Municipales | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 05/11
Réagir Par

Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #20

Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #20
Publicité

Candidatures à Vincennes, Ablon-sur-Seine, Villeneuve-Saint-Georges, âpres discussions PCF-PS à Limeil, lancement de campagne à Boissy, L’Haÿ, Villiers… l’actu à chaud de la campagne des municipales 2020 en Val-de-Marne.

Candidatures

A Vincennes, Christophe Ribet mènera une liste de gauche, citoyenne et écologiste

Vincennes Respire vient de se constituer en liste de gauche, écologiste, citoyenne, sous la houlette de Christophe Ribet. Ancien responsable du groupe EELV de Vincennes Saint-mandé, ex-directeur de cabinet de Pierre Serne à la région et actuellement directeur de cabinet de Célia Blauel, maire adjointe de Paris en charge de la transition écologique, le militant n’a plus sa carte chez EELV mais reste écolo. La liste est soutenue par les groupes locaux d’EELV, Génération.s et du PS. Objectif affiché : améliorer la qualité de l’air, de l’alimentation et réduire les nuisances sonores. Sur le plan de l’urbanisme, la liste souhaite stopper «la politique du « Tout pavé » créatrice de nouveaux îlots de de chaleur» et développer les mobilités douces.La liste souhaite aussi associer les citoyens dans l’écriture de son programme.

Trois élus d’opposition se lancent à Ablon-sur-Seine

Trois des cinq élus de l’opposition issus de l’ex-liste de Corinne Gorlier, Vincent Bayout (LREM), 46 ans, policier, Cyrille Contamin (LREM), 30 ans, agent de maîtrise, et Cyril Texier, 43 ans, policier, se lancent dans la campagne des municipales sous la bannière Ablon 2020, une liste sans logo. Dans un tract invitant à leur première réunion publique le 7 novembre (voir agenda ci-dessous), les trois élus dénoncent l’augmentation des impôts communaux, la suppression de fêtes de la ville et encore un rapprochement avec Villeneuve-le-Roi, faisant d’Ablon, « un simple quartier de Villeneuve ». Pour l’instant, les trois élus sans étiquette –dont deux avaient signé avec Daniel Guérin une déclaration en faveur d’Emmanuel Macron avant le premier tour de la présidentielle– n’affichent pas de soutien d’un parti politique. Le PS n’a pas encore bouclé sa stratégie dans la ville. LREM, de son côté, pourrait monter sa propre liste. Le maire LR sortant, Eric Grillon, n’est pas encore entré en campagne.

 

 

Vincent Bayout, Cyrille Contamin et Cyril Texier

Alliances

PS et PCF achoppent sur la tête de liste à Limeil-Brévannes

Tirant les enseignements des élections de 2014 qui ont vu la liste d’union de la droite et du centre de Françoise Lecoufle l’emporter dès le premier tour face à deux listes de gauche divisant le PCF entre les tenants de l’alliance avec le PS ou le PG, les trois partis discutent depuis un moment réussir cette fois l’union dès le premier tour mais achoppent sur le nom de la tête de liste. «Depuis le mois de juin, nous travaillons au sein d’un collectif citoyen pour échafauder les grands axes d’un programme. Nous avons été ralliés par les socialistes avec qui nous avions beaucoup de points de convergence. Mais depuis septembre, le PS local a voulu nous imposer Raymond Cathala comme tête de liste alors que nous souhaitions une personnalité non-encartée», pose Agnès Chadebech, secrétaire de la section PCF brévannaise.

« Il devient difficile de travailler sur le projet sans avancer sur la tête de liste », estime pour sa part Raymond Cathala. « Je ne veux pas imposer mon nom en particulier mais j’estime en revanche que la tête de liste doit revenir à un PS, au vu des résultats électoraux de 2014. Et puis, le PCF parle de personnalité non encartée mais a déjà en tête Edwige Charbit », lâche le chef de file socialiste.

« Edwige Charbit sera sans doute sur la liste mais pas comme tête de liste car cela est incompatible professionnellement », rétorque Agnès Chadebech, reprochant au socialiste d’avoir largué des noms en pâture et se refusant à évoquer un nom de candidat en particulier. « Je ne me permets jamais de parler au nom de quelqu’un d’autre. Ce n’est pas éthique », s’étonne également Edwige Charbit.

Un sujet met au moins tout le monde d’accord, la nécessité de s’unir. « Sinon, nous n’avons aucune chance. J’espère que nous allons trouver un accord », pointe Raymond Cathala. « Au cours de cette mandature, nous n’avons jamais vraiment pu peser à cause de nos divisions. Il ne faut pas que cela se reproduise », abonde Agnès Chadbech.

Pour l’heure, pas de discussions avancées en revanche avec la France insoumise. « Nous travaillons avec les militants du PG », précise en revanche Agnès Chadebech.

En attendant d’aboutir, le PCF a décidé de commencer à pousser son collectif citoyen en campagne, publiant une déclaration avec quatre thématiques centrales : le développement des modes de transports respectueux de l’environnement, la co-construction des projets avec les citoyens (rénovation du centre-ville, doter les quartiers d’équipements publics, repenser la politique culturelle et associative,…), développer une offre de soin accessible à tout le monde et développer l’activité économique et le commerce local. Le collectif a prévu de faire une réunion de travail à la section locale du PCF tous les mardis soirs à 18h30 au 53 rue Henri Barbusse.

Les Insoumis repartent ou pas avec le PCF

Delphine Fenasse et Vianney Orjebin, chefs de file des Insoumis à Fontenay-sous-Bois

L’assemblée communale de la France insoumise à Fontenay-sous-Bois annonce que Delphine Fenasse, conseillère municipale de la majorité, et Vianney Orjebin, sont leurs chefs de file pour les élections de mars 2020. Leur désignation a eu lieu début octobre. «La France insoumise de Fontenay-sous-Bois aura à cœur de trouver les conditions d’une fédération citoyenne, populaire et écologiste incluant citoyen.ne.s, associations, collectifs et forces politiques de la majorité sortante qui se reconnaîtront dans ce projet», indique le groupe dont les membres rencontrent depuis plusieurs semaines les divers courants politiques de la majorité sortante. Pas de décision de partir en solo a priori.

A Villeneuve-Saint-Georges, LFI joue l’autonomie avec un collectif citoyen

A Villeneuve-Saint-Georges aussi, LFI aussi annonce ses chefs de file, désignés fin septembre : Vanessa Hochedez, 43 ans, bibliothécaire et Thierry Veca, 49 ans, conseiller en prévention. La France insoumise de Villeneuve-Saint-Georges a déjà commencé à initier un mouvement local citoyen, Villeneuve en commun, depuis plusieurs mois, de manière autonome. « Notre ville souffre aujourd’hui d’un manque de cohésion et de lien social, elle est empêtrée dans une politique de bétonisation qui met en péril notre environnement et notre cadre de vie, les outils d’expression démocratique et participative sont faibles ou biaisés, l’attractivité et le développement économique sont en perte de vitesse, les sentiments d’insécurité et d’abandon sont croissants (manque de services publics de proximité, propreté de la ville…) », déclare le mouvement qui veut construire une « alternative ambitieuse » en renouvelant « en profondeur » les élus et en s’engageant sur la transition écologique. Alors que LFI a lancé une plate-forme participative depuis plusieurs mois, le comité électoral du parti a validé cette stratégie fin octobre. « En ce sens, aucune autre liste ne pourra se réclamer du soutien de La France insoumise et aucun·e autre militant·e ne pourra apporter le soutien de La France insoumise à une liste concurrente de « Villeneuve en commun », annonce donc officiellement le mouvement.

Lancements de campagne

Laure Thibault (LR) lance sa campagne à Boissy-Saint-Léger

Secrétaire départementale adjointe des Républicains du Val-de-Marne, Laure Thibault officialise sa candidature à la tête d’une liste d’union de la droite, du centre et d’indépendants « Engagés pour Boissy ». Le programme est en cours d’élaboration et s’appuie sur le questionnaire que l’équipe de campagne avait distribué aux habitants. «Il y a une véritable attente pour une ville plus verte, ça veut dire freiner la densification urbaine, valoriser et développer notre patrimoine environnemental et lutter contre toutes les formes de nuisances. Une ville plus sûre et plus propre revient également régulièrement en haut des priorités des Boisséens. Tout comme la redynamisation du centre-ville, le développement du commerce de proximité ou l’amélioration de l’accueil des enfants dans les écoles et centres de loisirs», résume Laure Thibaut.

A L’Haÿ-les-Roses, Vincent Jeanbrun lance 6 réunions publiques

Elu à la tête de la ville en 2014 et candidat à sa réélection, Vincent Jeanbrun, se lance avec 6 réunions publiques de quartier d’ici fin décembre. «Nos concitoyens ne veulent plus des décisions venues de loin, déconnectées de la réalité du terrain. Ils attendent de leurs élus de la proximité», enjoint l’élu. Première réunion dès ce mardi (voir agenda).

A Villiers-sur-Marne, Frédéric Massot clôture ses ateliers de rue

« Au cours de ces deux dernières années, le collectif Villiers pour tous,
tous villiérains , animé par Frédéric Massot, a organisé près de 25
groupes de travail, et réuni plus de 300 Villiérains. Il a tenu chaque
semaine, tout au long du mois d’octobre, plusieurs ateliers de rue dans
l’ensemble des quartiers de la ville », annonce l’équipe qui entend désormais présenter son projet à l’occasion d’une réunion publique de lancement officiel de campagne ce vendredi (voir agenda).

Agenda de campagne

Mardi 5 novembre
– Gentilly – La Fabrique Gentilléenne avec Patricia Tordjman, réunion publique citoyenne de lancement de campagne en salle des Fêtes de la Mairie, place Henri Barbusse, à partir de 19 heures.
L’Haÿ-les-Roses – Première réunion-débat de quartier de Vincent Jeanbrun, maire LR candidat à sa réélection. A 19h au restaurant Le Rustic, 155 rue de Bicêtre.

Mercredi 6 novembre
– Alfortville – 3ème atelier citoyen de Luc Carvounas, candidat PS, sur le thème : bien grandir à Alfortville. A 19 heures au Stop and work
– Villeneuve-Saint-Georges – Réunion de Sylvie Altman, maire PCF candidate à sa réélection, pour élaborer le programme 2020-2026.
Espace Cocteau à partir de 18h30.

Jeudi 7 novembre
Ablon-sur-Seine – Réunion de Vincent Bayout, Cyrille Contamin et Cyril Texier (Ablon 2020), en présence du conseiller départemental Daniel Guérin. A 20 heures salle Sully (salle du centre nautique rue Sully).
Bonneuil-sur-Marne – Lancement de campagne de la liste « Unis pour Bonneuil ». A 19h45 Salle Courbet MJC, 6 Avenue de la République
Fontenay-sous-Bois – Lancement de campagne de Chantal Cazals, candidate LREM – Modem – Appel pour Fontenay – MRSL.
A 20 heures Le Royal Val de Fontenay, 61 rue du Marechal Joffre
– Villejuif- Réunion publique de Villejuif Ecologie pour élaborer le projet.
Vincennes – Réunion de la liste Vincennes Respire avec Christophe Ribet, tête de liste pour Vincennes Respire, Muriel Hauchemaille, conseillère municipale EELV de Vincennes, Annick Le Calvez, conseillère municipale PS de Vincennes et Marie-Aude Moullan, représentante du comité local Génération.s Vincennes. A 9h au Café Le Cerf, 96 Avenue de Paris à Vincennes.

Vendredi 8 novembre
Villier-sur-Marne – Lancement de campagne du collectif Villiers pour tous, tous Villiériens avec Frédéric Massot (PS) et présentation du projet.
A 20 heures salles Emilie Carles (9-11 rue du Bois Saint-Denis)

Samedi 9 novembre
Chevilly-Larue – Atelier de Stéphanie Daumin, maire sortante PCF, sur le thème « Décider pour ma ville …urbanisation, spéculation immobilière, Grand Paris, comment faire face ? »
10h, à la Maison des associations Elisée Reclus
Villecresnes – Réunion de Villecresnes Avenir
De 10h à 12h à la Maison des Associations de Villecresnes (44 bis rue de Brunoy)

Jeudi 14 novembre
– Villeneuve-Saint-Georges – Réunion de Sylvie Altman, maire PCF candidate à sa réélection, pour élaborer le programme 2020-2026.
Espace Cocteau à partir de 18h30.

Vendredi 15 novembre
– Boissy-Saint-Léger- Inauguration du local de campagne de Moncef Jendoubi (LREM) et de son rassemblement citoyen, en présence du sénateur Laurent Lafon (UDI) et du député Laurent Saint-Martin (LREM), à 19 heures au 44 rue de Paris

Samedi 16 novembre
– Cachan – Lancement de campagne de Sébastien Trouillas (LR), candidat du collectif sans étiquette Mieux vivre à Cachan
A 12 heures, salle du marché 4 rue des Saussaies, au cours d’un « grand banquet multiculturel »

Dimanche 17 novembre
– Joinville-le-Pont – Réunion thématique jeunesse de Tony Renucci, candidat sans étiquette de la liste Jaji (J’agis et j’innove à Joinville)
A 17 heures au SoulCat

Dimanche 24 novembre
Champigny-sur-Marne – Lancement de campagne de Marie Nguyen Dinh (Mouvement citoyen libre). Heure et lieu à préciser.

Jeudi 28 novembre
Vitry-sur-Seine – Atelier du maire PCF sortant, Jean-Claude Kennedy, sur le thème : la transition écologique : quels engagements pour Vitry ?
19h30 à l’ancien collège Monod, 20 rue Carpeaux

Mardi 10 décembre
Vitry-sur-Seine – Atelier du maire PCF sortant, Jean-Claude Kennedy, sur le thème : ensemble, on adopte un projet municipal.
19h30 à l’ancien collège Monod, 20 rue Carpeaux

Voir nos derniers articles dédiés à l’actu Val-de-Marne des municipales
#19#18 #17 #16 #15 #14 #13 #12 #11 # 10 #9#8 #7 #6 #5 # 4 # 3# 2# 1

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi