Education | Ormesson-sur-Marne | 20/05
Réagir Par

Grève totale au collège Saint-Exupéry à Ormesson-sur-Marne

Publicité

Depuis la rentrée des classes, la situation est plutôt tendue entre la direction du collège Saint-Exupéry d'Ormesson-sur-Marne et l'équipe des agents vie scolaire.  A tel point que ces derniers ont déposé un préavis de grève pour ce lundi 20 mai, rejoints par les enseignants.

Dans leur préavis, les personnels vie scolaire et CPE motivent leur grève illimitée à compter de ce lundi 20 mai en dénonçant un comportement de la direction qu’ils jugent non respectueux vis-à-vis des personnels ainsi que des pressions exercées sur les élèves, réclamant le retour à un climat scolaire «serein et bienveillant.» Concrètement, des parents font état d’une  «reprise en main» un peu radicale de l’établissement par la nouvelle direction avec parfois des propos qui dérapent en agressions verbales ou encore des actions  musclées du type fouille des sacs.

Si l’information a circulé suffisamment pour que la fédération des parents d’élèves de la Peep l’annonce sur sa page Facebook dès ce weekend, elle semble n’avoir pas été remontée assez tôt aux services de l’Education nationale qui ont dépêché d’urgence des équipes mobiles de sécurité dans la matinée alors que l’intégralité des agents de la vie scolaire étaient en grève, rejoints par les professeurs. Accueillis par le seul principal adjoint, les élèves sont restés dans la cour jusqu’à ce qu’une partie des parents les récupèrent ce matin, les demi-pensionnaires devraient pouvoir repartir à 13h20 bien que le service de cantine ne puisse être assuré faute d’équipe vie scolaire.

«Nous avons déjà été reçus à l’inspection académique suite aux tensions qui perdurent depuis la rentrée des classes et avons demandé à être reçus à nouveau pour comprendre ce qu’il s’est passé ce matin», témoigne Manuela Rodrigues, parente élue de la Peep.

 

 

«Nous avons fait un signalement au niveau du comité hygiène et sécurité et nous devons être reçus cet après-midi par l’inspection» , indique pour sa part Pacal Chambonnet, délégué syndical FO.

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi