Voeux | Val de Marne | 09/01
Réagir Par

« Les gens qui font », à l’honneur des voeux du Val-de-Marne

« Les gens qui font », à l’honneur des voeux du Val-de-Marne
Publicité

Comme de coutume, le hall de l'hôtel du Val-de-Marne était bondé ce mardi soir pour les voeux de son Conseil départemental. Entouré de l'exécutif, du préfet et de la présidente de région Valérie Pécresse, le président, Christian Favier, a commencé par se réjouir du maintien des départements du Grand Paris annoncé par les présidents des sept départements de la banlieue eux-mêmes début décembre suite à une réunion avec Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires, 

après avoir rappelé les étapes de la mobilisation contre leur suppression, des 56 000 pétitions signées dans le Val-de-Marne à la création du fonds d’investissement interdépartemental en passant par la journée de manifestation du 7 février dernier et la rencontre avec le président de la République la semaine suivante. Pour illustrer l’action du Val-de-Marne, l’élu a ensuite choisi de mettre à l’honneur des représentants symbolique de tous ceux qui agissent au quotidien. Sur la scène, ont ainsi été saluées tour à tour Magali Benjamin, une cheffe de service du département en première ligne lors des inondations de janvier 2016, Jordan, un jeune homme qui va conduire un des tunneliers du Grand Paris Express, Franck Poirrier, président de la société Sodern, à Limeil-Brévannes, qui a construit le sismomètre envoyé sur Mars, et encore Haby Niare, campinoise vice-championne olympique de taekwondo, Joanne Leighton, chorégraphe en résidence à la Briqueterie. Alors que le département inaugurera le collège Josette et Maurice Audin à Vitry-sur-Seine en 2019,  était aussi présente, accompagnée de son fils, la veuve du mathématicien torturé à mort en Algérie en 1957,  dont le président de la République a reconnu officiellement en septembre 2018 la responsabilité de l’Etat français dans la mort.

Tout en se réjouissant du maintien des départements, Christian Favier a néanmoins indiqué reconnaître le fait métropolitain et ne pas se satisfaire du statu-quo, considérant l’organisation actuelle comme insuffisamment efficace pour lutter contre les inégalités. Pour 2019, le président a formulé deux voeux : le développement de l’emploi, rappelant les plus de 100 000 demandeurs d’emploi du département, et le maintien et renfort des services publics.

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags , Conseil départemental du Val de Marne, Voeux
2 commentaires pour « Les gens qui font », à l’honneur des voeux du Val-de-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi