Education | Créteil | 21/03
Réagir Par

Lutte contre le harcèlement scolaire : les élèves de l’académie de Créteil primés

Lutte contre le harcèlement scolaire : les élèves de l’académie de Créteil primés
Publicité

Insultes, humiliations répétées, violence physique, cyber-violence… Chaque année, ce-sont 250 à 300 cas de harcèlements graves qui sont traités par les dix référents de l’académie de Créteil. A cela convient-il d'ajouter 

les nombreux cas discutés au sein des établissements… et les situations qui ne sont jamais révélées. Ce mercredi,  neuf équipes du CM1 à la terminale ont été récompensées par l’académie de Créteil dans le cadre de la sixième édition du concours Non au harcèlement, consistant à proposer des affiches, clips et autres outils de prévention, et sélectionnés pour concourir au niveau national. Une remise de diplômes qui se tenait au lycée Saint-Exupéry de Créteil.

«Tous ensemble, on peut trouver des solutions par les mots, sans violence. Il faut condamner fermement le harcèlement, mais avec bienveillance», défend Mattéo, 13 ans. Sa classe de cinquième du collège Louis-Braille a été primée pour l’affiche Osons agir !  illustrée par des dessins sur les doigts.

Le coup de cœur du jury académique, lui, est revenu à la vidéo Je kiffe mon collège  du Conseil de la vie collégienne de Parc-Frot à Meaux. Son message : « Contre le harcèlement, la prévention est la solution. » Le lauréat de la catégorie a reçu un chèque de 1 000 euros.

 

 

« Ceux qui sont harcelés n’osent pas trop d’aller voir un adulte. Ça me fait plaisir de faire ce film, ça peut libérer les gens », estime Vince, 14 ans. « Ça me permet de voir que je ne suis pas le seul à avoir été harcelé et, en plus, qu’on peut sauver les gens du harcèlement », poursuit Aurélien, 12 ans.

Pour remporter le prix dans la catégorie « harcèlement sexiste et sexuel », les élèves du collège Pierre-Brossolette, au Perreux-sur-Marne, ont pour leur part travaillé sur l’homophobie avec une vidéo choc. « T’es dégueulasse, tu me dégoûtes, c’est vrai que t’es lesbienne ? Dégage ! » s’entend se déverser une jeune fille, les yeux au sol.

« En participant à la vie de vos établissements et en développent la coopération, c’est là que vous serez efficace. Les élèves, vous représentez l’avant-garde de ce combat contre la violence sous toutes ses formes », invite Hélène Ménard, conseillère technique du recteur et référente académique harcèlement.

Les neuf lauréats des prix académiques :

« Non au harcèlement »

Élèves des sixièmes A, B, C, G, H et I  du collège Jean-Vigo à Épinay-sur-Seine (93) : affiche « Harcèlement – Vide ton sac, parles-en ! ».

Élèves de CM1 B de l’école élémentaire Émile-Cote à Gagny (93) : vidéo « Unissons nos voix »

Élèves de cinquième du collège Louis-Braille ayant pris part aux ateliers de l’Espace Jeunesse à Esbly (77) : affiche « Osons agir ! ».

Élèves de cinquième 1, 2, 3 et 4 du collège Robert-Buron à Nandy (77) : vidéo « Maux d’enfants ».

Élèves de seconde ASSP1 (Accompagnement, soins et services à la personne) du lycée Blaise-Pascal à Villemomble (93) : affiche « Non ! je ne garderai pas le silence ».

Élèves de terminale PNS (Prospection, négociation, suivi de clientèle) du lycée Louis-Lumière à Chelles (77) : vidéo non titrée.

« Cyber harcèlement »

Élèves de seconde MRCU 2 (Métiers de la relation aux clients et aux usagers) du lycée Louis-Lumière à Chelles (77) : vidéo non titrée.

« Harcèlement sexiste et sexuel » 

Élèves de sixième C et F, cinquième A et F, quatrième E, troisième A, B, D, E et F du collège Pierre-Brossolette au Perreux-sur-Marne (94) : vidéo non titrée.

« Coup de cœur du jury académique »

Élèves du Conseil de la vie collégienne du collège Parc-Frot à Meaux (77) : vidéo « Je kiffe mon collège ».

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi