Justice | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 20/12/2019
Réagir Par

Mortelle appendicite au CHI de Créteil: le chef de service reste suspendu

Mortelle appendicite au CHI de Créteil: le chef de service reste suspendu
Publicité

Le tribunal administratif de Melun a rejeté la requête en référé de l’ex-chef de service de la chirurgie pédiatrique du centre hospitalier intercommunal de Créteil (CHIC).

Le juge des référés a rendu son délibéré ce mardi dans l’affaire qui oppose Jamil Ahmis, ex-chef de service de la chirurgie pédiatrique du CHI de Créteil à l’établissement hospitalier. Le médecin conteste la mesure de suspension qu’a pris son employeur après la révélation d’au moins un cas de négligences ayant abouti à la mort d’un jeune patient souffrant d’une appendicite.

Le juge a seulement estimé qu’il n’y avait pas urgence à statuer sur la sanction prise par le CHI de Créteil. La décision définitive du tribunal administratif de Melun sera connue une fois que le second procès, sur le fond, sera rendu.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags Appendicite mortelle au CHIC, CHI de Créteil, , , tribunal de Melun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi