Commémoration | Choisy-le-Roi | 09/01
Réagir Par

Choisy : une plaque commémorative pour le sergent-chef Lassus-David

Choisy : une plaque commémorative pour le sergent-chef Lassus-David © BSPP
Publicité

Grièvement blessé lors du violent incendie sous la dalle de Choisy le 10 janvier dernier, Jonathan Lassus-David, jeune pompier de 28 ans succombait à ses blessures quatre jours plus tard. La brigade des sapeurs pompiers de Paris organise ce jeudi à 11 heures une cérémonie sur les lieux de l'intervention où sera dévoilée une plaque commémorative.

Tôt le 10 janvier dernier, le sergent-chef Jonathan Lassus-David était parti en reconnaissance, avec quelques pompiers, dans le parking souterrain Jean Jaurès complètement enfumé à la recherche du foyer de l’incendie. Le groupe évoluait difficilement dans cet environnement dangereux où le feu s’était rapidement propagé, générant des températures extrêmes. Le pompier de 28 ans s’était alors effondré. Extrait par ses camarades, il avait ensuite été pris en charge par les équipes médicales sur place puis héliporté à l’hôpital d’instruction des Armées Percy à Clamart où, malgré les soins prodigués, le pompiers de 28 ans était décédé quatre jours après. Le décès du jeune homme, originaire du Béarn, avait suscité un émoi national et une cérémonie d’hommage lui avait été rendue le 17 janvier à la caserne Champerret de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris en présence du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb.

Un an après le décès au feu du sergent-chef, la brigade des sapeurs pompiers de Paris organise ce jeudi une cérémonie à Choisy-le-Roi présidée par le chef de corps du 2e groupement d’incendie et de secours, le lieutenant-colonel Ronan de Blignières. Cet événement ouvert au public va se dérouler sur la dalle, face à la passerelle menant au Royal où une plaque en hommage à Jonathan Lassus-David va être dévoilée.

 

 

 

Hommage au pompier décédé

 

 

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi