Education | Boissy-Saint-Léger | 07/06
Réagir Par

Mobilisation contre une fermeture de classe à Boissy-Saint-Léger

Mobilisation contre une fermeture de classe à Boissy-Saint-Léger
Publicité

Les parents d'élèves de l'école maternelle Amédée Dunois de Boissy-Saint-Léger ont occupé les lieux ce jeudi matin pour refuser la fermeture conditionnelle de leur 4ème classe, accompagnés d'élus de la ville.

«A ce jour, nous avons 87 enfants inscrits dans notre école pour la prochaine rentrée, nous passons donc sous le seuil des 90 élèves. Mais l’académie ne prend  pas en compte 5 dérogations qui ont été acceptées dans notre école. Si nous ne faisons rien, ce-sont 92 élèves qui seront présents en septembre et devront se serrer dans 3 classes. Cette fermeture engendrerait également la suppression de la décharge pour notre directrice qui devra organiser la vie de notre école sur le temps de classe. Cette décision ne prend pas en compte non plus la livraison de deux programmes de logements prévus pour 2019 et 2020 avec une petite dizaine d’écolier sectorisés dans notre école. L’académie ne pense pas non plus que d’ici 2020 toute les classes de Grande Section, CP et CE1 devront être à 24 élèves pas plus. Alors, si nous fermons notre classe pour la rouvrir en 2020 à quoi bon la fermer aujourd’hui ?», questionne l’association de parents d’élèves de l’école.

Le comité technique spécial départemental  (CTSD) qui décide des fermetures et ouvertures de classes dans le département doit se réunir ce vendredi 7 juin pour statuer sur la rentrée 2019, avec validation définitive en CDEN (Conseil départemental de l’Education nationale).

 

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi