Grands projets | Accueil Val de Marne (94) L'haÿ-les-Roses | 11/09
Réagir Par

Le Conseil départemental attaque le projet coeur de ville à L’Haÿ-les-Roses

Le Conseil départemental attaque le projet coeur de ville à L’Haÿ-les-Roses © Aludhay
Publicité

Contesté par un collectif d’associations, le projet Cœur de ville de L’Haÿ-les-Roses est désormais attaqué par le Conseil départemental. Un recours a été déposé contre le permis de construire d’une résidence à proximité de la Roseraie du Val-de-Marne.

Hier encore, Vincent Jeanbrun assurait avoir tout le soutien du Conseil départemental pour l’opération d’aménagement urbain destinée à remplacer l’actuel parking Watel, derrière la Roseraie du Val-de-Marne, par une résidence et un parking souterrain, dans le cadre du projet plus vaste de transformation du centre-ville.

Pour rappel du contexte, lire : L’Haÿ-les-Roses : recours contre les projets Cœur de ville et Halles Locarno

Un malentendu sans doute car la municipalité de L’Haÿ-les-Roses vient de se voir notifier le recours du Conseil départemental du Val-de-Marne devant le tribunal administratif de Melun pour l’annulation du permis de construire de la résidence Roseraie.

 

 

«Nous venons juste d’apprendre ce recours contentieux. Nous en sommes très étonnés. A plusieurs reprises, la collectivité nous a renouvelé son soutien. Un de leurs vice-présidents est même venu sur place. Nous ne comprenons pas l’intérêt de la démarche. Jusqu’à maintenant nous avions de très bonnes relations et je regrette qu’à quelques mois des municipales, le département ait décidé de faire de la politique», réagit le maire de L’Haÿ-les-Roses.

Tensions autour des arbres du square Léon Jouhaux

Cet épisode intervient alors que le département et la ville s’écharpent déjà au sujet de l’abattage de cinq platanes, plantés le long du boulevard Paul Vaillant Couturier et abattus pour anticiper le chantier des nouvelles halles Locarno.

Le Conseil départemental indique en effet que la commune l’a sollicité pour instruire une demande d’abattage. Les services de la collectivité considéraient que ces arbres ne survivraient pas aux travaux et qu’il fallait les détruire. Les platanes ont donc été abattus par l’entreprise chargée de préparer le square pour la phase chantier, mais le Conseil départemental assure que la ville a fait procéder à l’abattage, «sans attendre la fin de l’instruction de la demande et la formalisation d’un éventuel accord du département», indique-t-on au cabinet de la présidence du département. «Ils nous ont demandé de le faire afin de faciliter la pose d’une palissade destinée à protéger les cheminements piétons pendant les travaux», conteste Vincent Jeanbrun.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

11 commentaires pour Le Conseil départemental attaque le projet coeur de ville à L’Haÿ-les-Roses
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi