Publicité
Publicité : Fête des solidarités
Entreprises | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 18/03
Réagir Par

Industrie en Val-de-Marne : il reste des entreprises, et du travail

Industrie en Val-de-Marne : il reste des entreprises, et du travail
Publicité

Le poids de l’industrie ne cesse de diminuer dans l’agglomération parisienne et le Val-de-Marne ne fait pas exception. Ce secteur pèse tout de même encore plus de 30 000 emplois dans le département, s’appuyant sur des entreprises très variées et qui recrutent. Dans le cadre de la semaine nationale de l’industrie, pas moins de 74 visites et présentations sont organisées dans le département pour se faire une idée concrète de la diversité des activités industrielles aujourd’hui et des opportunités qu’elles offrent.

D’année en année, le poids du secteur industriel continue de diminuer dans le département comme ailleurs dan la région, toujours plus loin derrière les services, qui prédominent, mais aussi du commerce et de la construction. En 2017, ce secteur ne représentait  ainsi plus que 31 000 emplois, contre encore 36 000 lors de la dernière étude réalisée sur l’industrie val-de-marnaise il y a cinq ans et 64 000 en 1990.  De 1990 à 2010, Paris et les trois départements de petite couronne ont effet perdu 60 % de leurs emplois industriels tandis que les départements de grande couronne chutaient de 27,6%. Sur le terrain pourtant, bon nombre d’entreprises recrutent.

Voir l’article sur cette étude de 2014 : Entreprises : quelle industrie pour le Val-de-Marne ?

Ces 31 000 postes représentent près de 8% des emplois, portés par 3 765 établissements (3,8% des établissements du Val-de-Marne). En termes de spécialité, l’industrie val-de-marnaise peut revendiquer une belle représentativité dans les domaines alimentaire, pharmaceutique, et aussi de réparation de machines, ou encore de traitement et recyclage des déchets. Aux côtés de grands noms de l’industrie mondiale ou de fleurons du Val-de-Marne, fruits de success-stories familiales, de nouvelles petites entreprises tirent aussi leur épingle du jeu. Parmi les difficultés souvent évoquées, reste pour elles la difficulté à recruter. La question de l’espace disponible se pose aussi pour continuer à accueillir dignement une activité manufacturière alors que le prix du m2 flambe à mesure que les quartiers se recomposent et se densifient. L’an dernier, une étude de la CCI Ile-de-France sur le sujet avait proposé 12 recommandations pour conserver l’activité industrielle en Ile-de-France.

 

 

A lire : Industrie cherche millions de m2 en Ile-de-France

Quelle est la réalité de l’industrie en 2019 ? Et quelles opportunités ? La semaine de l’industrie, qui commence ce 18 mars, officiellement jusqu’au 24, mais avec des événements organisés bien au-delà, est l’occasion de se faire une idée. Dans le Val-de-Marne, pas moins de 74 événements ont été référencés pour donner à voir ce secteur et ses entreprises pour certaines méconnues. Au programme : les visites des entreprises Septodont à Saint-Maur-des-Fossés, Smurfit Kappa à Saint-Mandé, ValoTec à Villejuif, Festo à Bry-sur-Marne, Renault à Choisy-le-Roi, Sanofi à Vitry-sur-Marne…  Pour ce qui est du recrutement, Pôle Emploi organise aussi plusieurs présentations pour aller travailler chez Civic Industrie à L’Haÿ-les-Roses, Atalian à Vitry-sur-Seine, Suez à Créteil, au port de Bonneuil-sur-Marne, chez Legendre et Vernhes, Setinox Chaudronnerie… Plusieurs centres de formation ouvriront aussi leurs portes.

Voir le programme complet de ce véritable mois de l’industrie sur le site national.

Le Comité du tourisme du Val-de-Marne propose par ailleurs de réserver directement en ligne la participation à une partie de ces événements, voir leur page dédiée.

Quelques chiffres

Voir ci-dessous la répartition des établissements du département par secteur, dans une infographie issue du portrait de territoire établi par par la CCI du Val-de-Marne.

Et voir les tendances, concernant l’emploi.

A lire aussi :

A Bonneuil-sur-Marne, Pacific Colour sublime les motifs en 3D

Géo-Instrumentation évite que ponts et tunnels ne s’écroulent

A Saint-Maur-des-Fossés, Aerial Coboticus invente un drone industriel révolutionnaire

Triumph – CBA : histoire d’un fleuron industriel méconnu en Val-de-Marne

Axem Technology accélère sa fabrication de produits RFID

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi