Sport | Accueil Val de Marne (94) Choisy-le-Roi | 26/02/2019
Réagir Par

Pas de JO 2024 mais un bel avenir pour le wakeboard à Choisy

Pas de JO 2024 mais un bel avenir pour le wakeboard à Choisy © PA Pelaz

La breakdance, le surf, l’escalade et le skateboard seront les quatre nouveaux sports introduits aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Non retenue par le comité d’organisation, la fédération française de ski nautique et de wakeboard compte tout de même développer son site sur le plan d’eau du parc interdépartemental des sports de Choisy.

Absent des sites retenus pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, le Val-de-Marne conservait quelques espoirs d’accueillir une compétition avec la candidature du ski nautique et du wakeboard pour figurer parmi les sports invités. La fédération et le Conseil départemental avaient en effet exprimé leur souhait de voir ces épreuves se dérouler sur le plan d’eau du parc interdépartemental des sports de Choisy-le-roi où se sont déroulés les championnats du monde en septembre 2017. Malheureusement, le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 a choisi, la semaine dernière, d’intégrer à la liste des sports invités, la breakdance, le surf, l’escalade et le skateboard.

Malgré cet échec, la fédération française de ski nautique et wakeboard entend poursuivre son développement comme l’a confié son président, Philippe Martin sur la radio RMC Info quelques jours avant la publication de la liste des sports additionnels. « Même si nous ne sommes pas invités à participer à ces Jeux, nous allons continuer à faire évoluer notre sport. Nous allons poursuivre notre programme éducatif et social, nous avons pour projet de féminiser la discipline. De même, nous nous attendons à recevoir de moins en moins d’aides, aussi, pour assurer notre indépendance financière, nous allons développer un vrai axe commercial qui devrait se traduire notamment par la création d’un centre de formation avec un centre d’entraînement sur le site de Choisy-le-Roi », avait-il indiqué.

La fédération française de ski nautique et de wakeboard ambitionne en effet de regrouper sur un site unique l’ensemble de ses activités liées à la formation des cadres techniques, des stages des équipes de France, d’accueillir des compétitions pour créer un véritable Centre technique national de la discipline.

Jeux Olympiques : le Val-de-Marne mise sur le ski nautique

Les Mondiaux de ski nautique submergent Choisy

10 villes du 94 prêtes à accueillir les épreuves de baignade aux JO 2024

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi