Municipales | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 21/11
Réagir Par

Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #32

Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #32
Publicité

Incident protocolaire Cathala-Thézard à Créteil, Jacques-Alain Bénisti se lance à Villiers, nouvelle liste de gauche à Boissy-Saint-Léger, l’équipe de Marc Arazi retente à Nogent, EELV confirme son soutien à Luc Carvounas à Alfortville, LFI Vitry met ses idées sur la table… l’actu à chaud des municipales en Val-de-Marne.

Candidatures

Jacques-Alain Bénisti repart à Villiers-sur-Marne

Elu à Villiers-sur-Marne en 1995, en battant le socialiste Serge Delaporte, Jacques-Alain Bénisti, 67 ans, repart en campagne pour un cinquième mandat de maire. Egalement député de la quatrième circonscription de 2002 à 2017, date de l’interdiction du cumul des mandats, l’élu LR a lancé sa campagne devant ses sympathisants ce mercredi 20 novembre, et lancé dans la foulée une lettre aux habitants.

« J’ai expliqué mon choix de repartir pour un dernier mandat : boucler cet immense projet du Grand Paris qui nécessite une parfaite connaissance des dossiers mais aussi la capacité à négocier jusqu’au plus haut niveau, y compris le Premier ministre », motive l’édile qui évoque aussi les aménagements de la propriété Michot, future maison des artistes et l’ouverture au public du Bois Saint Martin. « Je m’appuie également sur un excellent bilan. Que l’on soutienne ou que l’on critique ce bilan, personne ne peut nier en revanche que celui-ci soit conséquent », se félicite l’élu qui s’engage également à continuer de baisser les impôts locaux.

 

 

Pour lancer sa campagne avec les habitants, le maire annonce d’ores et déjà une première « rencontre participative » le 4 décembre (voir agenda). Le nom de la liste signe déjà les premiers documents de campagne : « Villiers Ambition : c’est avec vous! ». Aucune trace de logo de parti politique en revanche.

A Boissy-Saint-Léger, une nouvelle liste à gauche derrière Bernard Semser

France insoumise, Parti ouvrier indépendant démocratique et Parti de gauche ont décidé de présenter ensemble une liste. Bernard Semser (FI) conduira la liste, en association avec André Yon (POID), ex-adjoint au maire en charge du logement et des services publics et Nicolas Georges (PG), conseiller municipal sortant et porte-parole du groupe Boissy Avenir. (Photo de une)

La liste s’engage « à ne pas se contenter de protestations contre la baisse des dotations budgétaires et la suppression de services publics » et entend mobiliser la population et celle des autres communes pour porter ses combats. Les colistiers se déclarent « partisans de la souveraineté de la commune contre le coup de force de l’absorption dans la MGP (métropole du Grand Paris) » et mettent aussi l’accent sur la préservation du cadre de vie.

L’équipe de Marc Arazi retente sa chance à Nogent-sur-Marne

Jamais deux sans trois. Marc Arazi, parti une première fois en campagne en 2008, puis à nouveau en 2014, annonce la candidature de son mouvement local Réussir pour Nogent aux municipales de 2020, sans être forcément candidat.

En 2008, l’ancien président de l’ADN (Association des Nogentais présidée ensuite par Frédéric Lamprecht, également candidat), avait fait alliance au second tour avec le maire sortant Jacques J-P Martin, contre la députée Marie-Anne Montchamp qui s’était alliée avec l’ancienne édile Estelle Debaecker. Il avait ensuite été élu maire-adjoint avant de quitter la majorité, en désaccord notamment avec la politique d’urbanisme.

A nouveau candidat en 2014, l’élu n’avait cette fois pas fusionné au second tour et son score en-dessous des 10% ne lui avait pas permis de se maintenir. Resté à la tête de son mouvement local depuis six ans, le médecin qui a fait fortune en revendant à la BNP une startup de financement des professionnels de santé, s’est depuis surtout investi dans la lutte pour la transparence sur les émissions énergétiques des téléphones, dans le cadre du dossier phonegate. Voir article.

L’équipe de l’ancien élu affiche cinq priorités : la gouvernance locale, l’entraide des personnes et des générations, le cadre de vie, l’écologie et citoyenneté et la gestion des finances communales. Et précise que le nom de la tête de liste n’est pas encore connu. Marc Arazi pourrait ne pas être candidat.

Il s’agit ainsi de la cinquième liste à s’annoncer en ville après le maire sortant Jacques J-P Martin, Gilles Hagège, ancien adjoint qui a quitté l’exécutif au printemps, Philippe Pereira (LREM), adjoint depuis deux mandats, et Frédéric Lamprecht (Modem). A noter que trois des candidats sont des anciens adjoints du maire.

Incident protocolaire

Laurent Cathala apprend l’étiquette à Sylvain Thézard

Scène cocasse ce jeudi lors de la visite de la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, à l’unité éducative d’activités de jour de Créteil. Alors que les personnalités attendent l’arrivée de la garde des Sceaux dans le hall d’entrée, Sylvain Thézard, conseiller municipal d’opposition et candidat aux municipales de Créteil, pénètre dans le bâtiment et se retrouve nez-à-nez avec le maire Laurent Cathala, également candidat. «Je suis venu représenter le sénateur Laurent Lafon qui ne pouvait pas être là ce matin», s’annonce-t-il. Mordant, l’ancien ministre interpelle à haute voix le préfet du Val-de-Marne sur le protocole. «C’est une République bananière ? Il n’est rien du tout». S’ensuit alors un rapide conciliabule entre Raymond Le Deun et son directeur de cabinet, un peu décontenancés.

Un peu plus tard, alors que les élus et représentants de l’État sortent accueillir la ministre descendant de son véhicule, Sylvain Thézard restera dans le hall, avant de suivre la visite. «Le protocole est fixé depuis plusieurs décennies par décret et il n’y a rien de plus carré ! Il accorde un rang de préséance qui va du sommet de l’État jusqu’au secrétaire de mairie», décrypte le directeur de cabinet de la préfecture.

Soutiens

EELV reste avec Luc Carvounas à Alfortville

A Alfortville, EELV, déjà dans l’exécutif, repart avec le député PS Luc Carvounas

Idées de campagne

A Vitry-sur-Seine, LFI dessine un programme

Si l’union de la gauche reste une perspective à Vitry-sur-Seine, chacun dessine son programme. La France Insoumise vient ainsi de sortir un programme de 8 pages en 10 axes prioritaires, chacun développés en une dizaine de propositions. Le mouvement a mis le social en première position, prônant notamment la gratuité scolaire de la restauration aux transports, des permanences sociales par quartier, de l’hébergement d’urgence pour prévenir les violences conjugales, un renforcement de l’accueil des petits, l’accompagnement des migrants, la lutte contre les déserts médicaux. Vient ensuite le logement pour lequel LFI insiste sur les travaux pour faire baisser les charges et une gouvernance démocratique des HLM et encore une réflexion sur la densification pour éviter les erreurs du passé. Troisième priorité : la jeunesse avec l’accès au numérique, à la culture, l’éducation et encore la formation en développant les dispositifs universitaires déjà existants sur place.

Viennent ensuite l’urbanisme, « équilibré avec des emplois » insiste le mouvement, la vie de quartier avec des relais locaux de la mairie, des centres sociaux, des services publics, la solidarité intergénérationnelle et avec les personnes handicapées, la vie culturelle et sportive, les services publics, l’écologie et une « pratique démocratique innovante » faisant la place à la démocratie directe, une communication municipale faisant place au débat et encore un conseil des jeunes.

et pose ses conditions du rassemblement

Le mouvement pose aussi ses « exigences » en vue d’un rassemblement : réaliser un « bilan objectif » de l’action municipale actuelle, construire une démocratie active « différente de l’action de communication publicitaire », élaborer un programme et des engagements adaptés aux urgences de la ville et œuvrer pour le rassemblement « en faveur d’une politique démocratique, sociale, écologique et de résistance à la politique menée par le gouvernement. »

En attendant une éventuelle union à gauche, EELV Vitry-sur-Seine a fait ce jeudi une première réunion publique en solo pour présenter ses dix propositions pour une ville en transition. Au programme : services publics accessibles, logement non précaire, éducation, actions pour le climat

Agenda de campagne

Vendredi 22 novembre
– Ivry-sur-Seine Rachida Kaaout, tête de liste Ivry c’est vous ! investie LREM, organise une consultation citoyenne sur le thème du commerce et de l’activité économique. A partir de 19h30 à la salle Quincey.
– Le Kremlin-Bicêtre – Réunion commune du Collectif pour une ville démocratique, solidaire et écologique, EELV et LFI à 19 heures à l’Espace André Maigné.
Vincennes – Matinale de Florence Gall (LREM). A 8h45 au café La Place, 52 rue de Montreuil

Samedi 23 novembre
Alfortville – Réunion d’Alfortville par nous-mêmes, soutenue par LFI, sur le thème de l’éducation. A 15h00 au café Gulliver
Choisy-le-Roi – Atelier de Didier Guillaume sur la thématique Avenir et loisirs des enfants, des jeunes et des aînés. A partir de 9h30 à la salle Jean-Baptiste Clément.
Fontenay-sous-Bois – Atelier de Jean-Philippe Gautrais, maire sortant FG. A 10h à l’école Edouard Vaillant
Fontenay-sous-Bois – Lancement de campagne de Gildas Lecoq
A 17h30 Ecole Michelet 1 rue Michelet
Villeneuve-Saint-Georges – Lancement de campagne de Villeneuve en commun, liste citoyenne soutenue par LFI. A 19h, salle André Malraux, allée Henri Matisse.

Dimanche 24 novembre
Créteil – Inauguration de la permanence de campagne de Thierry Hebbrecht (LR). A 10h au 3 rue d’Estienne d’Orves à Créteil.

Lundi 25 novembre
Charenton-le-Pont- Réunion de Joao Martins-Pereira (Charenton pour tou.te.s) sur le thème de l’écologie. A 20 heures à au Paris Sport, 116 rue de Paris.

Mardi 26 novembre
Choisy-le-Roi – Atelier de Didier Guillaume sur la thématique Solidarités, accès aux droits, participation citoyenne. A partir de 19 heures au conservatoire de la tannerie.
Fontenay-sous-Bois – Atelier de Jean-Philippe Gautrais, maire sortant FG. A 18h30 école Jean Zay
Saint-Mandé – Débat sur la réforme des retraites de Saint Mandé en marche, en présence des députés LREM Guillaume Gouffier-Cha et Laurent Pietraszewski. A 20 heures centre Pierre Cochereau 2 avenue Gambetta

Mercredi 27 novembre
Charenton-le-Pont- Réunion de Joao Martins-Pereira (Charenton pour tou.te.s) sur le thème de la justice sociale. A 20 heures à l’Abreuvoir, au 19 rue de Paris.

Jeudi 28 novembre
Fontenay-sous-Bois – Réunion de Chantal Cazals (LREM) sur l’éducation et la jeunesse. A 20 heures à l’école primaire Jules Ferry, 64 rue Roublot.
Ivry-sur-Seine – Lancement de campagne de Sébastien Bouillaud, président du mouvement Ivry Autrement. A 19h30, espace Robespierre (salle 5)
Joinville-le-Pont – Réunion de la liste Jaji de Tony Renucci sur la thématique transition écologique. A l’école primaire Polangis au 56 Avenue Oudinot
La Queue-en-Brie – Atelier thématique de Danielle Molinier-Verchère (LREM), sur le thème enfance et petite enfance. A 20 heures à l’espace rencontre (à côté de la bibliothèque avenue du Maréchal Mortier – centre ville)

Vendredi 29 novembre
Choisy-le-Roi – Atelier de Didier Guillaume sur la thématique Efficacité du service public communal, relation aux usagers. A partir de 18 heures à la salle des fêtes des Navigateurs.

Samedi 30 novembre
Fontenay-sous-Bois – Atelier de Jean-Philippe Gautrais, maire sortant FG. A 10h au club Aimé Matterraz

Lundi 2 décembre
Charenton-le-Pont- Réunion de Joao Martins-Pereira (Charenton pour tou.te.s) sur le thème de la démocratie vivante. A 20 heures aux 3 amis, 166 rue de Paris.

Mardi 3 décembre
Fontenay-sous-Bois – Atelier de Jean-Philippe Gautrais, maire sortant FG. A 18h30 école Romain Rolland
Saint-Maur-des-Fossés – Lancement de campagne de Matthieu Fernandez (LREM) A 20h, au 13, rue Saint-Hilaire à (à 5 minutes de la station de RER A – La Varenne Chennevières).

Mercredi 4 décembre
Charenton-le-Pont- Réunion de Joao Martins-Pereira (Charenton pour tou.te.s) sur le thème de Bercy. A 20 heures au Petit Gourmet, 10 place de l’Europe.

Jeudi 5 décembre
Choisy-le-Roi – Atelier de Didier Guillaume sur la thématique Avenir et loisirs des enfants, des jeunes et des aînés. A partir de 9h30 au centre de loisir des Gondoles.
La Queue-en-Brie – Atelier thématique de Danielle Molinier-Verchère (LREM), sur le thème transport et mobilité. A 20 heures à l’espace rencontre (à côté de la bibliothèque avenue du Maréchal Mortier – centre ville)
Saint-Maurice – Deuxième réunion du collectif Saint-Maurice en commun mené par Claude Nicolas (PCF), sur le thème « Saint-Maurice face à l’urgence écologique: associer les habitants » A 19 heures salle des familles. Place Montgolfier.

Vendredi 6 décembre
Le Kremlin-Bicêtre- Lancement de campagne de Hakim Mamouni (Forum kremlinois). A partir de 19 heures à la brasserie La Comète, près du centre Leclerc.

Samedi 7 décembre
Choisy-le-Roi – Atelier d Didier Guillaume sur la thématique Espace public, mobilités, développement durable, tranquillité. A partir de 9h30 à l’espace Mouloudji.
Fontenay-sous-Bois – Atelier de Jean-Philippe Gautrais, maire sortant FG. A 10h école Michelet
Le Kremlin-Bicêtre – Réunion de Jean-Luc Laurent pour mettre en débat son programme à la suite de ses atelier. A 14 heures à l’école Charles Péguy.

Mardi 10 décembre
Alfortville – Réunion d’Alfortville par nous-mêmes, soutenue par LFI, sur le thème de la tranquillité publique. A 19h30
Choisy-le-Roi – Atelier de Didier Guillaume sur la thématique Efficacité du service public communal, relation aux usagers. A partir de 19 heures à la salle du Royal.
Fontenay-sous-Bois – Atelier de Jean-Philippe Gautrais, maire sortant FG. A 18h30 école Pierre Demont
Vitry-sur-Seine – Atelier du maire PCF sortant, Jean-Claude Kennedy, sur le thème : ensemble, on adopte un projet municipal.
19h30 à l’ancien collège Monod, 20 rue Carpeaux

Jeudi 12 décembre
Fontenay-sous-Bois – Réunion de Chantal Cazals (LREM) sur l’urbanisme et la mobilité. A 20 heures à l’école primaire Michelet, 1 rue Michelet.

Samedi 14 décembre
Choisy-le-Roi – Atelier de Didier Guillaume sur la thématique Solidarités, accès aux droits, participation citoyenne. A partir de 9h30 à la Maison pour Tous.
Fontenay-sous-Bois – Atelier de Jean-Philippe Gautrais, maire sortant FG. A 10h école Michelet.

Voir nos derniers articles dédiés à l’actu Val-de-Marne des municipales
#31#30#29 #28 #27 #26#25 #24#23 #22#21#20#19#18 #17 #16 #15 #14 #13 #12 #11 # 10 #9#8 #7 #6 #5 # 4 # 3# 2# 1

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
2 commentaires pour Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #32
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi