Mouvement social | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 17/09/2019
Réagir Par

Les agents des impôts ont manifesté à Créteil

Les agents des impôts ont manifesté à Créteil © CGT Finances Publiques 94

Ce lundi, les agents de la direction des finances publiques du Val-de-Marne se sont réunis devant le siège de l’administration à Créteil puis à Bercy pour protester contre le devenir du service public fiscal.

Plus d’une centaine d’agents de la DDFIP du Val-de-Marne a manifesté ce lundi aux côtés d’élus et d’usagers dans le cadre d’un appel à la grève lancé par une intersyndicale contre le projet de réforme de l’administration fiscale souhaité par le gouvernement.

Selon l’intersyndicale, la DDFIP a déjà supprimé près de 40 000 postes au cours de ces 20 dernières années et s’apprête à réformer drastiquement l’organisation territoriale ainsi que les missions de cette administration dans le cadre du plan Darmanin, du nom du ministre actuel des Finances Publiques. A l’échelon national, les syndicats ont constaté que le mouvement était particulièrement suivi. En Val-de-Marne, Solidaires Finances Publiques a estimé à 40% le taux de grévistes dans les effectifs.

«C’est un projet de modernisation de notre administration pour simplifier les démarches de nos usagers. Je comprends que les agents se posent des questions car cela augure une autre façon de rendre du service au public et implique des changements dans leurs vies mais ma porte est grande ouverte. Nous avons encore 6 semaines de négociations», indique Nathalie Morin, la directrice de la DDFIP du Val-de-Marne.

Photo Solidaires Finances Publiques 94
Photo CGT Finances Publiques 94
Photo CGT Finances Publiques 94
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
4 commentaires pour Les agents des impôts ont manifesté à Créteil
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi