Politique locale | L'haÿ-les-Roses | 06/06
Réagir Par

L’Haÿ-les-Roses : pourquoi Vincent Jeanbrun quitte Les Républicains

L’Haÿ-les-Roses : pourquoi Vincent Jeanbrun quitte Les Républicains
Publicité

Alors que Valérie Pécresse annonçait son départ du mouvement Les Républicains au 20 heures de France 2 ce mercredi 5 juin, Vincent Jeanbrun, maire de L'Haÿ-les-Roses, conseiller régional délégué et délégué territorial du mouvement Libres, annonçait également son départ sur Twitter.  Explications de l'élu.

En faisant ce choix, l’élu confirmait ainsi son engagement de toujours auprès de Valérie Pécresse mais pourra se voir reprocher d’avoir quitté un parti qui l’a porté politiquement. Il s’en défend. «Je suis fidèle a mes valeurs avant d’être fidèle à une structure alors que depuis des mois ce mouvement s’est éloigné de celles de nos pères fondateurs. La première étape a été l’entre deux tours de l’élection présidentielle lors de laquelle le parti n’a pas appelé à faire un barrage absolu contre e Front National. Et puis, certains membres du mouvement ont petit à petit prôné le rassemblement avec l’extrême droite, d’autres encore admirent ouvertement Victor Orban qui réduit les libertés publiques dans son pays. Il y a eu aussi ce sondage qui plaçait Marion Maréchal Le Pen en tête des personnalités préférées des sympathisants LR! J’ai commencé la politique le soir des élections présidentielles de 2002 et me suis juré de tout faire pour que l’extrême droite n’arrive jamais au pouvoir. Aujourd’hui, je crois qu’il est plus simple et plus efficace de la combattre depuis une nouvelle structure. Pour autant, je suis toujours de droite et pas dans la mouvance Agir. Mon souhait est de refonder une droite républicaine, libérale et écologiste», motive le maire.

Alors que LREM est arrivé en tête dans la ville avec plus de 27% des voix contre un peu plus de 7% pour LR, l’élu n’est pas, pour l’heure, assuré d’avoir le soutien des Marcheurs. Le comité LREM local a même publié un communiqué ce mercredi pour dénoncer la politique d’urbanisme de la ville, lui reprochant un bétonnage à outrance. Dans l’entourage de l’édile on souffle certes que le comité LREM local est surtout composé d’anciens socialistes, mais vu le poids du parti présidentiel dans cette dernière élection,  les relations avec le mouvement auront sûrement un impact. Pour l’heure, l’élu se défend d’être déjà en campagne mais rappelle que son équipe est déjà plurielle avec  notamment des élus Modem et divers droite. «C’est un peu bateau de dire cela pour un maire mais mon parti c’est L’Haÿ.»

Dans le territoire Grand Orly Seine Bièvre, un autre élu a immédiatement démissionné des Républicains après l’annonce de Valérie Pécresse : le député essonnien Robin Réda.

 

 

A lire aussi :

Saint-Maurice : pourquoi Igor Semo reste chez Les Républicains

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour L’Haÿ-les-Roses : pourquoi Vincent Jeanbrun quitte Les Républicains
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi