Publicité
Publicité : Fête des solidarités
Municipales | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 03/10
Réagir Par

Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #3

Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #3
Publicité

Nouvelles listes citoyennes au Kremlin-Bicêtre, à Villejuif, mise au point LFI à Vitry-sur-Seine, préparation de campagne pour la fille de l’ancien maire de Charenton-le-Pont… l’actu à chaud de la campagne des municipales 2020 en Val-de-Marne.

Alliances

Mise au point LFI à Vitry-sur-Seine
A Vitry-sur-Seine, où les réunions se poursuivent entre les différentes formations de gauche, LFI précise que rien n’est acté. La formation, qui n’a pas fait partie de la réunion entre toutes les formations de gauche mais a rencontré séparément PCF, Fabrique et EELV, doit à nouveau rencontrer le PCF la semaine prochaine. « La pratique des négociations bilatérales telles que menées ne permettent pas une transparence souhaitable. Les électeurs auront de toute façon à trancher au regard des propositions des listes et rassemblements qui seront en définitive construits », pointe Bertrand Potier, désigné co-chef de file avec Sylvie Thiennot lors de l’assemblée communale LFI de préparation des municipales.

Nouvelles listes en préparation

Villejuif Debout lance sa plate-forme
Le collectif Villejuif Debout, qui indique fédérer une soixantaine de personnes, vient de publier un manifeste pour travailler à un programme « municipaliste ». « Notre ville change trop vite, elle s’accélère et se densifie sans nous et nous sommes nombreux à nous questionner : Où va notre ville? Combien d’habitants demain ? Quelle limite à l’hyperurbanisation ? Quels services publics en réponse aux besoins d’une population qui s’accroît ? Comment construire la ville résiliente de demain pour faire face aux défis à venir ? », questionne le collectif qui souhaite « mettre les habitants au coeur du processus de décision par l’écoute, le débat, la délibération collégiale… »

Nous, habitants de #villejuif , venant de tous horizons et de tous quartiers, sommes heureux de vous annoncer la publication du Manifeste « #VillejuifDebout ! pour un Villejuif en CommunS » dont nous sommes les soixante premiers-ères signataires…
Lire🔗 : https://t.co/Rwhe7c4VnF pic.twitter.com/TRVfm7vtMo— Villejuif Debout ! (@VillejuifDebout) 1 octobre 2019

 

 

Au Kremlin-Bicêtre, Hakim Mamouni lance sa propre liste citoyenne
Ancien responsable du groupe local EELV du  Kremlin-Bicêtre, actuellement sans étiquette, Hakim Mamouni annonce qu’il présentera une liste « citoyenne, écologiste et solidaire intitulée « Forum Kremlinois » aux élections municipales de  mars 2020. L’écologiste non encarté a peu apprécié de ne pas pouvoir participer à la réunion d’explication qui se tenait ce mardi 1er octobre entre les formations de gauche. « On m’a demandé de sortir », s’agace le Kremlinois qui indique avoir à ses côtés des associations culturelles, sportives et encore les forains du Kremlin. « Les conditions d’un rassemblement ne sont pas réunies  pour faire l’union au premier tour avec  ce qui reste de cette  gauche divisée, sectaire,  opportuniste et émiettée au Kremlin-Bicêtre. France insoumise, Parti socialiste,  Europe Écologie-Les Verts qui entre parenthèses a disparu depuis 2017 du paysage politique,  et le MRC qui s’appelle maintenant Socialisme et République, ainsi que le groupuscule forum citoyens du KB qui refusent le dialogue avec ceux qui ont fait de notre ville un village aux portes de Paris. La situation actuelle ne permettra pas ce large rassemblement nécessaire et  volontariste pour les Kremlinois. C’est pour cela que suite à la réunion organisée aujourd’hui  avec les kremlinois, je vous informe que je serai candidat aux prochaines élections municipales de mars 2020. La double crise environnementale et sociale que nous vivons ne peut se combattre qu’ en  portant haut et fort notre liste au prochaines élections municipales de mars 2020. Seul on va vite, à plusieurs on ira plus loin », motive Hakim Mamouni.

A Charenton-le-Pont, Caroline CamposBrétillon prépare sa candidature.
La fille de l’ancien maire, Jean-Marie Brétillon (LR), qui était maire-adjointe l’urbanisme et à la petite enfance, avait démissionné quelques semaines après le passage d’écharpe à Hervé Gicquel (LR). (Voir article de l’époque) Trois ans plus tard, la réconciliation n’a pas eu lieu et l’ancienne adjointe a bien l’intention de revenir en politique. En attente d’une investiture LREM, Caroline Campos-Brétillon a commencé à préparer une équipe, et pourra dans la bataille compter sur le soutien de son père.

Lancement de campagne

Christian Fautré inaugure son local à Champigny
Le maire PCF de Champigny-sur-Marne, candidat à sa réélection, inaugurera son local de campagne ce vendredi 4 octobre à 18h au 22 rue Louis Talamoni. En attendant, l’élu poursuit sa tournée dans les quartiers.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
9 commentaires pour Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #3
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi