Education | Accueil Val de Marne (94) Saint-Maur-des-Fossés | 04/11
Réagir Par

Lycée Berthelot à Saint-Maur-des-Fossés: la cafétéria pourrait rouvrir en janvier

Lycée Berthelot à Saint-Maur-des-Fossés: la cafétéria pourrait rouvrir en janvier
Publicité

(Mise à jour le 5 novembre : la région fait savoir qu’un accord a été trouvé avec le chef d’établissement et que la cafétéria pourrait rouvrir en janvier, voir en fin d’article) Fermée depuis juin 2018, la cafétéria du lycée Marcellin Berthelot de Saint-Maur-des-Fossés, qui complétait l’offre de la cantine et permettait d’accueillir tous les élèves au chaud, n’a toujours pas rouvert. Entre région et direction de l’établissement, on se renvoie la balle.

« Lorsque je suis arrivé en 2015, on m’a demandé de fermer la cafétéria. J’ai fait savoir que la cantine était sous-dimensionnée pour accueillir tous les élèves », se souvient Pascal Bolloré, le proviseur de ce lycée qui ne compte pas moins de 2200 élèves. Pour la région, la cafétéria ne satisfait pas les critères d’exigence que s’est fixée la collectivité, de travailler en circuit court et de privilégier le bio. « Nous servions des produits type Sodebo mais à prix coûtant », remarque le proviseur. La cafette reste ouverte mais en juin 2018, l’un des deux personnels qui s’en occupait obtient sa mutation. Faute de remplacement de cette personne par la région, la cafétéria ne peut ouvrir à la rentrée 2018.

A savoir
Les établissement scolaires dépendent de l’Education nationale pour la dimension pédagogique mais des collectivités locales pour l’infrastructure et la restauration. Les villes gèrent les écoles maternelles et élémentaires, les départements s’occupent des collèges et les régions ont en charge les lycées.

« La cafétéria servait environ un tiers des repas. Suite à sa fermeture, une partie de ce tiers a été prise en charge par la cantine mais elle n’a pas la capacité d’accueillir l’ensemble des élèves. En outre, la cafétéria constitue un lieu un convivial et permet plus de souplesse aux élèves des grande classe. Et le nombre d’élèves va encore augmenter avec la création des sections internationales. Cela représentera dès la rentrée prochaine trois secondes supplémentaires et à terme neuf classes de plus », détaille Isabelle Luguenot, secrétaire de la Peep locale, l’une des fédérations de parents d’élèves.

 

 

C’est dans ce contexte que les parents d’élèves ont relancé la pétition appelant à la réouverture de la cafétéria, déjà signée par plus de 1500 personnes, organisant même un café citoyen sur le sujet le 12 octobre dernier, à l’occasion des élections de représentants de parents d’élèves.

Voir la pétition en ligne

Région – établissement : le malentendu qui peut durer longtemps

« Il n’y a pas de problème pour qu’une cafétéria coexiste avec la cantine, nous sommes très souples. La région est prête à mettre le personnel à disposition dès que l’établissement aura proposé un cahier des charges qui respecte nos engagements, c’est à dire qui privilégie le local, le bio et les produits saisonniers. Notre réponse est constante depuis des mois mais l’établissement tarde à mettre les choses en place », insiste Marie-Carole Ciuntu, vice-président du Conseil régional d’Ile-de-France en charge des lycées et maire LR de Sucy-en-Brie. « Nous avons proposé de mettre à disposition nos agents pour trouver une solution mais l’établissement veut garder la main. Un marché doit être lancé pour choisir le prestataire et pour l’instant, on ne nous pas présenté la copie », ajoute une porte-parole de la région.

Le lycée lui, souhaite travailler avec plusieurs fournisseurs et ne pas tout déléguer à un opérateur. « Nous avons besoin d’un agent pour coordonner l’organisation et l’approvisionnement de la cafétéria. Au début de l’année, la vice-présidente nous a assurés, à l’occasion d’une réunion relative à l’ouverture des sections internationales, que nous disposerions bien du personnel que nous attendions dès le 11 mars. J’ai relayé cet engagement auprès des instances qui me questionnaient mais celui-ci est resté lettre morte. C’est mon propre crédit qui s’en trouve altéré », réagit le proviseur. « En outre, un appel d’offre de marché public portant sur quelques 345 repas à 3,75 euros chacun sur l’ensemble de l’année passe le seuil des marchés publics européens. Un lycée ne peut s’engager dans ce type de démarche. »

Dehors ou dans un bouffe-vite

En attendant, la solution se trouve à l’extérieur. « Le lycée est archi-plein et les élèves ne peuvent pas apporter leur propre repas le midi car il n’y a aucune salle dédiée de disponible et il n’est pas possible, pour des raisons d’hygiène, de manger dans des salles de classe », pointe Isabelle Luguenot.

Une absence de salle qui ne pose pas de problèmes lorsqu’il fait beau et que l’on peut prendre son casse-croûte au soleil, mais qui devient franchement désagréable lorsqu’il fait froid ou qu’il pleut, ce qui est assez fréquent à partir du mois de novembre. Dans ce cas, les élèves qui ne sont pas inscrits à la cantine, dont le nombre croissant de rationnaires occasionne des temps d’attente importants, n’ont d’autre solution que de se replier vers un lieu de restauration rapide à proximité, plus cher et sans garantie de bio, local ni saisonnier.

Mise à jour le 5 novembre : réouverture potentielle dès janvier
Depuis les vacances scolaires, une réunion entre la région et le proviseur a permis de trouver un accord pour que l’établissement passe un marché public en vue d’un prestataire unique, en mettant l’accent sur le saisonnier et le local. Concernant le bio, l’objectif est d’arriver à 50% en 2024. « Si cette formule de cafétéria fonctionne bien, nous pourrons essaimer cette démarche innovante dans d’autres établissements », indique Marie-Carole Ciuntu, vice-présidente de la région.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
2 commentaires pour Lycée Berthelot à Saint-Maur-des-Fossés: la cafétéria pourrait rouvrir en janvier
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi