Publicité
Publicité: Jeux du Val de Marne - 1er au 16 Juin 2019
Environnement | Boissy-Saint-Léger | 09/04
Réagir Par

Les platanes devant la mairie de Boissy-Saint-Léger abattus

Les platanes devant la mairie de Boissy-Saint-Léger abattus © Ville de Boissy
Publicité

Des deux platanes du parvis de l'hôtel de ville de Boissy-Saint-Léger, il ne restait que quelques rondins ce lundi matin. Une action préventive de la municipalité suite à une étude phytosanitaire ayant révélé que les deux arbres de 12 mètres de haut étaient creux.

Cette situation avait été évoquée par le maire Régis Charbonnier lors du dernier conseil municipal, le 27 mars dernier. Il avait expliqué que malgré un entretien régulier, ces platanes présentaient un risque imminent de chute, fragilisés par d’importantes cavités formées avec le pourrissement du bois.

La municipalité s’est engagée à remplacer les deux platanes par de nouveaux arbres d’ici novembre 2019 (la bonne saison pour planter des arbres matures) dont les essences seront choisies en fonction d’un appel à participation lancé dans les semaines à venir. Le parvis de l’hôtel de ville doit entre temps faire l’objet d’une réfection dès ce mois-ci.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Arbres abattus, Boissy-Saint-Léger, environnement,
11 commentaires pour Les platanes devant la mairie de Boissy-Saint-Léger abattus
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi