Culture | Vincennes | 12/06
Réagir Par

L’église Saint-Louis de Vincennes retenue pour le Loto du patrimoine

L’église Saint-Louis de Vincennes retenue pour le Loto du patrimoine © WCC- Jean Rebiffé
Publicité

Seule église Art déco entièrement conservée, Saint-Louis de Vincennes a besoin d'une bonne rénovation pour soigner son étanchéité et sauvegarder des fresques intérieures. L'édifice va bénéficier de la nouvelle édition du Loto du patrimoine dont le tirage aura lieu le 14 juillet.

Témoin de l’entrée dans un nouveau siècle, l’église Saint-Louis de Vincennes, achevée en 1924 entre Vincennes et Saint-Mandé fut l’une des premières à recourir au béton armé pour lancer les deux arcs en angle droit, offrant un plan unique en forme de croix grecques et ouvrant une grande nef. Le campanile extérieur et les décorations intérieures ont parachevé la singularité de ce monument pourtant tombé peu à peu dans l’oubli jusqu’aux années 1990. Il s’agit à l’heure actuelle de la seule église Art déco entièrement conservée, témoin du renouveau de l’art sacré du début du XXe siècle et elle a été classée aux Monuments historiques en 1996. Or, par manque d’entretien, le temps a fait son œuvre.

Grâce à l’engagement des paroissiens et de l’association pour la mise en valeur de l’église Saint-Louis de Vincennes Saint-Mandé, un vaste programme de restauration a été élaboré. «En 2014, une étude d’avant-projet a été réalisée afin de déterminer les phases de travaux et les coûts correspondants. Les travaux ont été interrompus en 2017, ils doivent reprendre en 2020, après deux années de collecte de fonds. La première phase de travaux, achevée en 2016, a permis de constater la dégradation du béton armé, certaines structures sont donc à revoir. L’édifice souffre de la pollution externe, et il faut encore vérifier la toiture et l’évacuation des eaux. Ce chantier donne aussi l’occasion de revoir l’intégralité des équipements électriques, l’éclairage et le chauffage de l’église», détaille l’association sur son site. C’est à l’issue de cette première phase financée par diocèse, la paroisse, la région Île-de-France, les villes de Vincennes et Saint-Mandé, l’État et les Chantiers du Cardinal que l’église a pu se doter du bel orgue dont elle était dépourvue jusqu’à présent.

Plus de 600 000 euros à trouver

Désormais, une nouvelle tranche de travaux est nécessaire pour réaliser la réfection de la toiture et réparation des dégradations causées par les infiltrations d’eau. Priorité également pour deux autres chantiers, le premier pour la rénovation des trompe-l’œil, des fresques du ciborium et des décors, l’autre pour la réhabilitation des colonnes et des pierres de façade. Cette seconde phase de travaux a été estimée à 630 000 euros et une collecte a été lancée sur le site de la Fondation du Patrimoine, qui a d’ores et déjà permis de collecter près de 8300 euros. Sélectionnée parmi 120 autres monuments pour bénéficier du tirage exceptionnel du 14 juillet prochain du Loto du patrimoine, la cagnotte pour la rénovation de l’église Saint-Louis de Vincennes devrait se remplir plus rapidement que prévu…

 

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi