Politique | Val-de-Marne | 15/12/2019
Réagir Par

Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #48

Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #48

Lancements de Jean-Marc Nicolle au Kremlin, Delphine Borgna à Limeil-Brévannes, Laurent Dubois à Saint-Maur-des-Fossés, Olivier Lafaye à L’Haÿ, résultats de votation à Chevilly. Nouveaux soutiens à Villiers, Saint-Mandé… l’actu à chaud des municipales en Val-de-Marne.

Candidatures

Soupçonné de corruption et favoritisme, Jean-Marc Nicolle lance sa campagne

Mis en examen au printemps 2018 pour abus de confiance, favoritisme, trafic d’influence et corruption active, Jean-Marc Nicolle a lancé sa campagne jeudi 12 décembre. Elu à la tête du Conseil municipal en janvier 2016 dans le cadre d’un passage de témoin de Jean-Luc Laurent, qui souhaitait alors rester député, le maire sortant avait suscité la sidération de sa majorité de l’époque (MRC, PS, PCF, EELV, PRG) lors de sa mise en garde à vue le 28 mars 2018, suivie d’une mise en examen. Accro au PMU au point d’avoir pu jouer jusqu’à 2000 à 3000 euros en une journée, l’élu est soupçonné d’avoir financé cette addiction en s’appuyant sur une association d’œnologie locale, Au Sergent du Kremlin, laquelle bénéficiait du mécénat généreux d’entreprises en marché avec la ville ou l’intercommunalité. De quoi constituer une cagnotte dans laquelle l’élu est soupçonné d’avoir puisé pour acheter ses grilles de PMU.

Lire à ce sujet :
La passion du tiercé aurait conduit le maire du Kremlin-Bicêtre à l’escroquerie
Le club Au Sergent du Kremlin éclaboussé par la mise en examen du maire
En examen pour corruption, J-M Nicolle s’explique et défie son Conseil municipal

Depuis cette séquence, la majorité de 2014 a volé en éclats mais le maire a réussi à se recomposer une majorité en septembre 2018, en panachant une partie de son ancienne majorité et une partie de l’opposition, notamment des élus issus de groupes de droite.

Lire : Comment le maire du Kremlin-Bicêtre a négocié une majorité plurielle

Dès le mois de mai 2018, l’entourage du maire a également créé un nouveau mouvement politique local, Le Kremlin Bicêtre en avant pour préparer la réélection du maire.

Lire : Au Kremlin-Bicêtre: les soutiens du maire ont lancé un parti et un collectif

Une base qui a permis à l’élu de repartir, sans le soutien pour l’instant d’aucun parti politique national. Ce jeudi 12 décembre, le maire a ainsi lancé sa campagne devant quelques centaines de personnes.« Buffet participatif, représentations chorégraphiques et musicales par des associations et artistes locaux, mais aussi beaucoup d’échanges conviviaux auront rythmé cette grande soirée placée sous le signe du rassemblement et de l’unité », annonce l’équipe de campagne du candidat qui n’avait pas en revanche communiqué en amont du lancement. Le candidat organise un nouveau point de rencontre ce lundi (voir agenda)

Sur son blog de campagne, le maire s’offre une belle page de bio bien lisse, revenant sur son parcours professionnel en tant que cheminot, son entrée en politique et son action pour la ville. Pas un mot en revanche sur sa mise en examen pour corruption active et favoritisme.

Voir le détail des forces politiques en présence aux municipales du Kremlin-Bicêtre

Delphine Borgna portera la liste Ecrivons ensemble l’avenir de Limeil-Brévannes

Ex-conseillère municipale de l’ancienne majorité municipale (2008-2014) et présidente de la Fcpe locale, Delphine Borgna mènera une liste citoyenne de gauche soutenue notamment par plusieurs élus PCF et PG mais dont le premier tract s’affiche sans logos. Parmi les premiers soutiens affichés : Edwige Charbit, ancienne conseillère déléguée à la vie associative (2008-2014), Pascal Ferret, ancien conseiller PCF, Gilles Piron, délégué syndical à l’AP-HP, Amélie Mauray, présidente du club de volley-ball de Limeil-Brévannes, Caroline Pabois, assistante social, Léna Valette, étudiante, Christophe Pin, élu d’opposition PG et délégué syndical à l’AP-HP.

La liste émet des premières propositions comme la création d’une maison des associations, des espaces jeunesse dans les quartiers, le renforcement des transports en commun et pistes cyclables, un conservatoire, une médiathèque-auditorium, une salle polyvalente, un centre municipal de santé au sein de l’hôpital Emile Roux, un espace municipal de partage d’outils comme des ordinateurs, machines à coudre, brodeuses numériques…

Voir le récap des municipales à Limeil-Brévannes

Laurent Dubois s’annonce à Saint-Maur-des-Fossés

Conseiller municipal délégué au sport et au festival du court métrage, Laurent Dubois avait démissionné de l’exécutif début octobre et réfléchissait à se présenter aux municipales. C’est désormais chose faite au nom de la liste Ensemble préservons Saint-Maur. Le délégué de la circonscription LR part ainsi en dissidence de son mouvement qui a investi le maire sortant Sylvain Berrios.

Côté programme, le candidat part en campagne contre la densification, dénonçant une « frénésie » immobilière. « Notre ville n’est pas prête à accueillir autant de personnes, nous constatons déjà au quotidien des problèmes de voirie, de sécurité, de propreté, de classes surchargées, de stationnement et de circulation », dénonce l’élu, né à Saint-Maur il y a 35 ans. Ce dernier propose d’interdire tout projet immobilier qui ne réserve pas au moins 50% d’espace vert. Au-delà des logements, le candidat, par ailleurs directeur de cabinet de la maire de Puteaux, Joeëlle Ceccaldi, veut augmenter la police municipale, négocier une mutuelle communale, supprimer la délégation de verbalisation du stationnement à une entreprise tierce, construire un nouveau groupe scolaire, lancer un budget participatif, instaurer des questions de citoyens lors des conseils municipaux…

Pour l’heure, Laurent Dubois compte parmi son équipe des personnalités locales comme Mihai Guyard, membre du Modem (mais le Modem soutient officiellement le candidat LREM) et ancien représentant de la Fac (syndicat étudiant membre de la Fage) à l’Upec, Quentin Kermen, responsable de l’Uni à l’Upec ou encore la musicienne Sophie Oger-Léoni.

Voir le détail de la situation et des protagonistes aux municipales de Saint-Maur-des-Fossés

Soutiens

EELV et le Collectif citoyen pour Villiers rejoignent Villiers A Venir

Déjà soutenue par LFI, l’association MixCités et le PCF, la liste Villiers A Venir a été officiellement rejointe par le Collectif Citoyen pour Villiers (CCV) et EELV.

« Au fil des échanges, il s’est confirmé que nos ami-e-s partagent nos idées exprimées par notre Manifeste du 31 mars 2019 sur une écologie concrète et populaire, sur l’exigence d’un service public de proximité de qualité, et sur une citoyenneté revigorée par le biais d’une vie démocratique locale plus transparente, horizontale et participative. Mais plus qu’un accord sur les idées, notre réunion est surtout le signe d’un accord sur une méthode qui a fait ses preuves : participation directe des Villiérains à travers nos appels respectifs aux contributions citoyennes, nos permanences et nos réunions publiques ; écologie réelle par la mise à disposition de paniers bio, locaux et solidaires au local de campagne ; collégialité des prises de décision à l’intérieur du mouvement et ouverture à toutes et à tous », explique l’équipe de campagne de Villiers A Venir dont la tête de liste n’est pas encore officielle même si est d’ores et déjà pressenti Adel Amara, à l’initiative de MixCité.

L’écologiste Pierre Jourdan rejoint Luc Alonso à Saint-Mandé

Représentant d’EELV à Saint-Mandé aux municipales de 2014, Pierre Jourdan a décidé de rejoindre le centriste Luc Alonso en son nom propre pour porter sa liste Projet Saint-Mandé 2030. « J’ai maintenant l’intime conviction qu’une liste d’ouverture au centre, sans étiquette, peut permettre à Saint-Mandé d’opérer sa mue politique dans le sens du progressisme et du partage des idées », motive l’ancien suppléant EELV aux départementales de 2015. « Saint-Mandé est soumise à de nombreuses pollutions et beaucoup reste à faire. Limiter la pollution en ville, réduire notre empreinte carbone passent par les mobilités alternatives, le vélo en ville, le tri des déchets domestiques et la création de nouveaux lieux de collecte, le recyclage des anciens produits pour leur assurer une seconde vie. Sans oublier l’inclusion sociale », cite le nouveau soutien du candidat.

Idées de campagne

A Chevilly-Larue, Yacine Ladjici donne les résultats de la votation sur son programme

Développer la police municipale et installer des lampadaires à énergie solaire, voilà les deux propositions qui ont reçu le plus d’encouragements de la part des quelques centaines d’habitants qui ont voté leurs préférences parmi les propositions du candidat Yacine Ladjici (Unisson-nous pour Chevilly-Larue) soutenu notamment par LREM, Modem, UDI. 200 personnes s’étaient présentées lors d’un dimanche de votation organisé mi-novembre, prolongé d’une consultation en ligne. Autres propositions ayant reçu plus de 50% d’encouragements : limiter le nombre de logements sociaux dans les futurs programmes immobiliers (57%), moins de constructions et plus d’espaces verts (55%), installation de caméras de vidéosurveillance (51%), création d’un nouveau centre-ville (50%), réduction de l’endettement (50%)… Voir le détail.
Ce dimanche à Ivry, la candidate LREM Rachida Kaaout procédait à la même opération de vote sur le programme.

A L’Haÿ-les-Roses, Olivier Lafaye livre ses premières propositions

Après avoir tiré à boulets rouges sur l’action du maire sortant, Vincent Jeanbrun (Libres), le candidat LREM a livré ses premières propositions à l’occasion de son lancement de campagne en présence de la secrétaire d’Etat Emmanuelle Wargon, vendredi 13 décembre. Au programme : la remise en cause immédiate des actuels projets autour de la Roseraie, du square Léon Jouhaux et du marché Locarno avec nouveaux concours d’architectes et nouvelle concertation avec les habitants en s’appuyant sur des « jurys populaires (…) formés pour étayer leur raisonnement », développement d’un pôle d’attraction touristique et économique autour de la rose en lien avec la Roseraie du Val-de-Marne et la Cosmetic Valley de Versailles, « en profitant de la proximité de L’Oreal », réhabilitation du marché Locarno, création d’espaces verts, mise en place de fontaines « car l’eau c’est la vie », création d’une brigade d’intervention rapide pour dégager les dépôts sauvages, rénovation des écoles, filière bio pour les cantines, accompagnement financier des habitants pour la rénovation thermique, introduction de l’agriculture urbaine, création de permanences hebdomadaires du maire qui tourneront dans les quartiers dès 6 heures du matin…

Agenda de campagne

Les lancements de campagne sont indiqués en caractère gras

Lundi 16 décembre
Cachan – Atelier écologie-solidarité de Maxime Mégret-Merger (En avant Cachan) A 20 heures à la grange Galliéni (2 rue Galliéni)
Le Kremlin-Bicêtre – Réunion de Jean-Marc Nicolle 1 19 heures au café Le Brazza 28 avenue Eugène Thomas

Mardi 17 décembre
Fresnes – Réunion de Marie Chavanon, maire PS sortante (liste + juste, + proche, +verte) sur le thème petite enfance – éducation. A 20h au 6 rue Maurice Ténine
Gentilly – Réunion de Faride Erlache (Demain Gentilly) pour restituer les propositions recueillies lors des échanges dans les quartiers. A 19h30 école Lamartine, 14 rue des Champs Elysées
Villiers-sur-marne – Lancement de campagne de Fernand Ferrer (Modem). A 19 heures au 7 rue des Chapelles
Vincennes – Réunion de Christophe Ribet (Vincennes Respire). Rencontre avec Grégory Derville, enseignant spécialiste des politiques environnementales, auteur de « Réussir la transition écologique ». A 20h30 à l’école Vernaudon au 1 avenue Lamartine

Mercredi 18 décembre
Alfortville – Réunion de Jean-François Coquet (Alfortville c’est nous). A 19 heures à l’école Pierre Bérégovoy.
Arcueil – Réunion de restitution des 6 ateliers thématiques du maire sortant EELV de la ville, Christian Métairie (Ensemble, la ville de demain), soutenu par le PCF, le mouvement local Les ateliers citoyens et une partie des insoumis. A 20h à l’école Henri Barbusse
Créteil – Réunion de Thierry Hebbrecht pour présenter ses projets pour « Donnons une chance à Créteil ». A 19h30 à la Maison des associations 1 rue François Mauriac
Fresnes – Réunion de Marie Chavanon, maire PS sortante (liste + juste, + proche, +verte) sur le thème du sport et de la santé. A 20h30 au 6 rue Maurice Ténine
Ivry-sur-Seine – Réunion de Philippe Bouyssou, maire PCF sortant (Ensemble pour Ivry) pour organiser la participation de la société civile sur la liste. A 19h30, à l’espace Robespierre.

Jeudi 19 décembre
Champigny-sur-Marne – Réunion de Laurent Jeanne (Champigny Alternance) sur la politique culturelle. Avec Patrice Latronche, acteur et metteur en scène. A 20 heures au centre culturel Gérard Philipe 54 boulevard du Château
Fresnes – Réunion de Marie Chavanon, maire PS sortante (liste + juste, + proche, +verte) sur le thème de la culture. A 20h au 6 rue Maurice Ténine
Saint-Mandé – Soirée d’échange sur le programme de la candidate Lena Etner (soutenue par la Rem, Modem et les radicaux), salle cochereau, 2 avenue Gambetta à Saint-Mandé (en face de la mairie, métro ligne 1 saint Mandé à 5mn). En présence de la secrétaire d’Etat Emmanuelle Wargon, de la députée européenne Ilana Cicurel et du député de la circonscription Guillaume Gouffier-Cha.

Vendredi 20 décembre
Champigny-sur-Marne – Réunion thématique organisée par le Mouvement citoyen libre champigny mené par Marie Nguyen-Dinh. A partir de 19h30 à la salle de la Planchette.
Fresnes – Réunion de Marie Chavanon, maire PS sortante (liste + juste, + proche, +verte) sur le thème des seniors et de la solidarité. A 20h au 6 rue Maurice Ténine
Villeneuve-Saint-Georges – Réunion de Villeneuve en commun, soutenue par LFI, sur le thème Pour une ville solidaire, plus humaine qui passe par la réussite de tous . A 18h30 salle Césaria Evora du quartier nord.

Samedi 21 décembre
Boissy-Saint-Léger – Atelier de co-construction de Moncef Jendoubi (Rassemblement citoyen pour Boissy) sur le thème Enfance/Jeunesse, Education/Loisir. A 10 heures au local de campagne 44 rue de Paris.

Vendredi 10 janvier
– Champigny-sur-Marne – Réunion thématique organisée par le Mouvement citoyen libre champigny mené par Marie Nguyen-Dinh. A partir de 19h30 à la salle de la Planchette.

Samedi 11 janvier
Cachan – Atelier de consultation citoyenne de Sébastien Trouillas (Mieux vivre à Cachan) à 16 heures au 86 rue du Colonel Fabien.
Villeneuve-Saint-Georges – Réunion de Villeneuve en commun, soutenue par LFI sur le thème Bâtissons ensemble une ville active et plus attractive. A 18h espace Jean Cocteau

Lundi 20 janvier
Thiais– Réunion-voeux de Laurence Le Souffaché (Thiais pour tous) A à 20h, en salle de la Saussaie

Samedi 8 février
Cachan – Atelier de consultation citoyenne de Sébastien Trouillas (Mieux vivre à Cachan) à 16 heures au Butcher Square, 31 av. du Pont-Royal.

Samedi 7 mars
Cachan – Présentation du programme de Sébastien Trouillas (Mieux vivre à Cachan) à 16 heures à l’ESTP (École Supérieure des Travaux Publics), 28 av. du Président Wilson

Voir nos derniers articles dédiés à l’actu Val-de-Marne des municipales
#47#46#45#44#43#42#41#40#39#38#37 # 36#35#34#33#32#31#30#29 #28 #27 #26#25 #24#23 #22#21#20#19#18 #17 #16 #15 #14 #13 #12 #11 # 10 #9#8 #7 #6 #5 # 4 # 3# 2# 1

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #48
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi