Publicité
Publicité : WELCOME 94 - l'évènement 2019 pour les entrepreneurs du Val-de-Marne
Incendie | Créteil | 22/08
Réagir Par

Incendie mortel à Créteil

Incendie mortel à Créteil © Sylvia Borel
Publicité

Une aide-soignante d’une quarantaine d’années est décédée dans la nuit du 21 août dans un incendie déclaré dans un immeuble de logements de fonction situé dans l’enceinte de l’hôpital Henri Mondor.

Le feu s’est déclaré peu avant 23 heures au 6ème ou 7ème étage de l’immeuble qui en compte dix. Une centaine de pompiers ont été dépêchés sur place. «L’enjeu était de circonscrire l’incendie. L’immeuble compte trois cages d’escalier» , indique le commandant Fresse, qui était sur place. De fait; le feu a été limité à une seule cage d’escalier. Une soixantaine d’habitants ont été évacués dont une dizaine ont été sauvés par les pompiers, depuis le balcon où ils s’étaient réfugiés. Certains sont descendus par la grande échelle, d’autres par l’escalier, avec des cagoules de protection et de l’oxygène pour respirer.

Vanessa, une aide-soignante d’une quarantaine d’années n’a en revanche pu être sauvée. Cette dernière a probablement été asphyxiée par les fumées en voulant évacuer par l’ascenseur. Deux pompiers ont également été évacués en état d’urgence absolue en raison de coup de chaleur, mais leurs jours ne seraient actuellement plus en danger, ainsi que 7 blessés plus légers.

Au terme de deux heures de lutte contre les flammes avec sept lances et une trentaine d’engins, les pompiers ont venus à bout de l’incendie et ont ensuite veillé à empêcher toute reprise de flammes.

Pas d’incidence sur le fonctionnement de l’hôpital

Martin Hirsch, le directeur de l’AP-HP dont dépend l’hôpital Henri Mondor, s’est rendu sur place et a rappelé que l’immeuble était en conformité. Une enquête devra déterminer les causes de l’incendie. Le patron du groupe hospitalier parisien a également indiqué que l’hôpital avait pu continuer à fonctionner normalement. Seules les urgences ont été délestées un moment sur d’autres hôpitaux afin de réserver leur disponibilité aux blessés évacués, le temps d’évaluer le nombre de victimes à prendre en charge.

[su_carousel source="media: 173141,173140,173139,173138,173137,173136" height="300" items="1" speed="600"]

https://www.youtube.com/watch?v=rH6E09MfhFk&feature=youtu.be
Vidéo réalisée par Christophe Bitsch de la BSPP (Brigade des sapeurs pompiers de Paris).

La ministre de la santé, Agnès Buzyn, a réagi au drame dès ce matin.


Le président du conseil départemental a également réagi par communiqué, présentant ses condoléances aux proches de la victime, saluant le «courage et l’engagement exceptionnels», des pompiers et exprimant sa solidarité avec les personnels hospitaliers. Tout comme l’université Paris Est Créteil (Upec), dont la fac de médecine travaille avec le CHU Mondor.

Mobilisation pour reloger les sinistrés

Le maire de Créteil, Laurent Cathala, a aussi exprimé sa «compassion» et sa «solidarité» envers les victimes et indiqué que la ville avait travaillé avec la direction de l’hôpital et les services de l’Etat pour mettre en place des mesures d’hébergement d’urgence afin d’accueilir toutes les personnes sinistrées dès jeudi soir. «La ville de Créteil s’inscrit également dans la mise en œuvre de solutions de relogement plus pérennes qui ont déjà été identifiées et seront très vite opérationnelles», a promis l’élu qui a également annoncé la mise en place d’un fonds de solidarité, en coordination avec l’AP-HP, pour les aider à financer les premiers frais d’installation.

La coordination Mondor a salué et remercié l’action des pompiers et adressé son soutien aux victimes et annoncé qu’elle ferait le point lundi 26 août avant de s’exprimer à nouveau «sur le fond» de ce drame. «Le service hospitalier public qui souffre de pénurie tant financière qu’humaine est mis de nouveau à rude épreuve. Avec les organisations et personnalités membres de la Coordination nous attendons résolument les résultats de l’enquête diligentée sur cette catastrophe», indique la coordination.

Article mis à jour les 23 et 25 août.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Incendie mortel à Créteil
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi