Publicité
Publicité : Ordival 94
Justice | Créteil | 28/01
Réagir Par

Hausse de la délinquance et réforme de la Justice à l’audience solennelle du TGI de Créteil

Hausse de la délinquance et réforme de la Justice à l’audience solennelle du TGI de Créteil © Fb
Publicité

L’audience solennelle de rentrée du tribunal de grande instance de Créteil a été ce vendredi l’occasion pour la procureure de la République, Laure Beccuau, de témoigner d’une augmentation de la délinquance, en particulier du trafic de drogue, tandis que le président du tribunal, Stéphane Noël, a défendu le projet de réforme de la Justice, qui fait actuellement l’objet d’une importante mobilisation, et rappelé les chantiers en cours au palais de justice de Créteil.

L’audience solennelle de rentrée du Tribunal de Créteil est un temps fort de l’année, occasion pour les représentants de la Justice dans le département de s’exprimer devant un parterre d’élus et de représentants des pouvoirs publics et économiques. Alors que la mobilisation contre la réforme de la Justice ne faiblit pas en Val-de-Marne, portée notamment par l’Ordre des avocats qui organise des actions de sensibilisation chaque lundi matin , le président du TGI, Stéphane Noël, a défendu la transformation de l’organisation. « Le fonctionnement de la Justice a été suffisamment décrié, et nous devons apporter notre soutien a des évolutions indispensables, malgré la difficulté de notre capacité collective à accepter l’indivisibilité entre le numérique, l’évolution des règles de procédure tant civiles, que pénales. Certains vivent cette perspective comme le sacrifice de certaines valeurs. Veillons à ne pas prendre pour des principes fondamentaux la défense d’intérêts corporatistes. Le conseil constitutionnel appréciera si sur l’autel de la révolution numérique, nous avons immolé des valeurs républicaines », a notamment plaidé le président du TGI, défendant une nécessaire transition numérique.  « C’est faire preuve de lucidité que de reconnaître le retard de la Justice en matière de numérisation et il faudra beaucoup de volonté et de courage pour relever les défis de cette mutation technologique. Celle-ci est d’autant plus ambitieuse qu’elle constitue une réforme globale qui intègre la norme de procédure, les organisations territoriales ainsi que plus globalement, l’offre de service public dans le prolongement de la loi Justice du XXIe siècle », a-t-il défendu. Devant la salle de cour d’assise où se déroulait cette séance de rentrée, des magistrats tractaient de leur côté un communiqué commun des organisations syndicales de magistrats, avocats, greffiers et fonctionnaires critiquant « un projet de réforme éloignant le justiciable du juge » ayant « pour but essentiel de gérer la pénurie des moyens alloués à la Justice ».

Le président du TGI de Créteil a également profité de l’audience solennelle pour rappeler l’engagement d’un grand programme de travaux immobilier avec le réaménagement d’une salle d’audience pour accueillir les procès d’assises et la transformation de la bibliothèque du Palais en salle d’audience. Des travaux d’aménagement du parking annexe au tribunal vont également se poursuivre. Plusieurs mois après l’alerte amiante lancée par la famille d’une magistrate décédée après avoir développé un cancer, le président a assuré que des mesures et des opérations de désamiantage avaient été réalisées en 2018 et que des suivis médicaux préventifs allaient être menés.« Nous allons continuer de traiter ce sujet avec exigence et méthode mais nous ne sommes pas comme j’ai pu l’entendre dire par certains, le Jussieu de la Justice », a conclu Stéphane Noël sur le sujet.

Explosion du trafic de cocaïne en provenance de Guyane à l’aéroport d’Orly

La procureure de la République, Laure Beccuau s’est ensuite exprimée sur le bilan de l’année écoulée, faisant le constat d’une nouvelle hausse de la délinquance. « Un an après l’agression des policiers à Champigny, l’année a commencé avec une tentative d’homicide sur un enquêteur de la sûreté territoriale lors d’une opération. Lors des manifestations étudiantes, nombre de lycéens voire de collégiens étaient porteurs d’objets détournés pour en faire des armes. Nous serons sans concession lorsque les policiers, les pompiers ou les transporteurs publics seront victimes de violences et de guet-apens », a-t-elle prévenu. En décembre, pas moins d’une quarantaine de mineurs se sont retrouvés déferrés suite aux blocus lycéens. De manière générale, le nombre de mineurs déferrés augmente chaque année, atteignant près d’un millier en 2018. Parmi les infractions substantielles relevées au cours de l’année, le Parquet a constaté une explosion de saisies et d’interpellations liées au transport de cocaïne à l’aéroport d’Orly en provenance de Guyane (800 kg interceptés sur la seule année 2018) et du Surinam. En moyenne, trois dossiers de mules (individus interpellés alors qu’ils transportaient de la drogue) sont programmés pour chaque audience de comparution immédiate. Des saisies record ont aussi eu lieu hors aéroport comme celle d’héroïne au Bois l’Abbé en novembre dernier. La procureure a aussi pointé une hausse des infractions à la législation encadrant l’activité de taxi et de VTC, de plus de 1300%!

A lire aussi :

https://94.citoyens.com/2019/creteil-tribunal-commercer-juge,28-01-2019.html

https://94.citoyens.com/2018/les-questions-soulevees-par-lexceptionnelle-saisie-dheroine-a-champigny-sur-marne,05-12-2018.html

https://94.citoyens.com/2018/blocus-lyceens-50-interpellations-en-val-de-marne-ce-lundi,10-12-2018.html

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi