Urbanisme | Joinville-le-Pont | 05/06
Réagir Par

A Joinville-le-Pont, le déclassement de la rue de la Liberté inquiète

A Joinville-le-Pont, le déclassement de la rue de la Liberté inquiète
Publicité

Attachés au caractère résidentiel de la rue de la Liberté à Joinville-le-Pont, des riverains se mobilisent contre son élargissement. La municipalité justifie ces travaux pour améliorer l'accès des véhicules de secours mais les habitants craignent d'être envahis de voitures et de camions.

Jusqu’à maintenant, deux plots en béton et des panneaux de signalisation faisaient réfléchir à deux fois les automobilistes qui souhaitaient s’engager rue de la Liberté, une voie à sens unique au cœur de Joinville-le-Pont. Mais depuis que la municipalité a décidé de se débarrasser de ces éléments de mobilier urbain pour élargir la rue, les riverains craignent pour leur tranquillité. «Le dispositif actuel empêche les véhicules d’un certain tonnage d’emprunter cette voie sous laquelle plusieurs fontis sont apparus au cours des dernières décennies. S’agissant des véhicules légers, la configuration de ce dispositif présente un caractère dissuasif vis-à-vis de la circulation de transit vers Saint-Maur-des-Fossés (…) Par conséquent, à ce stade d’information, les riverains de la rue de la Liberté sont tout à fait opposés à la suppression du goulet de resserrement à l’entrée de la rue», insiste le collectif qui a demandé a être reçu en délégation.

Jean-Jacques Gressier, premier adjoint au maire de Joinville-le-Pont a présidé une réunion d’information mercredi dernier sur place et doit rencontrer ce mercredi des membres du collectif pour motiver le projet. «Nous ne sommes pas en train de transformer cette petite rue en boulevard ! Il se trouve que le territoire y réalise actuellement des travaux d’assainissement, GRDF doit ensuite intervenir, alors nous avons décidé de faire ces travaux de réaménagement. Cette rue fait actuellement 2m60, la brigade des sapeurs-pompiers de Paris nous a demandé de l’élargir de quarante centimètres supplémentaires pour que ses camions puissent s’engager dans la rue. Les riverains n’accepteraient pas que les secours ne puissent avoir accès à leur domicile !», rétorque l’élu qui se dit en revanche prêt à interdire l’accès aux véhicules de plus de 3,5 tonnes et à installer des panneaux donnant la priorité aux riverains. Ces travaux devraient commencer au début du mois de juillet et se poursuivre pendant deux mois

Quid des carrières

L’autre préoccupation du collectif de riverains de la rue de la Liberté concerne la fragilité du sol, Joinville-le-Pont ayant été en partie construite sur d’anciennes carrières. Mais là encore, la municipalité assure que ces travaux et la circulation routière sur cet axe ne posent pas de problèmes particulier en matière de sécurité.

 

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Joinville-le-Pont, Rue de Paris, , Urbanisme
2 commentaires pour A Joinville-le-Pont, le déclassement de la rue de la Liberté inquiète
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi