Emploi | Vitry-sur-Seine | 04/07
Réagir Par

Les Conforama de Vitry-sur-Seine et d’Ormesson-sur-Marne vont fermer

Les Conforama de Vitry-sur-Seine et d’Ormesson-sur-Marne vont fermer © Fb
Publicité

Le groupe Conforama, propriété du conglomérat sud-africain de production et distribution de meubles Steinhoff, a annoncé ce mardi la fermeture de 32 magasins dont ceux de Vitry-sur-Seine et d'Ormesson-sur-Marne. 1900 emplois sont menacés de suppression. Le personnel est sous le choc.

Face aux clients qui arpentent les allées du magasin ce mercredi après-midi, les vendeurs du Conforama de Vitry-sur-Seine gardent le sourire et font le job, mais intérieurement, ils viennent de prendre un sacré coup. «J’ai passé la nuit dernière au téléphone à annoncer la mauvaise nouvelle et je suis resté toute la matinée sur site. J’ai vu des collègues anéantis, certains ne pouvaient pas retenir leurs larmes. Parmi nous, il y a quelques couples, des mères seules, nous ne savons pas comment nous allons nous en sortir», décrit Manuel Rui Aires, délégué syndical FO et vendeur depuis 25 ans dans ce magasin qui emploie aujourd’hui 74 personnes.

Dans un communiqué adressé aux représentants du personnel mardi après-midi, l’enseigne spécialisée dans l’équipement de la maison reconnaît s’être lancée «dans une politique de croissance coûteuse –ouvertures de magasins, acquisition de magasins en difficulté, lancement de concepts et enseignes» et que «le soutien de l’actionnaire Steinhoff dans cette politique n’a fait que masquer la dégradation constante de Conforama en France et de son réseau de magasins.» «Aujourd’hui, les difficultés financières de Steinhoff mettent en exergue une situation qui n’est pas viable. Cette situation dégradée s’est en outre inscrite dans le cadre de mutations profondes du secteur de la distribution et plus particulièrement celui de la distribution spécialisée dans lequel Conforama opère. La concurrence est de plus en plus forte et les modes de consommation évoluent rapidement. Dans ce contexte, notre enseigne ne s’est pas suffisamment adaptée et subit une forte baisse de rentabilité de son réseau de magasins. Celui-ci a connu une croissance non raisonnée au cours des dernières années, aggravant la situation de Conforama, qui a enregistré un effondrement de son résultat d’exploitation au cours des derniers exercices. Depuis 2013, Conforama en France a cumulé des pertes qui s’élèvent à près de 500 millions d’euros. Cette situation demande de prendre des mesures fortes et rapides afin d’assurer la pérennité de
Conforama et de sauvegarder le plus d’emplois possible sur le long terme. » 
 La direction du groupe a donc décidé de fermer 32 magasins entraînant la suppression de 1900 emplois.

A Vitry-sur-Seine, le magasin tournait pourtant plutôt bien

D’après le syndicaliste, rien ne laissait présager un tel plan social. Seules quelques rumeurs courraient sur le magasin du Pont-Neuf à Paris qui n’a jamais été rentable en neuf ans d’exercice. Vitry-sur-Seine au contraire, n’aurait pas à rougir de ses performances. «Le magasin existe depuis une trentaine d’années. Nous avons pendant longtemps été le magasin le plus profitable de France et avons acquis de solides parts de marché sur un bassin de vie d’aujourd’hui plus d’un million de consommateurs. En 2007, tout a été rebâti et nous sommes passés de 4000 m2 à 7000 m2 de surface, engendrant plus de frais fixes mais sans augmenter notre clientèle. Et puis des concurrents se sont installés autour de nous. Il y a une douzaine d’années, nous avions réalisé 34 millions d’euros de chiffre d’affaires. Cette année, nous en avons fait 24 millions d’euros. Cela reste supérieur à d’autres magasins et nous avons les travaux du tramway qui pour l’instant nous lèsent !», ajoute le délégué syndical, qui pense justement que la plus-value du terrain bientôt desservi par ce nouveau moyen de transport pourrait expliquer la vente du magasin.

 

 

«Sur les 600 emplois de la zone Paris Sud, ils vont raser 400 postes»

Une rencontre entre les représentants du personnel et la direction doit avoir lieu le 11 juillet prochain. En attendant, les employés se posent des questions sur leur avenir. «Ils commencent à nous parler de reclassement mais vu le nombre de magasins qu’ils ferment sur notre zone, je me demande où nous pourrons trouver du travail. Sur les 600 emplois de la zone Paris Sud, ils vont raser 400 postes. C’est considérable». La liste des 32 magasins ne comprenait initialement que celui de Vitry-sur-Seine en Val-de-Marne, mais après vérification, le groupe a reconnu s’être trompé et y avoir placé le magasin de Laon au lieu de celui d’Ormesson-sur-Marne. Une erreur qui a scié les jambes du personnel, prévenu ce mercredi après-midi par leur directeur, venu annoncer la mauvaise nouvelle alors qu’il était en congé. Restera un magasin dans le Val-de-Marne, celui de Villeneuve-Saint-Georges.

La maison-mère de Conforama, déjà dans le viseur des autorités ?

Le groupe Conforama et ses 339 magasins répartis dans toute l’Europe appartient à Steinhoff, un groupe sud-africain empêtré dans un scandale d’irrégularités comptables.  «Il y a 18 mois, peu de temps après l’éclatement du scandale, le Comité interministériel de restructuration industrielle (ndlr : dont la mission est d’aider les entreprises en difficultés à élaborer et mettre en œuvre des solutions) leur est venu en aide en baissant les charges et en décalant le paiement de l’URSSAF. En contrepartie, il est possible que le groupe Conforama, ait laissé passer les élections européennes pour lancer son plan de restructuration», soupçonne Manuel Rui Aires.

A lire aussi: le dossier « Comment le commerce se réinvente en Ile-de-France » de notre confrère Contrevues.Paris:

Grand Paris : ces centres commerciaux désespérément vides

Proximité, service, data: le nouveau défi de la grande distribution à Paris

Bataille du bio en Ile-de-France: de la petite à la grande couronne

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

2 commentaires pour Les Conforama de Vitry-sur-Seine et d’Ormesson-sur-Marne vont fermer
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi