Municipales | Accueil Val de Marne (94) Villejuif | 01/10
Réagir Par

Le maire de Villejuif mis en minorité de son Conseil municipal

Le maire de Villejuif mis en minorité de son Conseil municipal © Facebook F Le Bohellec
Publicité

Le conseil municipal de Villejuif, qui comportait pourtant 56 points à l’ordre du jour, a tourné court au premier vote ce lundi 30 septembre, suite à la mise en minorité du maire.

Sur la page Facebook du maire de Villejuif, Franck Le Bohellec, le Conseil municipal de ce lundi soir donne une belle impression d’union. De cette séance, l’élu n’a rendu compte que de la minute de silence observée en hommage à Jacques Chirac en préambule.

Dans la réalité, la réunion ne s’est pas déroulée exactement comme prévu, en raison d’un nouveau retournement de situation à l’intérieur de la majorité municipale. Avant même la séance, les tensions étaient du reste prévisibles alors que trois élus de la majorité – Maryse Dumont-Monnet (conseillère déléguée), Michel Monin et Marie-Jocelyne Pidron – avaient prévu de ne pas venir, sans donner de pouvoir. Dès le vote du premier point à l’ordre du jour, une décision modificative du budget réajustant les dépenses et recettes de fonctionnement et d’investissement, la majorité déjà fragilisée s’est fissurée.

La suite, c’est le conseiller d’opposition EELV Alain Lipietz qui la raconte. « Au moment du vote, nous demandons « à bulletin secret » (ce qui prive le maire de sa voix prépondérante). Un quatrième membre de la majorité lui fait défaut dans l’urne. Le budget modificatif ne passe pas ! Stupeur du maire qui se retourne vers ses conseillers. Long conciliabule. Les élus d’opposition finissent par lui demander si par hasard on ne serait pas en « suspension de séance ». Le maire : « Oui, la séance est suspendue ». On sort savourer la douce soirée de ce début d’automne. Le maire reprend la séance et proclame d’un air sombre « Le conseil est suspendu ! »

 

 

Beaucoup de sujets en suspens

Les 56 points devront donc être remis à l’ordre du jour rapidement. Au menu, se trouvaient notamment de nombreuses délibérations relatives à l’urbanisme (achats et cessions de parcelles, la proposition de baptiser la future Maison des arts mariaux du nom de Teddy Riner, la mise en place d’une amende pour déchet sauvage et affichage non autorisé, à raison de 250 euros l’affiche non autorisé et 500 euros en cas de récidive. De quoi faire réfléchir à deux fois les militants de la campagne municipale, la demande de protection fonctionnelle du maire dans le cadre d’un différent avec le conseiller d’opposition Philippe Vidal, et encore un voeu déposé par Philippe Vidal et Paulo Nunes pour demander à la ville de promouvoir la participation des habitants au référendum sur la privatisation d’Aéroports de Paris.
Télécharger l’ordre du jour complet.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
36 commentaires pour Le maire de Villejuif mis en minorité de son Conseil municipal
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi