peine à faire ses preuves puisqu’un responsable qui passe son temps avec son équipe va avoir du mal à les pénaliser. Nous faisons également face à une compétition accrue entre collectivités et déplorons plusieurs postes de chef de service vacants. Nous souhaitons donc remédier à de gros écarts de rémunération en catégorie A», explique-t-on au cabinet du maire, Jean-Claude Kennedy.

 

 

Pour FSU et Sud, c’est plutôt aux écarts de rémunération avec les catégories B et C auxquels il faut s’attaquer. «Nos organisations syndicales maintiennent leurs exigences, à savoir 100 euros net mensuel pour les agents de catégorie C et 50 euros pour les agents de catégorie B», insistent-elles.

Le cabinet rappelle que le comité technique de la semaine prochaine va permettre une présentation complète de la réévaluation du régime indemnitaire à l’ensemble du personnel. «Il ne sera effectif qu’après le vote de la délibération le 18 décembre prochain lors du dernier conseil municipal de l’année. Entre temps, nous pourrons éventuellement l’amender».

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
6 commentaires pour Grève des agents à Vitry-sur-Seine
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi