Entreprises | Accueil Val de Marne (94) Sucy-en-Brie | 24/05/2019
Réagir Par

Gros investissements pour l’usine centenaire SGD Pharma de Sucy-en-Brie

Gros investissements pour l’usine centenaire SGD Pharma de Sucy-en-Brie © SGD Pharma

Pionnière dans la fabrication de flacons en verre pharmaceutiques, l’usine de SGD Pharma à Sucy en Brie a fêté ses 100 ans en 2017. Le groupe vient d’annoncer un investissement de plus de 20 millions d’euros pour moderniser cette verrerie qui emploie près de 400 salariés.

Perfusions, ampoules, sprays nasaux, flacons de vaccins ou de sirops, il est probable que votre armoire à pharmacie contienne des produits fabriqués à l’usine de Sucy-en-Brie. Plusieurs millions de flacons en sortent chaque jour, alimentant les laboratoires du monde entier. Fondée en 1917, cette usine s’est aujourd’hui spécialisée dans la fabrication de flacons de verres (verre moulé blanc et jaune de type II et III) à destination du marché pharmaceutique mondial et fait partie des cinq sites de production de SGD Pharma (ex Saint-Gobain Desjonquères), groupe qui a réalisé en 2018 un chiffre d’affaire de 321 millions d’euros.

L’usine de Sucy-en-Brie qui emploie 400 salariés s’étend sur près de 4 hectares et comprend une salle blanche (salle conçue pour éviter toute contamination environnementale), deux fours et huit lignes de fabrication.  Dans le cadre de son plan d’investissement pour maintenir la compétitivité de ses usines SGD Pharma vient d’annoncer un investissement de 20 millions d’euros pour la modernisation du site de Sucy. «Après 12 ans de fonctionnement, un four sera complètement reconstruit et agrandi. Ces travaux, qui nécessiteront une modification des superstructures du bâtiment, permettront un fonctionnement eco-friendly de la consommation d’énergie ainsi qu’une empreinte environnementale réduite avec une diminution de 10% des rejets dans l’environnement. Les lignes de production seront toutes modernisées avec les technologies les plus récentes.  Enfin, l’acquisition de nouvelles machines pour les lignes d’inspection et de contrôle viendra améliorer la détection des non-conformités», motive le groupe, qui s’était engagé, lors du centenaire de l’usine à y investir 50 millions d’euros d’ici 2020.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans , avec comme tags , Industrie, , usine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi