Municipales | Accueil Val de Marne (94) Choisy-le-Roi | 23/09
Réagir Par

Municipales à Choisy-le-Roi: Didier Guillaume appelle à l’union de la gauche

Municipales à Choisy-le-Roi: Didier Guillaume appelle à l’union de la gauche
Publicité

Officiellement candidat à sa réélection depuis février, Didier Guillaume, maire PCF de Choisy-le-Roi, bataille désormais pour obtenir l’union de la gauche, uniquement soutenu à ce jour par son parti et le PS, ainsi que des membres d’autres partis, à titre individuel. Manquent notamment à l’appel EELV et LFI.

Depuis la fin août, la campagne de Didier Guillaume s’est amplifiée avec les traditionnels tractages et rencontres auprès des habitants en porte-à-porte ou dans les squares de Choisy-le-Roi. Le maire sortant a constitué autour de lui un «front citoyen» composé d’environ 150 habitants investis dans les milieux associatif, culturel, économique, social ou sportif. «Ce-sont des gens qui n’appartiennent à aucune force politique mais qui ont fait part de leur volonté d’agir pour la ville, de la voir évoluer», explique le candidat.

Avant de se lancer dans l’élaboration d’un programme, l’équipe de campagne a diffusé un questionnaire pour que les Choisyens livrent leur ressenti sur l’action de la municipalité au cours du mandat qui s’achève et émettre des propositions. «Nous avons reçu près d’un millier de réponses en retour. J’ai également demandé à mes adjoints de faire un bilan de leur action. Tout cela va nous servir de base pour les ateliers participatifs de cet automne lorsque nous allons construire le projet de ville 2020-26. Je souhaite qu’il traduise trois visions qui me tiennent à cœur : la ville durable sur le plan environnemental mais aussi économique et social, l’implication citoyenne et la défense de la commune dans un contexte de menace institutionnelle», poursuit-il.

L’union de la gauche n’est pas gagnée d’avance

Reste à l’élu à faire l’unanimité auprès des partis de gauche en présence, ce qui n’est pas encore gagné. «Le PCF et le PS nous soutiennent. Choisy durable et solidaire bénéficie également du soutien individuel de radicaux, d’une écologiste. Nous ne cherchons pas à collectionner les logos sur notre liste mais j’appelle tout ceux qui sont attachés à une ville avec un maire communiste et une majorité de gauche à se rassembler», invite le candidat, en précisant attendre des réponses aux mains tendues au Parti de Gauche, à Europe Écologie Les Verts ainsi qu’aux Insoumis.

 

 

Du côté des Insoumis, l’assemblée communale doit se tenir jeudi 26 septembre pour désigner deux chefs et cheffes de file. « Nous allons discuter avec l’équipe du maire sortant mais rien n’est décidé à ce stade », indique Robin Albert, membre local de LFI. Aucun Insoumis ne siège actuellement au Conseil municipal.

Chez EELV, il va falloir commencer par se rabibocher car les relations n’ont pas été simples durant le mandat, avec des dossiers très clivants comme la restauration scolaire ou la gestion publique de l’eau, au point que plusieurs élus écologistes ont claqué la porte du Conseil municipal en cours de mandat. (Lire : Trois écologistes démissionnent du Conseil municipal de Choisy-le-Roi)

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Un commentaire pour Municipales à Choisy-le-Roi: Didier Guillaume appelle à l’union de la gauche
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi