Education | Accueil Val de Marne (94) Mandres-les-Roses | 11/02/2019
Réagir Par

Mandres-les-Roses : les collégiens de Simone Veil fixés sur leur sort

Mandres-les-Roses : les collégiens de Simone Veil fixés sur leur sort

Les élèves du collège Simone Veil de Mandres-les-Roses pourront avoir quelques cours avec leurs enseignants jusqu’aux vacances de février et seront ensuite affectés dans trois établissements scolaires du Plateau briard. C’est ce qui a été confirmé aux parents d’élèves ce vendredi lors d’un comité de suivi avec les services du Conseil départemental et l’Inspection académique.

Depuis plus d’une semaine, les élèves du collège Simone Veil  étaient contraints d’étudier à domicile grâce aux cours publiés sur une plateforme en ligne par leurs enseignants, depuis la fermeture de leur établissement pour défaillances structurelles le 1er février. Ce dispositif provisoire permettant d’assurer un minimum de continuité pédagogique devrait être complété de cours en présentiel dès cette semaine. Lors de la réunion de comité de suivi qui se tenait vendredi, il a été annoncé aux parents d’élèves que l’association PEP 75, qui dispose d’un centre à Mandres-les-Roses, mettrait ses locaux à disposition pour accueillir des groupes d’élèves.

Pour le retour des congés d’hiver, le 11 mars prochain, les pistes exploratoires évoquées en début de semaine par le conseil départemental ont été confirmées. Trois sites ont ainsi été retenus pour se répartir les 17 classes du collège. Les cinq divisions de 6e seront accueillies dans l’ancienne école Charles-de-Gaulle à Mandres-les-Roses, avec la restauration de l’école primaire de Mandres Les Charmilles. Six classes vont être orientées au collège La Guinette à Villecresnes, et six autres au collège Georges-Brassens de Santeny.

Le Conseil départemental planche toujours sur la question des mobilités et a indiqué travailler sur des moyens de transports gratuits et spécialement dédiés aux collégiens. Les services de la collectivités ont pris contact auprès d’Île-de-France Mobilités et d’autres transporteurs. De son côté, l’Éducation nationale s’est astreinte à réaliser les emplois du temps des élèves et des enseignants dans des délais rapides, s’engageant à les remettre au plus tard le 23 février.

Une lettre du département a été envoyée en ce sens aux parents ce vendredi 8 février.

A lire aussi  :

Déjà un millier de signatures sur la pétition des parents d’élèves du collège de Mandres-les-Roses

Le collège Simone Veil s’invite au grand débat de Mandres-les-Roses

Le collège Simone Veil de Mandres-les-Roses fermé pour défaillance structurelle

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Un commentaire pour Mandres-les-Roses : les collégiens de Simone Veil fixés sur leur sort
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi