Loisirs | Accueil Val de Marne (94) Le Perreux-sur-Marne | 08/11
Réagir Par

Le Perreux-sur-Marne: Notes d’automne fait rêver

Le Perreux-sur-Marne: Notes d’automne fait rêver
Publicité

Le festival musical et littéraire Notes d’automne démarre au Perreux-sur-Marne ce lundi 11 jusqu’au dimanche 17 novembre. Thème de cette onzième édition : le rêve. Trois questions à son directeur artistique, le pianiste Pascal Amoyel.

Pourquoi le rêve ?

Pour rendre hommage au compositeur Hector Berlioz dont on fête cette année le cent-cinquantième anniversaire de la mort. Sa Symphonie Fantastique est une oeuvre géante, avec la fameuse idée fixe, cause de son tumulte. C’est comme s’il créait musicalement un rêve. L’hommage lui sera rendu vendredi, avec Pierre Réach au piano (ndlr spectacle Dans le secret de la Fantastique), puis par un orchestre qui jouera ses Nuits d’été, qui mettent en musique des poèmes de Théophile Gautier (ndlr spectacle L’Europe poétique et musicale). Je me suis servi de ce biais pour aller piocher dans ce thème des œuvres qui me paraissaient assez proches.

Quels temps forts pour cette onzième édition?

Un concert-cabaret fantastique avec une ambiance de cabinet noir qui se prête à des histoires sombres, lancera cette édition. Nous plongerons ensuite dans l’aventure avec l’Histoire du soldat, composée par Igor Stravinsky à partir du conte de Charles-Ferdinand Ramuz. Un voyage musical au cœur de l’Europe centrale précédera l’anniversaire de Berlioz et le rêve continuera samedi par la rencontre onirique entre Chopin et les mots de Madame Pylinska, d’Eric-Emmanuel Schmitt. Dimanche commencera par le conte qui relève sans doute le plus de l’imaginaire, Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll. Il y aura également une nouvelle forme de concert, le concert-spirituel, avec l’Évangile selon Marc sur des notes de Bach. S’il y a toujours une thématique particulière, la thématique principale, c’est l’éclectisme, à la fois dans la forme et dans le fond. Aucun spectacle ne doit ressembler à un autre pour qu’ils puissent attirer le plus grand nombre.

Cette double composante littérature et musique réussi-elle à diversifier le public?

Le public mélomane vient parce qu’il est content d’entrer dans le contexte affectif, historique, social d’une oeuvre, parce qu’il apprend plein de choses. Il y a aussi un public pas du tout mélomane, plus attiré par le théâtre, ou qui vient comme pour la littérature. Nous avons souvent des gens qui viennent nous dire qu’ils ne connaissaient pas et qui sont très fidèles à ce festival. Et puis il y a une troisième forme de public qui se crée justement par cette thématique d’association de musique et littérature. C’est ce qui me plait beaucoup. On arrive à faire venir des publics différents qui eux aussi se croisent.

 

 

En pratique

Programme complet et réservations sur le site de festival.
Les concerts se déroulent au Centre des Bords de Marne (CDBM), à l’auditorium et dans les salons d’honneur de l’hôtel de ville.
Tarifs de 10,50 € à 28 €.

Bon plan : places à gagner pour les abonnés à 94 Citoyens
94 Citoyens offre des places pour deux personnes aux concerts suivants : Delusion Club – Le Cirque des mirages ; L’Histoire du soldat ; Fauré, entre paroles et musiques ; Alice au pays des merveilles.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi