Municipales | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 17/12/2019
Réagir Par

Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #49

Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #49

A Champigny-sur-Marne, Mamadou Sy lance sa liste et La France Insoumise observe. Michel Lecocq se prépare à Saint-Maur. A Joinville-le-Pont, le groupe écolo local rejoint le centre. Agenda de campagne. L’actu à chaud des municipales en Val-de-Marne.

Candidatures

A Champigny-sur-Marne, Mamadou Sy lance sa liste

Champigny en mieux (photo de une), tel est le nom de la liste que mènera Mamadou Sy, ancien conseiller municipal délégué qui a claqué la porte de l’exécutif au milieu de l’été. Une partie de son équipe, dont lui-même, avait par ailleurs signé un coup de gueule d’opposition de gauche à la majorité sortante fin septembre dernier. « Le système politique actuel est en crise : il ne permet pas de répondre aux attentes des citoyen.nes qui se sentent et sont souvent exclus des décisions, ce qui provoque une abstention massive aux élections et le divorce avec les institutions républicaines. Champigny n’a pas su échapper à cette règle. L’émergence en France du mouvement des gilets jaunes et de celui de lutte pour le climat a bousculé ce vieux monde politique. Ces mouvements nous ont montré deux choses : les problèmes de fin du mois et de fin du monde sont liés ; et nous pouvons forger nous-mêmes nos outils d’émancipation. C’est pourquoi nous présentons aux élections municipales une liste qui inscrira Champigny dans un nouveau fonctionnement démocratique autour d’un socle de valeurs sociales et écologistes », annonce le candidat. Au programme notamment : droit de pétition, référendum citoyen, nouveau dialogue avec les agents municipaux…

Premiers membres de l’équipe annoncés : Jean-jacques Mailler ancien directeur de l’Actep, Zohra Kassou, Fahrat Ben Ouirane, Aurore Chenini, Fouzia Laabas, Koula Kanamakasy, Patricia Bessiere, Olivier Lecomte, Séverine Lozia, Véronique Mamilonne, Zinaba Kassim, Habiba Rahrah, Benedicte N’Guyen, Maxim Pisiliakov, Akila Belil.

La France Insoumise Champigny ne prépare pas de liste

De son côté, La France Insoumise n’a pas pris position en faveur d’une ou l’autre liste de gauche mais indique en revanche qu’elle ne prépare pas de liste de son côté. « Nous avons conscience des enjeux pour que la ville reste à gauche. Nous allons en revanche participer aux programmes en cours d’élaboration pour échanger et apporter nos idées et contributions. Nous participerons par exemple au lancement de campagne de Champigny avec mieux », indique Jeannick Le Lagadec, actuellement adjointe au maire.

A Saint-Maur-des-Fossés, Michel Lecocq prépare sa liste hors système

A Saint-Maur-des-Fossés, Michel Lecocq vient de lancer son premier tract . Le candidat UPR défend une candidature « hors système » et propose notamment un référendum d’initiative locale, une gestion communale « en bon père de famille », de l’écologie de proximité, la lutte contre les incivilités. Il s’engage par ailleurs à ce que tous les colistiers aient un casier judiciaire vierge et signent la charte Anticor.

Soutiens

A Joinville-le-Pont, le groupe écologiste local rejoint le centriste Rémi Decout

Entre le groupe écologiste local, dont l’élu EELV Michel Laval, et le candidat centriste Rémi Decout (Modem) soutenu également LREM, les discussions ne datent pas d’aujourd’hui, déjà largement engagées dès septembre (voir notre article). Alors que le candidat lance officiellement sa campagne, le ralliement est désormais officiel, sans le logo EELV toutefois. Comme s’en était déjà expliqué Michel Laval, l’enjeu de cette alliance est de constituer une opposition de nature à faire basculer l’élection contre le maire sortant. L’élu d’opposition non inscrit s’en explique dans un communiqué. « L’enjeu des municipales à Joinville-le-Pont est la reconduction ou le remplacement de l’équipe conduite par le maire sortant. Outre la liste de M. Dosne (LR), une autre liste s’est déjà déclarée, se prétendant « apolitique » mais porteuse des derniers espoirs du groupe des partis de la gauche traditionnelle, discrédité par sa collaboration avec la très droitière majorité sortante », balance l’élu. Allusion à peine voilée à la liste de Tony Renucci (J’agis et j’innove à Joinville) « Après de longues discussions, Rémi Decout a accepté de signer ces engagements programmatiques, s’engageant notamment avec nous à freiner la densification et à la rendre plus équitable, dans le cadre d’une politique ambitieuse de verdissement de notre commune. Rémi Decout a également accepté de signer, et de faire signer à ses colistiers, les 30 engagements de l’association AntiCor pour des communes éthiques (notamment celui de privilégier l’intérêt local, le maire ne sollicitant pas de mandat départemental, régional ou national). Il est bien entendu entre les partenaires que le local et le national sont disjoints, les Écologistes de Joinville restant des opposants résolus au gouvernement actuel de la République. En conséquence, et parce que l’union fait la force, les Écologistes de Joinville rejoignent la grande alliance conduite par le centriste Rémi Decout, avec des centristes, des marcheurs et des personnalités de la gauche et du centre. » De son côté, Jean-François Claire, tête de liste PS en 2014 et soutien de Tony Renucci, dénonce « ce ralliement à la droite dure ». Benoit Willot, tête de liste PS en 2008, devenu depuis adhérent LREM, soutient également le candidat.

De l’UDI au PRG : les partis qui soutiennent le candidat joinvillais

C’est avec un premier tract de campagne que Rémi Decout, qui a désormais choisi de se faire appeler par son patronyme complet, Decout-Paolini, a lancé sa campagne ce weekend. L’ancien adjoint Modem, soutenu par LREM, fait partie des quelques têtes de liste qui affichent les logos des partis qui le soutiennent. Au-delà des deux partis centristes, on trouve également l’UDI, le PRG Centre gauche et Joinville autrement (nom du groupe local écologiste sans le logo EELV). La liste, baptisée Un nouvel horizon avec les Joinvillais, propose quatre priorités : démocratie, écologie, solidarité, attractivité.

Agenda de campagne

Les lancements de campagne sont indiqués en caractère gras

Mercredi 18 décembre
Alfortville – Réunion de Jean-François Coquet (Alfortville c’est nous). A 19 heures à l’école Pierre Bérégovoy.
Arcueil – Réunion de restitution des 6 ateliers thématiques du maire sortant EELV de la ville, Christian Métairie (Ensemble, la ville de demain), soutenu par le PCF, le mouvement local Les ateliers citoyens et une partie des insoumis. A 20h à l’école Henri Barbusse
Créteil – Réunion de Thierry Hebbrecht pour présenter ses projets pour « Donnons une chance à Créteil ». A 19h30 à la Maison des associations 1 rue François Mauriac
Fresnes – Réunion de Marie Chavanon, maire PS sortante (liste + juste, + proche, +verte) sur le thème du sport et de la santé. A 20h30 au 6 rue Maurice Ténine
Le Kremlin-Bicêtre – Citoyens, Génération.S et le PCF tiennent un réunion publique au nom de leur collectif, Pour une ville qui nous rassemble. L’équipe, composée notamment de Ibrahima Traore, Nadia Mersali (PCF), Genevièvre Etienne et Vincent Rousseau (Citoyens!) et Enrika Sartori (Génération.S) devraient annoncer le fonctionnement de leur collectif et aussi le nom de la tête de liste. A 19 heures à l’école Charles Péguy
Ivry-sur-Seine – Réunion de Philippe Bouyssou, maire PCF sortant (Ensemble pour Ivry) pour organiser la participation de la société civile sur la liste. A 19h30, à l’espace Robespierre.

Jeudi 19 décembre
Champigny-sur-Marne – Réunion de Laurent Jeanne (Champigny Alternance) sur la politique culturelle. Avec Patrice Latronche, acteur et metteur en scène. A 20 heures au centre culturel Gérard Philipe 54 boulevard du Château
Fresnes – Réunion de Marie Chavanon, maire PS sortante (liste + juste, + proche, +verte) sur le thème de la culture. A 20h au 6 rue Maurice Ténine
Saint-Mandé – Soirée d’échange sur le programme de la candidate Lena Etner (soutenue par la Rem, Modem et les radicaux), salle cochereau, 2 avenue Gambetta à Saint-Mandé (en face de la mairie, métro ligne 1 saint Mandé à 5mn). En présence de la secrétaire d’Etat Emmanuelle Wargon, de la députée européenne Ilana Cicurel et du député de la circonscription Guillaume Gouffier-Cha.
Villeneuve-Saint-Georges – Réunion de Philippe Gaudin (Mieux vivre à Villeneuve-Saint-Georges) sur le thème de l’environnement. A 19h30 au foyer Jean Cocteau

Vendredi 20 décembre
Champigny-sur-Marne – Réunion thématique organisée par le Mouvement citoyen libre champigny mené par Marie Nguyen-Dinh. A partir de 19h30 à la salle de la Planchette.
Fresnes – Réunion de Marie Chavanon, maire PS sortante (liste + juste, + proche, +verte) sur le thème des seniors et de la solidarité. A 20h au 6 rue Maurice Ténine
Villeneuve-Saint-Georges – Réunion de Villeneuve en commun, soutenue par LFI, sur le thème Pour une ville solidaire, plus humaine qui passe par la réussite de tous . A 18h30 salle Césaria Evora du quartier nord.

Samedi 21 décembre
Boissy-Saint-Léger – Atelier de co-construction de Moncef Jendoubi (Rassemblement citoyen pour Boissy) sur le thème Enfance/Jeunesse, Education/Loisir. A 10 heures au local de campagne 44 rue de Paris.

Vendredi 27 décembre
Le Kremlin-Bicêtre – Deuxième réunion de Décidons notre KB. De 18h30 à 22h30 à l’espace André Maigné.

Vendredi 10 janvier
– Champigny-sur-Marne – Réunion thématique organisée par le Mouvement citoyen libre champigny mené par Marie Nguyen-Dinh. A partir de 19h30 à la salle de la Planchette.

Samedi 11 janvier
Cachan – Atelier de consultation citoyenne de Sébastien Trouillas (Mieux vivre à Cachan) à 16 heures au 86 rue du Colonel Fabien.
Villeneuve-Saint-Georges – Réunion de Villeneuve en commun, soutenue par LFI sur le thème Bâtissons ensemble une ville active et plus attractive. A 18h espace Jean Cocteau

Lundi 20 janvier
Thiais– Réunion-voeux de Laurence Le Souffaché (Thiais pour tous) A à 20h, en salle de la Saussaie

Samedi 8 février
Cachan – Atelier de consultation citoyenne de Sébastien Trouillas (Mieux vivre à Cachan) à 16 heures au Butcher Square, 31 av. du Pont-Royal.

Samedi 7 mars
Cachan – Présentation du programme de Sébastien Trouillas (Mieux vivre à Cachan) à 16 heures à l’ESTP (École Supérieure des Travaux Publics), 28 av. du Président Wilson

Voir nos derniers articles dédiés à l’actu Val-de-Marne des municipales
#48#47#46#45#44#43#42#41#40#39#38#37 # 36#35#34#33#32#31#30#29 #28 #27 #26#25 #24#23 #22#21#20#19#18 #17 #16 #15 #14 #13 #12 #11 # 10 #9#8 #7 #6 #5 # 4 # 3# 2# 1

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags
3 commentaires pour Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #49
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi