Initiative | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 15/05
Réagir Par

Métiers d’art: les milliers d’heure de travail des lycéens exposés au rectorat de Créteil

Métiers d’art: les milliers d’heure de travail des lycéens exposés au rectorat de Créteil
Publicité

Un espace d’exposition a été inauguré au rectorat de Créteil pour accueillir les chefs d’œuvres réalisés par les élèves des lycées des métiers de l’académie. L’objectif est de donner une visibilité nouvelle à ces filières d’excellence, souvent méconnues, et de valoriser des professions qui risquent de disparaître.

« Ils font des choses formidables, fabuleuses » s’enthousiasme le recteur de l’académie de Créteil, Daniel Auverlot, venu inaugurer un nouvel espace d’exposition au sein du rectorat.

Chapeaux, coffrets, luminaires, verrerie… Les objets présentés ont tous été fabriqués ou restaurés par des élèves en formation dans des lycées des métiers de l’Académie de Créteil. Sont représentés les lycées Arthur Rimbaud de la Courneuve, Alfred-Coste de Bobigny, Jacques Brel de Choisy-le-Roi et La Source de Nogent-sur-Marne. L’académie compte une soixantaine de lycées des métiers, proposant 290 filières de formation professionnelle.

Avant l’aménagement de cet espace d’exposition, les chefs-d’œuvre des élèves n’étaient exposés au public qu’une fois l’an, à l’occasion du salon ArtExpro, dont la dernière édition s’est tenue le 3 avril à Saint-Denis. L’initiative va être pérennisée. Les œuvres seront exposées au rectorat jusqu’à l’été, avant d’être remplacées par celles d’autres élèves à la rentrée prochaine.

 

 

2 000 heures de travail pour un plateau de commode

Sophie et Cécile suivent une formation en ébénisterie au lycée Jacques Brel de Choisy-le-Roi. « On fait quelques salons mais, en général, ça reste dans le lycée. On est fier. Ça permet de promouvoir les métiers d’art » explique Cécile, 20 ans. « C’est 2000 heures de travail pour le plateau, et 500 heures pour le dessous » commentent les jeunes filles alors qu’elles posent fièrement devant une commode très travaillée, restaurée par les élèves de leur CAP depuis 2012.

Si Cécile savait qu’elle aimait « toucher du bois, et créer des choses », Sophie a mis plus de temps à se tourner vers l’ébénisterie. « J’ai fait des études scientifiques, un Bac S et un DUT génie biologique, avant de retourner vers quelque chose de plus manuel. Ça me tournait dans la tête depuis un moment » explique la jeune fille, qui veut devenir luthière.

Clara, Claire, Marine et Pia sont en CAP Métiers de la mode, option Mode et Chapellerie, au lycée La Source de Nogent-sur-Marne. Elles ont créé des chapeaux sur le thème du recyclage et de la récupération pour le défilé des « catherinettes », ces jeunes femmes de 25 ans ou plus encore célibataires. « Elles doivent se faire remarquer ! » s’amuse l’une des élèves, « donc on a mis plein de couleurs ». La créativité et le savoir-faire des jeunes filles transforment un filet à citron en voilette chic et des capsules de canettes et du vernis à ongle en élégantes feuilles artificielles, pour un résultat bluffant.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Métiers d’art: les milliers d’heure de travail des lycéens exposés au rectorat de Créteil
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi