Municipales | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 15/10
Réagir Par

Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #11

Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #11
Publicité

Trois claquements de porte à Sucy-en-Brie et Charenton-le-Pont, nouveau soutien pour Laurent Jeanne à Champigny, recours en justice à Fresnes… l’actu à chaud de la campagne des municipales 2020 en Val-de-Marne.

Claquement de portes en série…

Vincent Giacobbi (LREM) quitte la majorité municipale à Sucy-en-Brie

Depuis douze ans dans la majorité municipale de Sucy-en-Brie, Vincent Giacobbi a rendu ses délégations ce lundi 14 octobre à l’occasion d’une déclaration préalable en Conseil municipal. L’ancien LR, référent de Michèle Alliot-Marie jusqu’aux présidentielles de 2017 avant de rejoindre LREM, a motivé son départ de la majorité municipale par une série de griefs. Et de dénoncer le projet de la Métairie en regrettant une absence de concertation, celui du bourg ancien, de la place de l’Église transformée à ses yeux en « place défigurée, d’une froideur redoutable« , les « aménagements urbains sans aucune cohérence et différenciés à chaque coin de rue« , l’abattage d’arbres, l’installation d’une statue « d’art contemporain à 200 000 euros » devant le Château, la gestion des stationnements… « J’ai tenté de m’en ouvrir auprès de vous. (…) Je vous ai tendu la main à plusieurs reprises et spécifiquement au cours des 4-5 derniers mois . (…) Or, Jamais vous n’avez pris la peine de me répondre pour entamer ces échanges qui sont essentiels dès lors qu’il s’agit de la vie de nos concitoyens ! », a poursuivi l’élu pour achever d’expliquer sa sortie.

« Comme il l’a rappelé, Vincent Giacobbi a fait partie de la majorité municipale pendant douze ans et a voté l’intégralité des délibérations. A quelques mois des élections municipales, il change d’avis. Je crois que cela se passe de commentaires. Quand un élu qui militait au Chêne découvre après l’ensemble de ces années les perspectives que peuvent lui apporter La République en Marche, cela en dit long sur ses changements de conviction. Dans la réalité de ses déclarations, il a surtout montré qu’il restait ultra-conservateur », réagit la maire LR de la ville, Marie-Carole Ciuntu.

 

 

Animateur local du comité LREM, Vincent Giacobbi attend désormais l’investiture officielle de son parti. A noter également, à Sucy-en-Brie, la présence de Georges Spido, investi comme chef de file du Modem. Dans un tweet, ce dernier s’est réjoui d’une « décision pleine de bon sens » de l’élu LREM.

A Charenton-le-Pont, Laurent Castro quitte la majorité municipale pour Caroline Campos-Brétillon

A Charenton, c’est Laurent Castro qui a coupé les ponts avec le maire LR Hervé Gicquel, cette fois pour rejoindre la fille de l’ancien maire Jean-Marie Brétillon. « Charentonnais depuis presque 50 ans, pharmacien installé depuis 7 ans et 4 jours, j’ai espéré, tout comme vous peut-être, une ville joyeuse, fourmillante d’échanges et de commerces, une ville verte, propre, et sûre. J’ai espéré l’arrivée d’un distributeur automatique de billets sur les quais, un air respirable, un peu plus de fleurs, un peu plus de mobilier… et quelques pigments dorés pour maquiller l’ingrate mariée des carrières.
Mais après ces quelques années, le constat est là ! Je suis navré, mais je ne me retrouve pas dans les actions qui sont menées. J’ai besoin d’agir, et d’envie pour agir, et malgré vos gestes d’amitié, rien n’a été possible. J’ai l’étrange impression d’une gouvernance fermée au dialogue…peut-être suis-je dur !… enfin pas très ouverte… d’une gouvernance trop verticale, !…oui, j’ai l’impression d’une tenue à distance, d’une méfiance, d’une gestion à huit-clos, confiée à un cercle…un premier cercle d’élus… et à quelques affidés »,
a chargé l’élu lors du Conseil municipal de ce lundi, avant de faire part de ses inquiétudes concernant le centre-ville « gangrené d’enseignes redondantes ou sans valeur ajoutée », la galerie commerciale exsangue, le départ de Docapost, le transfert progressif des effectifs du Crédit Foncier, la piscine, le devenir de la ville dans le projet Grand Paris… « Je suis arrivé en cours de mandat, comble du sort, suite au départ de Caroline Campos-Brétillon, qui m’a laissé sa place dans les circonstances que l’on connaît ! » a conclu l’élu en annonçant qu’il rejoignait l’ancienne adjointe, partie quelques semaines après le passage de témoin de Jean-Marie Brétillon à Hervé Gicquel, suite à un désaccord sur ses délégations.

A Charenton encore, Alison Uddin et Loïc Rambaud quittent le PS pour la liste sans étiquette Réinventons Charenton

Le Conseil municipal de Charenton a été chargé en rebondissement ce lundi. Alison Uddin et Loïc Rambaud, y ont également annoncé leur décision de quitter le groupe d’opposition Charenton avant tout présidé par Gilles-Maurice Bellaïche, tête de liste PS en 2014 pour former leur propre groupe Réinventons Charenton, du nom du collectif sans étiquette lancé il y a quelques semaines et qui donne sa première réunion publique ce soir (voir agenda ci-dessous).

Attaques en justice

A Fresnes, l’équipe LREM attaque la maire pour non-égalité de traitement

L’équipe Faisons renaître Fresnes, menée par Philippe Vafiades, ex-PS officiellement investi par LREM, annonce avoir décidé de déposer un recours au tribunal administratif de Melun « pour un abus de pouvoir et une inégalité de traitement face au scrutin. » Le groupe reproche à la maire de rendre payantes les salles de réunion pour les autres et pas pour elle, indiquant avoir reçu une facture pour la mise à disposition d’une salle au candidat de LaREM et notant que la maire a bénéficié pour sa part d’une salle gratuite, la Grange dîmière, début février. Le candidat considère par ailleurs que le fait de rendre les salles payantes est illégal, indiquant que cette mesure a été retoquée par 19 voix contre 16 lors du Conseil municipal du 2 juillet. De son côté, la maire PS Marie Chavanon indique que c’est en 2012 que le Conseil municipal a décidé de rendre les salles payantes durant les périodes électorales, à six mois du scrutin. « J’ai récemment réservé des salles à plusieurs reprises et reçu les factures correspondantes », indique l’élue. Concernant la délibération recalée en juillet 2019, la maire précise qu’il s’agissait d’une évolution du règlement intérieur pour intégrer notamment les réservations par Internet, qui ne remet pas en cause la délibération de 2012 qui a instauré le paiement des salles en période électorale.

Alliances

L’UDI soutient Laurent Jeanne à Champigny-sur-Marne

Pas d’alliance automatique entre UDI et LREM. A Vincennes, LREM a lancé sa campagne officiellement la semaine dernière, face à la maire UDI. A Champigny, l’UDI a officialisé son soutien à Laurent Jeanne, contre le candidat LREM. « Pour une ville apaisée, un urbanisme harmonieux, une ville qui apportera à tous les campinois, y compris les plus démunis, les services publics nécessaires à leur quotidien, nous apportons notre soutien à la candidature de Laurent Jeanne, campinois de naissance, pour les élections municipales de 2020 à Champigny sur Marne. Avec son expérience, sa compétence et sa très bonne connaissance des dossiers de notre ville, Laurent Jeanne est en effet le meilleur candidat pour nous permettre de mieux vivre demain à Champigny », défendent Wilfrid Bastin et Sophie Amar, représentants de l’UDI de Champigny-sur-Marne, confirmés par Laurent Lafon, président de l’UDI Val-de-Marne.

Sophie Amar et Wilfrid Bastin

Agenda de campagne

Mardi 15 octobre
Arcueil – Atelier de Christian Métairie, maire EELV sortant : « Une ville à taille humaine » à 20h à l’école Aimé Césaire.
Bonneuil-sur-Marne – Lancement de campagne de Patrick Douet, maire PCF sortant soutenu par EELV, en présence de Ian Brossat.
18h30 Espace Louise Voëlckel
Charenton-le-Pont – première réunion publique du collectif « Réinventons Charenton » A 20h30 au Café le Paris-Sports au 116 rue de Paris
Le Kremlin-Bicêtre– Atelier consacré au thème de la sécurité avec Jean-Marc Nicolle, maire-sortant du Kremlin-Bicêtre.
20h30 à l’espace Maignié

Mercredi 16 octobre
Alfortville – Atelier de la liste citoyenne Par Nous Mêmes sur le thème de l’écologie. Organisé à 18h30 au café le Concorde.
Arcueil – Atelier de Christian Métairie, maire EELV sortant : « Une ville solidaire et engagée » à 20h à l’école Barbusse.
Vitry-sur-Seine– Réunion de restitution et débat de « A Vitry, ensemble pour un avenir en commun », collectif soutenu par la France Insoumise.
20 heures salle du Château, 6 rue Montebello

Jeudi 17 octobre
Chevilly-Larue – Atelier de Stéphanie Daumin, maire sortante PCF, sur le thème « Développons nos talents à tous les âges, améliorer ma ville pour apprendre, me cultiver, me former, faire du sport, me divertir … »
19h, à la salle polyvalente sous le Théâtre André Malraux
Saint-Mandé – Réunion Publique à l’initiative de Luc Alonso et de la liste « Projet Saint-Mandé 2030 » à la rencontre des quartiers riverains de l’école Paul Bert et du Boulevard de la Guyane à Saint-Mandé (Rue de Bérulle, rue Sacrot, 1ère Division Française Libre, …) à 20h au préau de l’école Paul Bert
Vitry-sur-Seine – Atelier du maire PCF sortant, Jean-Claude Kennedy, sur le thème : participation citoyenne > une nouvelle étape ensemble ?
19h30 à l’ancien collège Monod, 20 rue Carpeaux

Vendredi 18 octobre
Champigny-sur-Marne – Création du collectif local Pacte pour la transition A 18h30 (lieu pas encore précisé)
– Ivry-sur-Seine – Atelier vie associative, jeunesse et sport de la candidate LREM Rachida Kaaout A 19h30 salle Robespierre

Samedi 26 octobre
Chevilly-Larue – Atelier de Stéphanie Daumin, maire sortante PCF, sur le thème « Relevons le défi climatique à Chevilly-Larue, Quelles innovations écologiques pour demain ? »
10h salle Jacqueline Auriol 1, rue Guynemer

Jeudi 7 novembre
Vitry-sur-Seine – Atelier du maire PCF sortant, Jean-Claude Kennedy, sur le thème : Vitry ville populaire du Grand Paris > un pari réaliste ?
19h30 à l’ancien collège Monod, 20 rue Carpeaux

Samedi 9 novembre
Chevilly-Larue – Atelier de Stéphanie Daumin, maire sortante PCF, sur le thème « Décider pour ma ville …urbanisation, spéculation immobilière, Grand Paris, comment faire face ? »
10h, à la Maison des associations Elisée Reclus

Samedi 16 novembre
– Cachan – Lancement de campagne de Sébastien Trouillas, candidat soutenu par LR
A 12 heures à l’espace Lamartine, sous forme de « grand banquet multiculturel »

Jeudi 28 novembre
Vitry-sur-Seine – Atelier du maire PCF sortant, Jean-Claude Kennedy, sur le thème : la transition écologique : quels engagements pour Vitry ?
19h30 à l’ancien collège Monod, 20 rue Carpeaux

Mardi 10 décembre
Vitry-sur-Seine – Atelier du maire PCF sortant, Jean-Claude Kennedy, sur le thème : ensemble, on adopte un projet municipal.
19h30 à l’ancien collège Monod, 20 rue Carpeaux

Voir nos derniers articles dédiés à l’actu Val-de-Marne des municipales
# 10#9#8 #7 #6 #5 # 4 # 3# 2# 1

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Un commentaire pour Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #11
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi