Publicité
Publicité : Ordival 94
Service public | Créteil | 24/01
Réagir Par

Manifestation à la DGFIP 94 contre les suppressions de postes

Manifestation à la DGFIP 94 contre les suppressions de postes
Publicité

Après un premier boycott de leur comité technique local, trois syndicats d’agents de la direction générale des Finances publiques du Val-de-Marne refusent à nouveau de siéger pour protester contre la perspective de nouvelles suppressions d’emploi.

La DGFIP du Val-de-Marne envisage de supprimer 44 postes au cours de l’année 2019, selon les syndicats. Pour les représentants des agents, une telle perspective est inacceptable. « Nos services déjà exsangues ne pourront pas absorber ces suppressions de postes d’autant que les missions se complexifient avec notamment la mise en place du prélèvement à la source. Le manque d’agents ne permet plus de faire le travail de gestion ni d’assurer l’accueil. La surcharge de travail génère un mal être sans précédent et une véritable souffrance », dénoncent les syndicats Solidaires, CGT et FO dans un communiqué commun.

Convoqués le 15 janvier pour siéger au sein du comité technique local pour évoquer ces suppressions de poste, Solidaires, CGT, FO et CFDT-CFTC avaient décidé de ne pas participer. Cette instance devait à nouveau se réunir ce jeudi 24 janvier mais trois organisations vont poursuivre leur boycott. Au lieu de siéger, les représentants du personnel vont manifester puis lire les cahiers de doléance qu’ils ont fait remplir aux agents tout au long de la semaine.

L’intersyndicale a dans la foulée déposé un préavis de grève du lundi 4 février au vendredi 8 février inclus.

 

https://94.citoyens.com/2019/prelevement-source-dgfip-val-de-marne,11-01-2019.html

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi