Municipales | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 25/10
Réagir Par

Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #16

Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #16
Publicité

Guerre d’affichage à Villiers-sur-Marne, de tribunes à Charenton-le-Pont, candidature à Mandres-les-Roses, ouverture de permanence à Nogent-sur-Marne… l’actu à chaud de la campagne des municipales 2020 en Val-de-Marne.

Candidatures

Yves Thoreau prend la relève à Mandres-les-Roses

Dans son troisième mandat aux côtés du maire actuel Jean-Claude Perrault, Yves Thoreau, 65 ans (photo de une), est devenu adjoint depuis 2014, au moment de sa retraite. En 2020, c’est lui qui prendra la relève de la majorité municipale actuelle, comme tête de liste. De « sensibilité de droite » mais non encarté, l’élu entend faire une campagne de proximité, sans étiquette. Le nom de sa liste : Proximité, réalisme et intérêt général. « Proximité car il est nécessaire de dialoguer, échanger et faire participer les habitants, réalisme car il faut parfois faire de la pédagogie sur ce que l’on peut et ne peut pas faire et pour ne pas tomber dans le clientélisme, et intérêt général car c’est l’objectif qu’il ne faut pas perdre de vue, ce qui implique de fixer des priorités », détaille le candidat. Parmi les chantiers à poursuivre en ville : celui de la rue Charles de Gaulle, la réhabilitation des bâtiments de l’ancienne école… Avec une priorité : la défense de l’environnement et du cadre de vie spécifique au plateau briard. Pour l’heure, une seule autre candidate est déjà déclarée, Nathalie Guesdon, dans l’opposition aux côtés de l’ancien maire Jean-Brice de Bary. (Voir notre Actus à chaud #7)

Guerre d’affichage

 

 

Bisbilles à Villiers-sur-Marne

A Villiers-sur-Marne, les panneaux d’affichage font déjà l’objet d’une âpre concurrence. Villiers à Venir, liste de gauche et citoyenne soutenue par l’association Mix Cité, le PCF et LFI, et en discussion avec EELV, déplore ainsi s’être faite recouvrir sa partie des panneaux par la liste PS, laquelle dément.

« Nos affiches, collées dans la soirée de lundi (ndlr 21 octobre), ont pu être visibles seulement 3 jours par les citoyens villiérains. Nous déplorons le recours à ce genre de méthode qui, à notre sens, ne respecte pas l’expression de la pluralité démocratique normalement de mise dans le cadre d’une élection. Notre étonnement se voit redoublé par le fait que l’élu du Parti Socialiste a de cela quelques mois lui-même porté plainte contre X pour entrave à la liberté d’expression après que certaines de ses affiches aient été recouvertes. Nous serions surpris de constater aujourd’hui qu’il ferait usage des mêmes procédés », dénonce Villiers à Venir.

De son côté, Frédéric Massot (PS), tête de liste du collectif Villiers pour tous, dément formellement. « Ce ne sont pas les mêmes panneaux ! Nous avons collé une première fois le 15 octobre, nos affiches ont été arrachées le 17 et nous avons recollé les 17 panneaux de la ville le 18 octobre en entier. Depuis, nous n’avons pas recollé. Le 21 octobre, Villiers à venir a collé ses affiches en n’occupant que la moitié des panneaux. C’est dans cet ordre chronologique que cela s’est passé. Tout cela est fait exprès pour faire le buzz! Et cela marche, car il y a eu des appels à la violence sur Facebook suite à cela », réagit le candidat.

« C’est vrai que l’image que nous avons utilisée pour illustrer notre communiqué ne montre pas les mêmes panneaux. Elle montre simplement que nous n’avons pas les mêmes méthodes. Nous, nous ne recouvrons pas tous les panneaux. En revanche, nous avons aussi été recouverts par le PS sur d’autres panneaux », rétorque Adel Amara, de la liste Villiers à venir, et de sortir des photos du panneau du bois de Gaumont, le 21 et le 24 octobre, avec vidéo à l’appui du téléphone affichant la date du 24 octobre postée sur Facebook.

« Au bois de Gaumont, c’est un seul panneau. Moi aussi je constate que j’ai des affiches arrachées, je suis actuellement devant le panneau du rond-point de l’Europe, avenue André Rouy, et nos affiches ont été arrachées. C’est le lot des campagnes d’affichage », reprend Frédéric Massot, tout en joignant une photo de ses affiches arrachées.

Nouvelles permanences

Gilles Hagège ouvre sa permanence de campagne à Nogent-sur-Marne

Premier candidat officiellement déclaré à Nogent-sur-Marne, en campagne depuis le mois de juin, Gilles Hagège, ancien adjoint LR qui fait campagne sans étiquette, ouvre ce weekend son local de campagne en plein centre-ville, juste en face de l’église, en place de l’audioprothésiste Cotin.

Le local ouvrira officiellement ce weekend, au 139 grande rue Charles de Gaulle

Guerre des tribunes

Le nouveau groupe veut sa tribune à Charenton-le-Pont

Partis du groupe PS pour créer le groupe Réinventons Charenton (voir notre Actus à chaud #11), groupe éponyme d‘une nouvelle liste citoyenne, Loïc Rambaud et Alison Uddin exigent désormais une tribune à part entière dans le magazine municipal et regrettent de ne pas l’avoir obtenue dans le numéro à paraître, dénonçant une « décision incompréhensible » à « l’encontre de toute la jurisprudence« . Et les deux élus du nouveau groupe d’interpréter cette décision « comme une volonté manifeste de réduire leur liberté d’expression », envisageant de porter l’affaire devant le tribunal administratif. De son côté, le maire LR Hervé Gicquel, explique que le groupe a annoncé sa création lors du tout dernier Conseil municipal et qu’il n’était donc pas encore constitué officiellement au moment du bouclage du numéro. « Je ne suis pas responsable des mésententes au sein des groupes. Ils auraient pu s’organiser pour se répartir l’espace s’ils le souhaitaient », indique le maire.

Agenda de campagne

Samedi 26 octobre
Chevilly-Larue – Atelier de Stéphanie Daumin, maire sortante PCF, sur le thème « Relevons le défi climatique à Chevilly-Larue, Quelles innovations écologiques pour demain ? »
10h salle Jacqueline Auriol 1, rue Guynemer
Vitry-sur-Seine – Inauguration du local de campagne d’Alain Afflatet au 57 avenue Paul Vaillant-Couturier.

Lundi 4 novembre
Créteil – Lancement de campagne de Thierry Hebbrecht, candidat LR,
A 20 heures à la salle Jean Cocteau (14 rue des Ecoles)

Mardi 5 novembre
– Gentilly – La Fabrique Gentilléenne avec Patricia Tordjman, réunion publique citoyenne de lancement de campagne en salle des Fêtes de la Mairie, place Henri Barbusse, à partir de 19H 

Jeudi 7 novembre
Vitry-sur-Seine – Atelier du maire PCF sortant, Jean-Claude Kennedy, sur le thème : Vitry ville populaire du Grand Paris > un pari réaliste ?
19h30 à l’ancien collège Monod, 20 rue Carpeaux

Vendredi 8 novembre
Villier-sur-Marne – Lancement de campagne du collectif Villiers pour tous, tous Villiériens avec Frédéric Massot (PS) et présentation du projet.
A 20 heures salles Emilie Carles (9-11 rue du Bois Saint-Denis)

Samedi 9 novembre
Chevilly-Larue – Atelier de Stéphanie Daumin, maire sortante PCF, sur le thème « Décider pour ma ville …urbanisation, spéculation immobilière, Grand Paris, comment faire face ? »
10h, à la Maison des associations Elisée Reclus

Vendredi 15 novembre
– Boissy-Saint-Léger- Inauguration du local de campagne de Moncef Jendoubi (LREM) et de son rassemblement citoyen, en présence du sénateur Laurent Lafon (UDI) et du député Laurent Saint-Martin (LREM), à 19 heures au 44 rue de Paris

Samedi 16 novembre
– Cachan – Lancement de campagne de Sébastien Trouillas, candidat soutenu par LR du collectif Mieux vivre à Cachan
A 12 heures dans un lieu précisé ultérieurement, sous forme de « grand banquet multiculturel »

Dimanche 24 novembre
Champigny-sur-Marne – Lancement de campagne de Marie Nguyen Dinh (Mouvement citoyen libre). Heure et lieu à préciser.

Jeudi 28 novembre
Vitry-sur-Seine – Atelier du maire PCF sortant, Jean-Claude Kennedy, sur le thème : la transition écologique : quels engagements pour Vitry ?
19h30 à l’ancien collège Monod, 20 rue Carpeaux

Mardi 10 décembre
Vitry-sur-Seine – Atelier du maire PCF sortant, Jean-Claude Kennedy, sur le thème : ensemble, on adopte un projet municipal.
19h30 à l’ancien collège Monod, 20 rue Carpeaux

Voir nos derniers articles dédiés à l’actu Val-de-Marne des municipales
#15 #14 #13 #12 #11 # 10 #9#8 #7 #6 #5 # 4 # 3# 2# 1

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Un commentaire pour Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #16
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi