Municipales | Accueil Val de Marne (94) Boissy-Saint-Léger | 24/09
Réagir Par

Municipales à Boissy-Saint-Léger: l’adjoint,ancien maire, rejoint Fabrice Ngaliema

Municipales à Boissy-Saint-Léger: l’adjoint,ancien maire, rejoint Fabrice Ngaliema
Publicité

Premier adjoint au maire de Boissy-Saint-Léger, Roger Guillemard (ex-PS) a donné sa démission du Conseil municipal pour soutenir la candidature de l’ancien adjoint Fabrice Ngaliema.

A 80 ans, Roger Guillemard, maire PS de la ville de 1977 à 1995, date à laquelle il a été battu par Daniel Urbain (UMP), entend encore influer sur le jeu politique local. L’élu, qui n’a désormais plus sa carte au PS, a démissionné du Conseil municipal pour soutenir la candidature de Fabrice Ngaliema, lequel a quitté l’exécutif en mai pour se consacrer à sa propre liste, Boissy c’est vous.

Lire : Municipales à Boissy-Saint-Léger, Fabrice Ngaliema veut monter sa propre équipe

L’ancien maire avait déjà mené la fronde lors de la crise municipale de février 2015 qui avait vu le maire PS, Régis Charbonnier, se retrouver en minorité au Conseil. Depuis, la situation s’était apaisée et l’élu était toujours premier adjoint à date de sa démission.

 

 

Lire : Le maire de Boissy-Saint-Léger mis en minorité par sa majorité municipale

« Pour les municipales de 2020, Monsieur Guillemard apportera sa parfaite connaissance de notre ville et son expertise sur la gestion des deniers publics pour concevoir ensemble un programme innovant et audacieux. Notre liste, soucieuse de représenter l’ensemble des Boisséens, sera tournée vers la jeunesse, le renouveau et la diversité », se félicite Fabrice Ngaliema qui a annoncé lui-même la démission de l’adjoint.

« Je ne suis malheureusement pas surpris, cela fait deux ans qu’il s’est éloigné du PS et rapproché de LREM. Je l’ai pourtant soutenu en 1995 (date à laquelle il a perdu la ville, à l’époque lâché par une partie de son équipe), puis en 2001 (élection à nouveau perdue contre le maire sortant UMP Daniel Urbain) et je l’ai fait réélire avec moi en 2008 (le maire actuel s’était présenté en dissidence contre la candidate officielle du PS Michèle Sabban qui s’était désistée au second tour) et en 2014. Depuis 2015, il ne s’est jamais plaint et nous avons encore passé la journée ensemble ce dimanche à Grosbois. Aujourd’hui, alors que j’étais en mairie, il a déposé sa démission sans venir me voir », lâche le maire PS, Régis Charbonnier.

L’édile, qui devrait entrer en campagne officielle courant octobre, après le vote des militants et la confirmation de la commission d’investiture, se déclare confiant: « Nous travaillons avec les élus de la majorité et un groupe d’une centaine de personnes sur le projet. Le départ de Roger Guillemard est un mal pour un bien, cela contribuera à renouveler l’équipe. »

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
2 commentaires pour Municipales à Boissy-Saint-Léger: l’adjoint,ancien maire, rejoint Fabrice Ngaliema
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi