Environnement | Ivry-sur-Seine | 04/06
Réagir Par

Le maire d’Ivry-sur-Seine réclame le prolongement de l’arrêt de l’incinérateur

Le maire d’Ivry-sur-Seine réclame le prolongement de l’arrêt de l’incinérateur © Mathieu Genon
Publicité

(Mis à jour  12h avec réaction du Syctom) Suite au plantage électrique de quelques minutes de l'incinérateur d'Ivry-sur-Seine, lié à une opération de maintenance la turbine à vapeur qui alimente le site en énergie, le maire demande le prolongement de l'arrêt annuel pour maintenance de l'usine qui était prévu du 2 au 14 juin. Un arrêt prévu de longue date et sans rapport avec le problème survenu la semaine dernière.  

Pour comprendre le contexte, lire article précédent détaillé sur le sujet.

Alors que les écologistes ont réclamé un arrêt du nouveau projet d’incinérateur, suite à cet incident, le maire de la ville, Philippe Bouyssou, réclame pour sa part le prolongement de l’arrêt pour maintenance jusqu’à ce que les résultats d’analyse soit connus et qu’un avis formel du préfet de région et de la Direction régionale et interdépartementale de l’Environnement et de l’Énergie (DRIEE) soit officiellement donné. L’élu PCF a écrit en ce sens au préfet.

«Par ailleurs, je tiens à rappeler la position unanime du Conseil Municipal d’Ivry demandant à ce que l’ ensemble des composantes émises (notamment les dyoxines et furanes bromées) par le centre de traitement Ivry Paris XIII face l’objet d’une réglementation. Le SYCTOM et les associations de défense de l’environnement ont également fait cette demande auprès de l’Etat. Enfin, je vous informe que je m’adresse aussi au SYCTOM afin que les déchets, quelle que soit la durée de l’arrêt de maintenance, soient orientés vers les autres centres de traitement afin que les nuisances olfactives ne se substituent pas au risque sanitaire», indique l’élu.

 

 

«L’incident a duré deux fois quatre minutes, il n’y a pas lieu d’être inquiet et il n’y a aucune raison de ne pas redémarrer l’usine le 14 juin. Elle n’a aucun problème de fonctionnement, réagit-on au cabinet de la présidence du Syctom. Concernant l’impact lié à l’échappée des fumées, les incidents  de 2011, qui avaient duré 15 et 25 minutes, n’avaient pas montré de dépassement à l’échelle de l’année. Cette fois, nous allons mesurer l’impact de cet événement de manière spécifique. Les résultats devraient être connus d’ici à la fin de la semaine.»

La question de l’incinérateur devrait faire partie des gros enjeux de la campagne des municipales de 2020.

A lire aussi : 

A Ivry-sur-Seine, le plantage électrique de l’incinérateur vieillissant relance la polémique

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Le maire d’Ivry-sur-Seine réclame le prolongement de l’arrêt de l’incinérateur
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi